PDA

Voir la version complète : Le dollar notre monnaie et votre probléme ( Paul Volker) !


Stanislas
26/11/2004, 20h58
Cette citation célèbre est celle de Paul Volker, ancien président de la Réserve fédérale américaine en réponse à une question d'un journaliste européen sur le dollar , est plus vraie que jamais !!

Le dollar aujourd'hui semble une levier au main des USA pour booster leur économie. La cotation de l'euro à 1.31 $ (26-11-2004) plombe l'economie de la zone euro et cela n'est pas pret de s'arreter. Les USA laisse leur monnaie de deprécier de jour en jour et rien semble arreter ce processus.

Seulement à ce jeu. ils ont trouvé plus fort qu'eux, la Chine. Sa monnaie est indéxé sur le dollar et le RMB ( monnaie officielle chinoise ) et de plus largement sous evalué par rapport au dollar. Les USA tentent par tous les moyens à convaincre les chinois de surévaluer le RMB. Rien à faire. Il semblerai que les chinois donneront du fil à retord a Alain Gresspan.

Pour notre pauvre dinar algérien. Il est tiré vers le bas par la baisse du dollar. monnaie de référence du baril de pétrole.

nassim
27/11/2004, 01h23
Justement, les chinois ont très bien appris la leçon et devant les pressions US, leur réponse est des plus simples : "Le renminbi, c'est notre monnaie et c'est votre problème"!

Sachant que le renminbi est indexé sur le USD, le déficit commercial entre la Chine et les USA restera en faveur de l'empire du milieu et risque de devenir plus abyssale qu'il ne l'était en 2003!

J'espère que les chinois ne lâcheront pas face aux pressions des USA et de l'UE. Je meurs d'impatience de voir les USA en faillite!

Stanislas
27/11/2004, 01h28
nassim, si les USA coule , on coulera aussi.

Rapelle, toi la crise de 1929 !

nassim
27/11/2004, 01h43
Non Stan, l'époque n'est plus la même. La Chine et l'Inde à eux seuls réussiront à maintenir la stabilité de la demande mondiale en matières premières, notamment. Une amérique en faillite, c'est 1 à 2 points de croissance mondiale en moins, pendant 3 ou 4 ans.

Je ne dis pas que la Chine, une fois devenue première puissance, serait moins arrogante, mais pour le moment, j'ai hâte de voir s'exploser l'arrogance US!

Stanislas
30/11/2004, 08h32
L’euro franchit le seuil historique des 100 dinars

Un réel danger pour l’économie nationale

Par T. Gacem
La dépréciation du dinar par rapport à l’euro se fait de plus en plus sentir et s’accentue à chaque nouvelle cotation. Hier, la parité euro/dinar a atteint un seuil historique, selon le cours officiel publié par la Banque d’Algérie : un euro s’est échangé à 94,24 dinars à l’achat et à 100,05 dinars à la vente, contre un euro pour 92,78 dinars à l’achat et 98,47 dinars à la vente durant la cotation précédente.
......


Certains opérateurs nationaux qui s’approvisionnent auprès du marché européen estiment, en effet, qu’il n’y a pas une très grande différence entre l’achat des devises, précisément l’euro, au niveau du marché informel et au niveau des banques.


......
A titre d’exemple, un produit qui coûte un euro reviendrait à 150 dinars dans le cadre du circuit formel, alors qu’il reviendrait moins cher - 120 dinars - en utilisant le commerce informel. Ce sont quelques-unes des raisons qui font qu’une solution devrait être trouvée pour éviter la dépréciation constante du dinar et, pourquoi pas, essayer d’orienter les opérateurs algériens vers d’autres marchés (au lieu d’une concentration sur le marché européen) dont les monnaies ne seraient pas aussi défavorables pour le commerce extérieur du pays.

Article au complet :
http://www.jeune-independant.com/display.php?articleId=11992


La suite logique de la flambée de l'euro face au dollar. Le probléme en Algérie est simple nos exportations sont libellées en dollars et nos importations en majoritairement en euros.

le ministére des finances devrait inciter les opérateurs industriels à importer leurs produits des zones hors-CEE.

Cookies