PDA

Voir la version complète : Maroc : Gulfsands Petroleum et Cairn Energy amorcent leurs opérations de forages


salmane
28/10/2013, 22h10
Deux sociétés d’exploitation de pétrole et de gaz viennent de lancer leurs opérations de forages au Maroc. Gulfsands Petroleum et Cairn Energy ont entamé leurs prospections respectivement dans la région du Gharb et à 120 kilomètres au large des côtes marocaines ainsi qu’à Boujdour. Gulfsands parie même sur de premiers résultats fin novembre alors que Cairn prévoit un autre forage à Cap Boujdour en 2014.

Les prospections pétrolières et gazières sont en vogue au Maroc. Ce lundi, Gulfsand Petroleum et Cairn Energy, deux sociétés anglaise et écossaise, ont annoncé avoir entamé leurs opérations de forage dans le royaume. Elles ont également indiqué leur intention de se lancer dans d’autres projets similaires. Les premiers résultats de ces prospections sont même envisagés durant le mois de novembre du côté de Gulfsands.

Fin septembre dernier le Maroc a autorisé la compagnie écossaise Cairn Energy à initier, durant le dernier trimestre de cette année ou début 2014, des recherches offshore. Les prospections devraient survenir à quelques kilomètres de l'île de Fuerteventura, plus précisément dans les zones de « Foum Daraâ » et « Juby Maritime ».

Cairn Engergy prospecte au large des côtes marocaines

Chez Cairn Energy, on indique avoir entamé les opérations de forage au large des côtes marocaines, comme le rapporte Romandie (http://www.romandie.com/news/n/_Cairn_debute_ses_forages_au_Maroc_et_prend_une_no uvelle_participation55281020131303.asp). La société écossaise a également annoncé avoir acquis une nouvelle participation dans un autre projet. Selon cette source, Cairn Energy a débuté les opérations de forage avec un premier puits d'exploration dans le permis de « Foum Daraâ », dans lequel il est opérateur et détient une part de 50%. Le puits est localise à 1 500 mètres sous l'eau à environ 120 kilomètres au large du Maroc.

Pour autant, les ambitions de la société écossaise ne se limitent pas au « Foum Daraâ ». A en croire l’entreprise, une participation de 20% dans le permis d'exploration du Cap Boujdour à environ 70 kilomètres au large du Sahara a été acquise. Cette exploration rentre dans le cadre d'un accord avec Kosmos Energy et l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM). Le forage devrait voir le jour au deuxième semestre de 2014, indique la société. Pour cet accord, Kosmos Energy détiendra 55% du permis et en restera l'opérateur tandis que 25% iront à l'ONHYM .

Gulfsands Petroleum lorgne dans la région Gharb

Chez Gulfsands Petroleum, le programme de forage au Maroc a aussi débuté. Mieux, les premiers résultats sont même espérés le mois prochain, à en croire Ifamagazine (http://www.ifamagazine.com/news/gulfsands-petroleum-starts-drilling-in-morocco-286077). D’après la société listée sur le marché alternatif de la Bourse de Londres, l’AIM, les prospections ont été lancées à Al Krima 1 dans la région du Gharb au nord du Maroc, afin d'évaluer deux réservoirs de miocène âgés et qui ont été identifiés à partir de données sismiques comme pouvant comporter du gaz.


Ce puits est le premier parmi neuf autres que la société compte explorer dans le cadre des permis de forage qui la lie au Maroc. Gulfsands pertroleum s'attend à ce que les opérations de forage se terminent dans 28 jours. L’entreprise a précisé que le relevé sismique 3D sur la partie sud-ouest du Gharb était presque terminé, tandis qu'une autre étude prospective sismique sur Fès devrait être achevée si le temps le permet, au début de 2014.


Il y a un peu plus d’un mois Cairn Energy estimait les réserves de pétroles au large des Iles Canaries à 70 millions de barils. Il faut le dire, le Maroc devient de plus en plus attractif pour les compagnies pétrolières étrangères qui affichent toutes leur optimisme quand au fort potentiel du Maroc en la matière. Mais il faudra attendre le résultat des forages pour vraiment en connaitre la teneur.


Par: El Hadji Mamadou Gueye

Cookies