PDA

Voir la version complète : Dans le creux de mon âme


morjane
13/02/2003, 07h11
Dans le creux de mon âme
Une perle s'est posée
Perdue comme une plume
Que le vent a chassé
Repoussé au néant
Qu'elle n'aurait pas du quitter

Dans le creux de mon âme
Une larme est venue
Humide et peureuse
Meurtrie et sans vie
A force de tomber
Rejeté par les hommes
Qui n'ont pas sus la voir
Qui n'ont vus que leur vanité
crachés à leur face
Dans le miroir sans éclat
De leur voix misérable

Dans le creux de mon âme
Un bourgeon est né
Il a crus au bonheur
En voyant la rose
De mon coeur éclatante
d'espoir
Malgré toutes ses épines
Savamment envoyés
Pour me faire souffrir
Et me faire mal
Pour ne pas oublier
Que la vie est douleur
Aussi.


Dans le creux de mon âme
Un pinson s'est posé
Dans sa fuite éperdu
A la recherche d'un abri
Sans cri sans bruit
Que le silence des rires
Du bonheur,
Qui vient comme un voleur
Et s'enfuis sans un bruit
Parfois...

Oui c'est aussi un abri
Le creux de mon âme...


Morjane

sonja
12/08/2005, 19h11
Bonsoir Morjane,
Comme c'est doux. Je n'ai pas un autre mot qui me vient à l'esprit.
J'aime ce que tu as écris.
Merci
Sonia

GoutdeMiel
13/08/2005, 17h30
Slt !

Merci, Morjaime ! :4:
Morjaime, tu souffres dignement et
tu offres ton coeur pour abriter
les souffrances des autres !
De l'altruisme haut en couleurs !
Merci pour la douceur de tes mots
et la délicatesse de tes sentiments !

Amitié poétique !


A+

morocou
13/08/2005, 18h01
morkhane, ce poème est aussi beau qu'une perle de morJane :mrgreen:

morjane
13/08/2005, 18h18
Bonsoir Sonia, Morocou, Goutdemiel,

C'est un ancien poème que tu as dénichés Sonia et merci de l'avoir éveillé. Je me souviens très bien de celui là.

Merci à vous de l'avoir aimé :4:

sarim
15/08/2005, 20h59
Dans le creux de mon coeur
un espoir vient de se poser
chantant tous en choeur
toutes mes fibres ont vibre
arrache du neant
ou il n'aurait jamais du y aller

dans le creux de mon coeur
qu'un sourire vient d'illuminer
effacant toute ma peur
un bonheur vient de jalonner
cet espoir qui efface mon angoisse
au dela de ce que j'imaginais
chaque jour que mon destin croise
je recolte du bonheur de l'etre que j'ai aime


voila morjane,un petit poeme que je me sens incapable de finir,ton poeme m'a donne cette inspiration sur le moment,un petit poeme a l'etat brut comme diraient certains,je n'en ai pas ecrit il y a longtemps,si une personne se sent rejete par un etre qu'elle croit aimer,c'est que cet etre ne lui est pas destine et qu'il ne la merite pas,il vaut mieux alors regarder ailleurs et se dire (en rigolant)zut je me suis encore trompe,pourquoi pas?c'est bien d'etre philosophe parfois,ca evite de souffrir non?

merci pour ton joli poeme morjane
sarim

ALGERIANA
15/08/2005, 21h15
Salam,

Joli poême, je ne sais pas pourquoi il me plait!?
Se tromper des gens? Se tromper des hommes?
Et se noyer dans ses larmes?

Peut etre je me suis trompé aussi? Enfin, surment on se trompe souvent, mais on finira toujours par apprendre.
En ce qui est destin, ben personne ne peut le connaitre d´avance, surment meme les etoiles du ciel, elles se trompent aussi!
On m´avait dit une fois que l´amour ne se merite pas, reste à prouver!

Thirga.ounevdhou
16/08/2005, 08h22
Cette âme est comme da terre… de la terre, riche et fertile, prête a donner a nourrir et a faire grandir, car elle porte en elle, l’espoir, l’amour et la vie.:angel:

même quand je me sens pas bien, ces poèmes, ces mots ont cette influence et ce pouvoir de me redonner espoir et confiance…tout va bien, la vie est encore belle.



Merci a tous, et bonne journée.:4:

morjane
16/08/2005, 19h04
Bonsoir à tous,

Sarim, je suis heureuse de savoir que mon poème a sus trouver écho en toi et t'ai permis d'écrire ton poème.
Quand on aime et que ce n'est qu'un aller sans retour, il ne faut pas etre triste. C'est que ce n'était ni le bon moment ni la bonne personne, l'amour s'offre et ne se prend pas par force. Il y a un temps pour tout.

J'espère que tu navigues avec toujours autant d'ardeur et que tout se passes très bien pour toi .

Belle soirée à tous

mancelle
10/09/2005, 15h59
Dans le creux de mon âme, ce n'est pas le bonheur quand on lit ce poème, ce doit être pourtant un bel abri

Bravo MORJANE :25:

Oaristys
19/09/2005, 13h47
L'âme est-elle donc un refuge que l'on ne puisse atteindre que par les chemins qu'offrent la peine ou la joie ? Est-il en effet diffiicle de s'imaginer seul comme on respire, c'est-à-dire naturellement et à chaque instant ?

Je me suis toujours fait la réflexion lorsque les gens en viennent à dépeindre le rapport singulier qu'ils entretiennent avec leur moi profond, voire leur inconscient. Pourquoi stigmatiser nos états d'âme sous prétexte qu'ils comme un reflet dans lequel il faudrait se reconnaître à chaque instant.

Et si le silence exprimait mieux que tous les mots ce qui se passe au plus profond de l'âme ?

Oaristys.

morjane
19/09/2005, 16h43
Bonjour Oaristys,

Et si le silence exprimait mieux que tous les mots ce qui se passe au plus profond de l'âme ? Je crois aux vertus du silence, mais le silence est rarement ressenti comme vide pour moi. Mes silences sont meublés de tant de sentiments et sensations.
A propos de la solitude, je crois que c'est plus un état d'âme, c'est le fait de se sentir seul mais qui dit seul ne dit pas abandonné. J'aime la solitude autant que le silence autant que la plénitude et la vie.
J'écris toujours ce que je ressens mais ce que je ressens n'est pas forcèment ce que le lecteur ressent et ça me convient tout à fait. C'est le libre -échange.

bonne soirée

moms
19/09/2005, 17h50
Mon âme est un océan
Dont la houle est le gérant.
Les hauteurs de ses vagues
Sont les joies et les peines,
A cause desquelles je divague,
Je cherche à ôter les chaînes!

Les chaînes de ce bâteau,
Il est grand, il est beau!
Et la détresse de ses matelots
Dont les S.O.S. me viennent en écho.

Dans le creux de mon âme,
Un enfant entend ce drame.
Son innocence et son courage
Ne craignent pas ces orages,
Car dans le creux de son coeur
Brillent les feux du vrai bonheur.

ramecel
28/09/2005, 13h30
c'est trés beau ce que tu as écrit

Cookies