PDA

Voir la version complète : Soufiane Djilali mettra le FLN au musée s’il est élu


Aggour
12/01/2014, 09h52
Le président de Jil Jadid et candidat à la candidature à la présidentielle d’avril prochain, Soufiane Djilali, veut restituer le sigle FLN à la mémoire collective.
Il s’engage aussi à moraliser la vie politique nationale, à rétablir la confiance entre gouvernants et gouvernés, à révolutionner le système politique algérien, à officialiser la langue amazighe, à libérer les initiatives économiques et à consacrer l’égalité homme-femme. Ce sont les grandes lignes de son programme électoral présenté lors d’une cérémonie officielle organisée hier à Alger. Dans cette feuille de route de 52 pages, Soufiane Djilali tente d’analyser la situation politique, économique et sociale du pays et de proposer l’alternative. Ainsi, sur le plan politique le leader de Jil Jadid pense d’abord qu’il faut rétablir la confiance entre la classe politique et le citoyen. «Nulle nation ne peut progresser et se développer convenablement sans l’esprit citoyen. Etre algérien ne doit plus se limiter à être né en Algérie ou de parents algériens mais plutôt à participer à la vie du pays à travers des droits et des devoirs. Les partis politiques, les syndicats et les associations seront encouragés. Une morale publique doit être instaurée», souligne-t-il. Dans ce sens, le candidat formule une série de propositions, dont notamment la limitation des mandats présidentiels à deux quinquennats et le maintien d’un régime semi-présidentiel.
S’il est élu à la magistrature suprême, Soufiane Djilali proposera la désignation d’un nouveau gouvernement d’union nationale de transition, avant d’organiser une élection législative anticipée dans les six mois suivant la présidentielle. Afin d’élaborer une Constitution consensuelle, il promet une consultation directe avec les partis politiques, représentés à l’Assemblée sous la direction du président de la République. La nouvelle Constitution, selon ce programme, sera proposée à un référendum populaire dans les 12 mois.
En plus de la désignation d’un chef du gouvernement issu de la majorité au Parlement, le candidat émet aussi des propositions pour la moralisation des actes politiques à travers notamment la limitation de l’immunité parlementaire à l’activité politique et non aux activités économiques, l’interdiction absolue des transactions financières pour l’acquisition des positions politiques ainsi que la distribution transparente des aides publiques aux partis politiques.
Afin de réaliser l’intégrité nationale, Soufiane Djilali s’attaque en premier à l’utilisation du sigle FLN par le régime depuis 1962. Selon lui, ce sigle, qui appartient à tous les Algériens, doit être protégé. De plus, il plaide pour la suppression des licences spéciales aux moudjahidine concernant les investissements et les activités commerciales qui handicapent les jeunes et ternissent l’image de la génération de Novembre. Afin de protéger aussi le patrimoine culturel et linguistique algérien, le candidat s’engage à officialiser la langue amazighe et à encourager sa transcription et son unification. En détaillant encore ses propositions contenues dans son programme, mis en ligne sur son site de campagne :, il estime que l’Algérie peut sortir de cette «situation peu idyllique en l’espace de 3 à 5 ans».

xenon
12/01/2014, 11h10
Soufiane Djilali mettra le FLN au musée s’il est élu
c'est trop tard , le pays est déjà fossilisé..
et vu qu'en 50 ans ils se sont acharnés à créer le vide autour d'eux , ben ils peuvent rester maintenant..

zen.man
12/01/2014, 11h12
Soufiane Djilali
Ohhhhhh, que tous ces lièvres se taisent.

bouberita
12/01/2014, 11h22
Soufiane Djilali mettra le FLN au musée s’il est élu
c'est un miracle qu'il faut .....? tenir tête a toute une armada de profiteurs , d’ignares et de baltagyas ...

c'est trop tard , le pays est déjà fossilisé..
et vu qu'en 50 ans ils se sont acharnés à créer le vide autour d'eux , ben ils peuvent rester maintenant..

c'est vraiment triste ce que tu viens de dire.

born_hittiste
12/01/2014, 11h31
c'est un miracle qu'il faut .....?

2 eme miracle tu veux dire...parce que le 1 er serait qu'il devient president de la RADP.

silence2
12/01/2014, 11h59
dans un vote propre sans bourrage d'urne ,il aurait été élu ... mais la faut pas

rêver ,les sangsues s'accrochent au Kourssi !!

Louny
12/01/2014, 14h52
De la théorie à la pratique, il y a un abime.

zaki123
12/01/2014, 16h52
veut restituer le sigle FLN à la mémoire collective.

le FLN n'est pas le bien collectif il n'a pas fait la guerre de l’indépendance, il était un parti comme tous les autres parties politiques.
ceux qui le finançait c’était surtout la gauche internationale.
et je me demande que font les islamiste et les capitaliste de droite dedans.
le FLN est le bras gauche de la gauche française, chinoise soviétique etc...

le FLN doit rester et la gauche algérienne doit le prendre en charge...

il doit éclaircir son démarcation économie politique. il ne fait pas l'autruche en profitant de tous les rateliers de la droite de la gauche de l’extrême droite de l'extreme gauche etc..

le FLN c'est les harkis de la gauche française
et les harkis sont les harkis de la droite française.
vis a vis de l'ALN les deux sont des harkis

Aggour
12/01/2014, 17h03
Ce sigle FLN est la peopriété de tous les Algeriens , c'est un héritage de la révolution de Novembre. Ces corrompus et voleur de ce parti n'ont pas le droit de le detenir et terminer leur Oeuvre destructrice de l'Algerie Avec un Sigle si glorieux . Ce sigle doit leur etre retiré. Qu'ils s'appellent comme ils veulent et on verra si le peuple croira encore á eux.
Ce que dit Soufiane Djilali est une revendication partagée par tous les courants, tous les partis politique , c'est une revendication populaire. De quel droit utilisent ils encore ce sigle pour le quel sont morts nos valeureux Chouhadas pour voir un Belkhadem ou un Saidani se mettre en costume et prétendre etre la releve de nos martyrs.
Qu'ils aient le Courage de preserver ce sigle qui est la fierté et le Symbole du sacrifice des Algeriens et qu ils prennent un autre sigle en adéquation Avec leur trahisont et leur corruption et leus magouilles.

BeeHive
12/01/2014, 18h11
A 55ans, Djilali est peut être le seul candidat qui n'a pas l'age des dinosaures en dehors des candidats immigrés que personne ne prend au sérieux.

Bouteflika: 77 ans
Hamrouche: 71 ans
Benflis: 70 ans
Belkhadem: 68 ans
Benbitour: 67 ans
Sellal: 65 ans
Ouyahia: 61 ans (limite acceptable)

Cookies