PDA

Voir la version complète : Un enfant kidnappé à Bouzaréah retrouvé mort


zek
03/10/2006, 06h22
Bonjour, un acte ignoble a été commis par des anciens repentis reconverti en kidnappeur, pour une poignée de dinars, cet enfant a été amputé des deux reins et du coeur. Des enfants innocents sont sacrifiés sur l'autel de la concorde civile qui amnistie des tueurs sanguinaires par milliers.
-------------------------------------------------------------------------

Un fait gravissime en Algérie, s’est passé avant-hier, dans la commune de Bouzaréah, un quartier niché sur les hauteurs d’Alger. L’enfant de huit ans, kidnappé à la sortie de l’école, il y a de cela une semaine, a été retrouvé mort...

Son corps, complètement mutilé -ses deux reins et son cœur ont été arrachés probablement pour servir de trafic d’organes-, a été retrouvé gisant dans la forêt de Bouchaoui. Ses ravisseurs ont pris le soin macabre de recoudre les parties ouvertes.

A l’annonce de cette triste nouvelle, celle-ci a créé une grande psychose parmi les habitants de cette commune et les parents d’élèves qui craignent pour leurs enfants. Malgré une campagne d’affichage agressive -les bus, les commerces et les lieux publics ont été totalement investis par des affichettes montrant la photo de l’enfant-, ses ravisseurs sont malheureusement passés à l’acte ignoble en le mutilant d’une façon atroce, et ce, pour quelques centaines de milliers de dinars.

Le phénomène qui commence à prendre de l’ampleur inquiète fortement les parents d’élèves qui ne comprennent pas comment cela aurait pu se développer malgré la présence des policiers aux alentours des établissements scolaires.

Les services de sécurité, qui ne disposent pas de statistiques précises, attribuent ces actes à certains terroristes repentis qui ont versé dans le banditisme. Il s’agirait donc de l’une des conséquences d’une décennie de sang. Ce n’est pas tout.

Si certains kidnappings peuvent être facilement attribués à des groupes terroristes en quête d’argent au vu des personnes ciblées, d’autres suscitent en revanche moult interrogations. Des spécialistes du dossier n’excluent pas l’existence de réseaux de trafic d’organes connectés avec d’autres à l’étranger qui se font du beurre sur le dos des Algériens sans qu’ils soient inquiétés.

Cette hypothèse peut être plausible si l’on tient compte des cas de personnes -souvent des enfants- kidnappées et qui n’ont plus jamais réapparu ou qui ont été retrouvés par la suite dans un coin perdu sans vie, mais surtout amputées de certains de leurs organes. En l’absence d’enquêtes policières sérieuses qui peuvent faire éclater la vérité sur ce phénomène, toutes les pistes demeurent possibles. Les Algériens restent ainsi toujours en quête de la sécurité perdue depuis une quinzaine d’années.

Hocine Adryen
3 octobre 2006. La Voix de L’Oranie

double6
03/10/2006, 07h29
Je ne crois pas a cette info jusqu'a confirmation par une autre source. La Voix de l'Oranie n'est pas un journal sérieux. Ils ont plusieurs fois publié des histoires fabriquées. Le propriétaire de ce journal est un véritable cinglé.

Ce qui m'intrigue c'est que aucun des grands quotidiens nationaux comme El Watan, Liberté, El Khabar ou le Quotidien d'Oran n'ont parlé de ca, et pourtant le cas du kidnapping (suivit d'homicide) d'un enfant à Alger la semaine passé par sa tante avait fait la Une. L'abscence des initiales de la victime aussi est bizzare, tout comme le fait que ce journal connait deja les coupables: des repentis lié à un réseau international de trafic d'organe. Ca sent l'intox typique de La Voix de l'Oranie à mon avis.

Cordialement,
66

zwina
03/10/2006, 10h39
Malheureusement le journal ne ment pas totalement car depuis quelques années il y a eu de nombreux cas de personnes disparues et retrouvées avec des organes manquant. Mais c'est la 1ère fois que je lis que cela serait attribué aux terroristes car la piste a toujours été un reseau de trafic d'organes crapuleux.

Elsa
03/10/2006, 13h07
Malheureusement c'est une histoire vraie et cet enfant habite à Chevalley.

Louali
03/10/2006, 13h25
Personnellement je ne crois pas à ce genre d'histoire.

Cookies