PDA

Voir la version complète : Sellal à Ghardaïa : Une visite mi-figue, mi-raisin


morjane
15/01/2014, 15h39
Et dire que l’on a tout misé, dans le cadre de ce choix, pour célébrer cette année les festivités du Mawlid Ennabaoui dans cette belle vallée du M’zab, sur cette mort-née assemblée des sages composée de notables et chouyoukh des deux communautés, dont une bonne moitié a fait faux bond sans crier gare.

Vers 16h sous un impressionnant dispositif de sécurité, le Premier ministre est arrivé à Ghardaïa. Avec le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, et Mahmoud Djemâa, le wali de Ghardaïa, Abdelmalek Sellal s’est en premier lieu rendu à la mosquée Badr encerclée par des dizaines de véhicules des services de sécurité Le Premier ministre, accompagné du ministre des Affaires religieuses, a fait son entrée sans son sourire habituel. Il s’est rendu en premier lieu à la mosquée Badr (malékite) au quartier Theniet El Makhzen, qui fait office de jonction entre le quartier malékite et le quartier K’sar ibadite de Beni Izguène, où il a accompli la prière du maghreb et assisté à une veillée religieuse marquée par la déclamation de versets du Coran et de panégyriques du Prophète Mohammed.

A cette occasion, Bouabdellah Ghlamallah a prononcé une allocution, où il a mis en exergue les vertus du dialogue et de la cohabitation pacifique entre toutes les communautés, rappelant les hautes qualités de fraternité et de tolérance de cette région chère à tous les Algériens, avant qu’une expéditive cérémonie de remise de prix et de cadeaux symboliques à quelques vénérés chouyoukh des deux communautés et à de méritants récitants du Coran ne vienne clôturer la première partie de cette visite. Et tout d’un coup, les éléments de la garde rapprochée du Premier ministre se sont mis à «rechercher» un par un tous les journalistes et correspondants de la presse privée qui se trouvaient dans la mosquée, pourtant bien autorisés à couvrir l’évènement et tous munis du badge. Coup de théâtre, ils se sont tous fait retirer leurs badges et ont été invités à sortir de la mosquée et abandonner leurs appareils photos et caméras dehors et ne revenir dans la grande salle qu’en tant que citoyens.

Que s’est-il passé ? Mystère et boule de gomme. Toujours est-il que tous ces «indésirables fouineurs» ont été abandonnés sur place et privés de continuer à couvrir la seconde partie de la visite du Premier ministre qui devait se dérouler dans la grande mosquée ibadite de Beni Izguène. Rencontré en cours de route, un cadre de la santé, dont le logement a été pratiquement détruit par un incendie dans le quartier de Haï El Moudjahidine, a avoué son scepticisme quant aux objectifs de cette visite éclair : «Est-ce en venant prier des deux côtés de la barrière que l’on va retrouver la paix ? Je ne crois pas. Il faut revoir l’approche et avoir le courage d’attaquer le problème à la racine.»

K. Nazim- El Watan

absent
15/01/2014, 15h46
Salam alikoum
Meme si les écoles sont différentes, la religion est la meme
Et vu que tous sommes d'accord dans le fond, pas grave si il y'a des petites différences dans les détails
Et la, c'est un exemple que Allah et son Messager pbsl nous réunissent tous, wel hamdoullah

tariqlr
15/01/2014, 19h55
Ghardaia! Ah la ville de Zakaria. J'ai passé 3 jours où la beauté du site et la gentillesse des M'zabis m'incitent à y retourner.
En effet, nos amis nous ont expliqué l'histoire des 6 tribus de la ville (que nous pouvons observer du haut du "minaret !!!") qui se chamaillaient et la réconciliation...mais il y a longtemps! Qui a réveillé les démons?

absent
15/01/2014, 20h13
Qui a réveillé? les diables qui veulent destabiliser l'Algerie vond vers tout les conflits sectaires

Comme ça le Yemen, le Soudan, l'Iraq, la Syrie ont été déstabilisé

et remarque importante à souligner en gras, des pays payent des gens pour déstabiliser le pays
genre si tu vois des gens réclamer et faire la pagaille, il y'a de forte probabilité que ce soit un complot
1 par les saouds et les qataris et 2 par les anglo saxons et les français

tariqlr
16/01/2014, 10h57
Djazairy! Vous avez un joli pseudo!
Les algériens doivent s'occuper de l'Algérie, rien que de l'Algérie (ce n'est pas les problèmes qui manquent) et éviter d'importer quoi que ce soit d'ailleurs, sauf le savoir. L'Algérie a une longue histoire, riche de ses us et coutumes, riches en apports aussi bien culturels qu'ethniques. Si les algériens arrivent à s'aimer entre eux, être fiers de leur citoyenneté, de leurs patrimoine, de leur singularité et de ne point chercher à singer les autres, c'est déjà une grande victoire.
Cultivez la tolérance et le bien vivre! Acceptez l'autre sans retenues, s'il vous montre sa sincérité, sa bonne foi et son humanisme. Toute religion prône le pardon, la sincérité, le respect de l'autre, le vivre ensemble, l'abolition de l'esclavage et l'égalité entre les humains ...le paradis est au bout de tes actes et non au bout de tes lèvres!
Pourquoi compliquer quand on peut faire simple. Je t'accepte avec plaisir si tu adhères à ces valeurs et qu'importe ta croyance.

Cookies