PDA

Voir la version complète : Autour de la nouvelle hospitalisation d’Abdelaziz Bouteflika en France, par Bernard Lugan


Page : [1] 2

barthez
16/01/2014, 20h09
Hospitalisé en France – au Val de Grâce -, du 27 avril au 16 juillet 2013, puis à nouveau depuis le lundi 13 janvier 2014, le président algérien Abdelaziz Bouteflika (photo) aura donc privilégié les hôpitaux militaires de l’ancien colonisateur qu’il ne cessa pourtant à aucun moment de dénoncer, d’accuser et d’acculer à la repentance.

Alors qu’au mois de novembre 2013 le FLN l’a désigné comme son candidat lors des élections présidentielles du mois d’avril 2014, à moins de quatre mois du scrutin, l’on ne sait toujours pas s’il sera physiquement et intellectuellement en mesure de briguer un 4° mandat.

Son véritable état de santé est caché à l’opinion algérienne parce que les clans régionaux et politiques qui se partagent les fruits du pouvoir ne se sont toujours pas mis d’accord sur sa succession.


L’Algérie [1] est en effet dirigée par une nomenklatura opaque dont le principal souci semble être de s’auto-reproduire. Son cœur est représenté par l’ANP (armée nationale populaire) dont les 350 000 hommes sont commandés par le général Ahmed Gaïd Salah né en 1940, et la DRS (Département du renseignement et de la sécurité) avec dit-on, plus de 100 000 agents dirigés par le général Mohamed Mediène, né en 1939.

L’Algérie qui était demeurée à l’écart des convulsions liées au prétendu « printemps arabe » pourrait donc connaître de sérieuses convulsions en 2014. Tous les ingrédients d’une crise politico-sociale majeure y sont en effet réunis : démographie suicidaire, moitié de la population ayant moins de 20 ans, 35% de chômage chez les jeunes, misère sociale, société fermée incapable de se réformer, industrie inexistante, système bancaire d’un autre temps et administration apoplectique forte d’environ 1,5 million de fonctionnaires. De plus, le pays est fracturé entre arabisme et berbérisme avec une influence de plus en plus forte de l’islamisme

L’Algérie qui est donc dans une impasse sociale, morale et politique, navigue, tel un vaisseau fantôme au milieu des écueils nés de la quasi vacance du pouvoir. Jusqu’à présent elle a échappé à la crise majeure grâce au colossal bas de laine tiré d’une rente pétrolière et gazière qui lui a permis d’éviter l’embrasement en achetant la paix sociale. Pour combien de temps encore ?

Bernard Lugan
novopress.info

absent
16/01/2014, 20h15
Bernard Lugan

Il aurait dû changer de son nom ce minus ! :mrgreen:

choucha
16/01/2014, 20h16
Tjjvx7dfZiU

2Y7odG3cy7o

Aggour
16/01/2014, 20h24
Ca , c'est un article commandé pour l'opinion marocaine afin de lui mettre une couche de lobotomisation et pour la maintenir dans une Desinformation totale de la réalité algerienne. Il ya tous les ingrédients, d'abord l'histoire de la demande des exuses á la France et les soins prodigués aux responsables Algeriens, les militaires qui gouvernent, les conflits d'interts des Clans aux pouvoir etc...
c'est vraiment malheureuxque les Marocains soients si ignorants de la Situation en algerie car l'ignorance maintient dans l'esclavage.
Enfin! Allah yahdi makhlaq

kabyle80
16/01/2014, 20h31
MDRRRRRRRRRR :mrgreen::mrgreen::mrgreen: sacré marocain gallek la paix social , 35 % de chômage 100000 agent de la drs n'importe quoi :D

Hibiscus
16/01/2014, 20h45
L’Algérie qui est donc dans une impasse sociale, morale et politique, navigue, tel un vaisseau fantôme au milieu des écueils nés de la quasi vacance du pouvoir.

Ca me rappelle une analogie similaire que j'avais faite auparavant. Article en plein dans le mille mais je n'y vois pas vraiment d'attaque ou de surprise, ce sont des faits incontestables que meme les algeriens reconnaissent.

xenon
16/01/2014, 21h00
pauvre Lugan , le mot Algérie lui fait vraiment mal ...ma3liche il se fera une raison..

xenon
16/01/2014, 21h02
Ca me rappelle une analogie similaire que j'avais faite auparavant. Article en plein dans le mille mais je n'y vois pas vraiment d'attaque ou de surprise, ce sont des faits incontestables que meme les algeriens reconnaissent.
je crois surtout que c'est l'Etat indépendant le plus solide de la zone MENA..

Elysium
16/01/2014, 21h02
Un peu de décence ne fera pas mal aux makhzani....... ça ose poster des torchons d'un lèche-babouche dans la rubrique "Algérie actualité", sans honte ni rien. :puke:

houari16
16/01/2014, 21h07
Bernard Lugan , un pur jus Mkhazni ..

houari16
16/01/2014, 21h08
@barthez

Pas surprenant

Bernard Lugan né le 10 mai 1946 à Meknès (Maroc) ???

mekssa
16/01/2014, 21h09
monsieur machin truc fait le pitre il repéte se que les algeriens dénnoncent !!En plus de loin .des visions tien 'tien ....... juste a coté les memes visions .... .........qui rendent les gens heureux.

kabyle80
16/01/2014, 21h09
la junte féminine marocaines et la première force du Maroc :)

argaz_mnrvi
16/01/2014, 21h15
mieux vaut une verité qui fait mal qu'un mensonge qui rejouit :rolleyes:

icosium
16/01/2014, 21h18
Bernard Lugan le chantre du Makhzen, le défenseur de l’Apartheid :lol:

houari16
16/01/2014, 21h26
@argaz_mnrvi

Pas surprenant

Bernard Lugan né le 10 mai 1946 à Meknès (Maroc) ???

La verité c est comme du feu ; ça brule ..plus de place aux mensonges .

Hibiscus
16/01/2014, 21h30
je crois surtout que c'est l'Etat indépendant le plus solide de la zone MENA..

C'est sur, avec une economie dependante a 95% du cours du petrole...

icosium
16/01/2014, 21h40
@talence33

Hassan II et beaucoup de chefs d'états se soignaient au Val-de-Grâce. Même Mohammed VI se soigne en France

Quel Roukhss ! :)

houari16
16/01/2014, 21h40
posté par talence 33

beaucoup d 'algeriens pensent comme MR LUGAN , .

Waw , tu les avais compté ;) ???

Pour ta gouverne :
Bernard Lugan né le 10 mai 1946 à Meknès (Maroc) , n est qu un pur jus du Makhzen ???

houari16
16/01/2014, 21h41
@talence33

le Roi -Betz ...
ça c est sur la Lune ???

icosium
16/01/2014, 21h48
Pourquoi Bernard Lugan n'a pas fait un article autour de l'hospitalisation de Mohamed VI en France ? J'ai oublié le Maroc est un département Français :lol:

Maroc : Mohammed VI serait "malade" dans son château en France

A l’instar du président algérien Abdelaziz Bouteflika, un silence radio règne autour de l’état de santé de Mohammed VI. La presse marocaine a interdiction de faire allusion à ce sujet. Le souverain marocain, absent de son pays depuis quelques semaines, serait en France pour être soigné.


Voilà plusieurs jours que le roi du Maroc Mohammed VI se repose dans son château à Betz, situé en Picardie, en France. Sa présence n’est d’ailleurs pas passée inaperçue comme le précise Nadine, coiffeuse à Betz : « Tout le monde à Betz sait que le roi est dans son château. Encore ce matin (Jeudi 6 juin) j’ai vu le drapeau du Maroc et une voiture officielle devant la marie de Betz ». Inutile pour l’heure de programmer une visite vue de l’extérieur du château de Betz, une armada de forces de l’ordre vous en empêchera une fois arrivé aux abords de la bâtisse, à moins d’avoir un laisser-passer.

Il se murmure que Mohammed VI est, à l’instar de ses homologues algériens et mauritaniens, gravement malade. D’ailleurs, les apparitions télévisées quotidiennes du roi sont inexistantes depuis plusieurs jours dans le royaume alors qu’elles sont une habitude depuis son intronisation. Mais interdiction de parler de la santé du « Commandeur des croyants », cela équivaut à un blasphème au royaume. Donc officiellement, aucune information viable quant à son état de santé.

Il n’est toutefois pas utile d’en parler pour s’apercevoir par soi-même que le souverain a pris un coup de vieux et qu’il a anormalement grossi depuis 2009. D’après un journaliste d’El Imparcial, Pedro Canales, Mohammed VI souffre d’une insuffisance rénale ou d’une maladie de foie qui l’obligerait ainsi à se déplacer régulièrement en France. Pour rappel, fin 2009, le monarque a été placé en convalescence de cinq jours pour une « infection » qui ne présente « aucune inquiétude sur sa santé », selon la publication à l’époque d’un communiqué de la Maison royale. Une annonce inédite sur l’état de santé du roi. « Sa Majesté le roi Mohammed VI [...] présente une infection à rotavirus avec signes digestifs et déshydratation aiguë nécessitant une convalescence de cinq jours », avait indiqué le communiqué signé par le Pr. Abdelaziz Maaouni, médecin personnel du roi et directeur de la clinique du Palais royal. Une « petite forme » qui obligea tout de même le roi à se déplacer par moment à l’aide d’une béquille.

Il n’est pas le seul de sa famille à avoir été hospitalisé en France puisque, ironie du sort, quelques temps plus tard son frère cadet, le prince Moulay Rachid, avait été à son tour « hospitalisé à Paris dans un état sérieux ». Alors que la presse française n’a pas manqué de diffuser l’information, les journalistes marocains n’ont eu d’autres choix que de parler de la pluie et du beau temps au risque d’être arrêtés par la police marocaine pour « publication malintentionnée d’une fausse information » ou bien « allégations et faits non véridiques ». C’est ce qui est arrivé à certains journalistes marocains qui ont « osé » parler de la santé du roi.

Les Marocains se posent la question : comment va Mohammed VI ? Quand celui-ci se décidera à annoncer la vérité à ses sujets ? A suivre…

jeudi 6 juin 2013 / par Enoch El Fassi
AFRIK.COM

houari16
16/01/2014, 21h58
Maroc : Mohammed VI serait "malade" dans son château en France ..

la presse makhzenite dont la MAP

Sa Majesté n'est pas malade, il est en petite forme,c'est tout».

Elysium
16/01/2014, 22h49
C'est sur, avec une economie dependante a 95% du cours du petrole...

Ça reste mieux qu'une économie qui dépend à 98%.... de la drogue et de la prostitution. ;)

houari16
16/01/2014, 23h06
@ Hibiscus

Dieu sait comment distribuer les richesses ( les mounafiqines ont eu aussi leur quota ...le haram sur haram )

-Algérie : pétroles et Gaz ( argent hallal )

-Maroc : Drogues et tourismes sexuels ..( argent haram )

Hibiscus
16/01/2014, 23h29
Il "serait" comme il ne "serait pas"... :)

Bernard Lugan a fait une ligne sur l'hospitalisation. Son constat concernant l'Algerie en entier est factuelle et n'est un secret pour personne. Val de grace ou pas val de grace...

Elysium
16/01/2014, 23h36
Bernard Lugan est une prostituée qu'il suffit de payer pour pondre n'importe quel torchon..... le fait qu'un makhzani en soit fier ne fait que le confirmer.

choucha
16/01/2014, 23h54
http://i44.tinypic.com/5yg1v5.jpg

houari16
16/01/2014, 23h55
posté par Hibiscus

Bernard Lugan a fait une ligne sur l'hospitalisation. Son constat concernant l'Algerie en entier est factuelle et n'est un secret pour personne. Val de grace ou pas val de grace... .
Bernard Lugan , ce pur jus du Makhzen devrait aussi éclairer le peuple marocain sur le ROI -BETZ et ses convalescences qui les passent dans son château à Betz ..

ça il ne pourrait jamais ...Jamais !!!

Ichweiter
17/01/2014, 00h52
L’Algérie qui était demeurée à l’écart des convulsions liées au prétendu « printemps arabe » pourrait donc connaître de sérieuses convulsions en 2014. Tous les ingrédients d’une crise politico-sociale majeure y sont en effet réunis : démographie suicidaire, moitié de la population ayant moins de 20 ans, 35% de chômage chez les jeunes, misère sociale, société fermée incapable de se réformer, industrie inexistante, système bancaire d’un autre temps et administration apoplectique forte d’environ 1,5 million de fonctionnaires. De plus, le pays est fracturé entre arabisme et berbérisme avec une influence de plus en plus forte de l’islamisme

L’Algérie qui est donc dans une impasse sociale, morale et politique, navigue, tel un vaisseau fantôme au milieu des écueils nés de la quasi vacance du pouvoir. Jusqu’à présent elle a échappé à la crise majeure grâce au colossal bas de laine tiré d’une rente pétrolière et gazière qui lui a permis d’éviter l’embrasement en achetant la paix sociale. Pour combien de temps encore ?Il y'a quoi de faux dans ses écris?

Elysium
17/01/2014, 00h55
Bernard Lugan est une prostituée qu'il suffit de payer pour pondre n'importe quel torchon..... le fait qu'un makhzani en soit fier ne fait que le confirmer. :puke:

Cookies