PDA

Voir la version complète : Yasmina Khadra : C’est le personnage de mon prochain roman qui m’a poussé à me présenter


morjane
17/01/2014, 15h35
Yasmina Khadra était à Oran, hier matin, où il a animé une conférence de presse à Sidi El Houari.

http://www.elwatan.com/images/2014/01/16/khadra-dr_1978246.jpg

N’y allant pas avec le dos de la cuillère, le désormais candidat à l’élection présidentielle a donné un coup de pied dans la fourmilière, en employant des mots très durs à l’encontre des dirigeants actuels. «Il y a une volonté chez ce pouvoir de ‘‘cheptéliser’’ le peuple algérien et de briser toute personne qui réussit à s’en sortir par ses propres moyens», tonnera-t-il devant un parterre de journalistes. Toutefois, il faut noter que l’auteur de A quoi rêvent les loups s’est bien gardé d’attaquer le président Abdelaziz Bouteflika. «De par mon éducation, je n’attaque jamais une personne malade. Tout me sépare de cet homme, mais on ne fait pas de polémique avec un malade. Tout ce que je peux lui souhaiter, c’est un bon rétablissement, et qu’il rentre chez lui, pour se reposer», dira-t-il.

Revenant sur sa candidature à l’élection présidentielle, Khadra étonnera plus d’un en faisant cette déclaration : «C’est le personnage principal de mon prochain roman qui m’a lancé le défi de me présenter aux élections. Il faut dire que j’ai fait mener la vie dure à ce personnage. Jusqu’à en faire un martyr. Je me suis dit, pour quelle raison ce personnage va jusqu’à sacrifier sa vie, pour que vive l’Algérie, tandis que moi, je reste tranquillement derrière mon bureau ? Il arrive toujours un moment où il faut savoir passer à l’action, et mettre de côté son propre bonheur pour une cause plus grande.» Et d’affirmer que sa carrière internationale dans la littérature l’a suffisamment prémuni contre le besoin et que, de facto, s’il se lance dans cette course à la présidentielle, ce n’est sûrement pas pour des intérêts personnels, mais au contraire, pour le service de la nation. «J’ai 7 millions de lecteurs dans le monde. Je peux même affirmer être le seul écrivain au monde dont les œuvres sont adaptées à tous les supports culturels. Quelque part, je dois être une fierté pour l’Algérie», lance-t-il.

Il est urgent, selon Yasmina Khadra, «d’avoir la noblesse de reconnaître le mérite des autres !» «Regardez Mohamed Arkoun, dira-t-il, c’est une comète qui passe une fois tous les 5 ou 6 siècles. Qu’est-ce qu’on en a fait, nous Algériens, de cette lumière ?» Et de se demander encore : «Pourquoi, ici en Algérie, tout ce qui brille doit brûler ?» Sur sa lancée, le candidat brossera un tableau bien sombre de l’Algérie actuelle, «à deux doigts de devenir le Salvador ou le Brésil question insécurité, et où il y a une décomposition morale et sociale». Sur la question de l’armée, l’ex-officier de l’APN estime que celle-ci doit se contenter de protéger les frontières et d’être apolitique. Enfin, à la question de savoir si, en se présentant à l’élection de 2014, il ne participe pas à un simulacre, il affirmera : «Je ne participe pas à un simulacre. Je me suis proposé, et c’est au peuple de choisir. Aucune bataille n’est perdue tant qu’elle n’a pas été engagée.»

Enfin, pour le cas où le candidat Mohamed Moulessehoul (car c’est sous son nom d’origine qu’il devra se présenter, et non sous son pseudonyme d’écrivain) perdrait les élections, ses électeurs pourront toujours se consoler en achetant son prochain livre, dont la sortie est prévue en avril prochain (pendant la tenue de la présidentielle), et dont le titre… surprenant sera Qu’attendent les singes ?

El Kébir Akram- El Watan

absent
17/01/2014, 15h45
aidez le svp à terminer son roman, comme ça vous avez la garantie qu'il partira rapidement

c'est fou

Bougiotte35
18/01/2014, 23h41
Il aurait du se presenter au concours de la megalomanie et du nombrilisme d abord .

houari16
19/01/2014, 00h23
L ex militaire joue sur les mots

A quoi il joue ???

Est ce que , c est une publicité pour son nouveau bouquin :

"" Qu attendent les singes "" ????
ça me fait découvrir un rêve :

- ce pouvoir de ‘‘cheptéliser’’ le peuple algérien et de briser toute personne qui réussit à s’en sortir par ses propres moyens»

- «De par mon éducation, je n’attaque jamais une personne malade.

- «J’ai 7 millions de lecteurs dans le monde. Je peux même affirmer être le seul écrivain au monde dont les œuvres sont adaptées à tous les supports culturels. Quelque part, je dois être une fierté pour l’Algérie»,

- Je me suis proposé, et c’est au peuple de choisir. Aucune bataille n’est perdue tant qu’elle n’a pas été engagée.»

-«d’avoir la noblesse de reconnaître le mérite des autres !»

rabah87
19/01/2014, 15h19
Le sire rêve tout haut.Ses nègres:71: devraient se mettre en gréve.

Bachi
19/01/2014, 15h24
Pour une des rarissimes fois, y a un candidat algérien qui dit des choses justes et intelligentes.
Il ne passera pas car il est trop en avance sur l'Algérien cheptelisé...

pioto
19/01/2014, 19h45
Pour une des rarissimes fois, y a un candidat algérien qui dit des choses justes et intelligentes.
Il ne passera pas car il est trop en avance sur l'Algérien cheptelisé...Ce petit monsieur est trop imbu de sa personne, je tremble déjà rien qu'à lire ses déclarations répétées pleines de suffisance; c'est par malheur, il se trouve propulser "bresident", avec sa vanité et non de sa fierté, il est fort risqué de nous écraser comme des pucerons ou de nous cracher à la figure à chaque fois il donne une allocution , s'il daigne encore le faire une fois intronisé !

Bachi
19/01/2014, 20h02
T'inquiète, il ne sera jamais élu...

pioto
19/01/2014, 20h13
T'inquiète, il ne sera jamais élu...

Oh, c'est pas aussi joué à l'avance que ça , il lui suffit de contresigner le "cahier de charges" des maitres de l'Algérie pour que ses chances de remporter le suffrage du "cheptel" pour ne pas te paraphraser, connaisse une poussée miraculeuse !

khoya
19/01/2014, 20h14
Yasmina Khadra : C’est le personnage de mon prochain roman qui m’a poussé à me présenter..

moi ,:mrgreen: c'est ma moman qui m pousse à me présenter :mrgreen:

pioto
19/01/2014, 20h33
Yasmina Khadra : C’est le personnage de mon prochain roman qui m’a poussé à me présenter..

moi ,:mrgreen: c'est ma moman qui m pousse à me présenter :mrgreen:En plus de se vanter tout en pleurnichant qu'on le porte pas sur le olympe comme "DIEU" de la littérature universelle, il pond des débilités incroyables comme déclarations politiques: Son personnage qu'il l'a poussé à l'action et à se lancer dans la course au "khorssi" !
Si dans une prochaine fiction, son personnage principal est une héroïne prostituée par exemple, il va lui inspiré cette fois quoi encore comme lubie fantaisiste, postuler à devenir tenancier!
Vraiment c'est très léger et méprisant envers le peuple algérien à la fois comme argument pour se justifier; quand le seul feu qui l'anime est son ambition vaniteuse

absent
19/01/2014, 20h55
Quand d'autres seront au pouvoir aprés
Ou sera khadra (Mohammed mouless'houl)? participera t il par ses idées, ou veulent ils juste le trone et la première place?

guediri
24/01/2014, 14h36
..................................................

lala-moulati
24/01/2014, 21h53
ca fait penser a la candidature de Coluche a la présidentielle française ( un autre bled Mikey au sens propre du terme)

la politique est devenue ( ou a toujours été ) un énorme mensonge pour berner les naïfs qu'il existe un brin de justice sociale ou divine, alors pourquoi y accorder autant d'importance ?

guediri
25/01/2014, 22h34
..................................................

houari16
25/01/2014, 22h43
"" Qu attendent les singes "" ????

ça me fait découvrir un rêve......................... ?????

Cookies