PDA

Voir la version complète : Arrivée du président malien à Alger


Lombardia
18/01/2014, 18h56
ALGER- Le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, est arrivé samedi après-midi à Alger dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Accompagné d’une importante délégation, M. Keita a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah.

La visite de deux jours du président malien "s’inscrit dans le cadre de la tradition de dialogue et de concertation qui unit les deux pays", avait indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Elle sera l’occasion pour "évaluer les relations entre l’Algérie et le Mali, dégager les voies et moyens à même d’assurer leur élargissement et leur renforcement et pour aborder les questions régionales et internationales d’intérêt commun".

Dans une déclaration à la presse M. Keita a indiqué qu’il venait en Algérie pour prendre des nouvelles du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et prendre conseil auprès de lui sur les questions régionales et internationales.

DgKhBKge8-k

"Je viens pour prendre des nouvelles de l’aîné, surtout prendre conseil auprès de lui et, bien sûr, prendre des nouvelles de l’Algérie, pays ami et frère auquel nous lient l’histoire, la géographie et l’anthropologie", a déclaré le président malien. Relevant que son agenda international ne lui a pas permis de visiter l’Algérie depuis sont installation, en septembre dernier, en tant que président de la République du Mali, M. Keita s’est dit "très heureux" d’être "enfin" en Algérie, tout en affirmant qu’il se sentait chez lui.


APS
18.01.14 (16:22)

Lombardia
20/01/2014, 17h56
BFMgHS_w4cg


Pourparlers avec Sellal

lEMAXT1UXZ4


Conférence de presse de Lamamra avec son homologue malien

uuek-PSg-Rw

4jxIw37dCJw

xenon
20/01/2014, 18h16
"Je viens pour prendre des nouvelles de l’aîné, surtout prendre conseil auprès de lui et, bien sûr, prendre des nouvelles de l’Algérie, pays ami et frère auquel nous lient l’histoire, la géographie et l’anthropologie", a déclaré le président malien. Relevant que son agenda international ne lui a pas permis de visiter l’Algérie depuis sont installation, en septembre dernier, en tant que président de la République du Mali, M. Keita s’est dit "très heureux" d’être "enfin" en Algérie, tout en affirmant qu’il se sentait chez lui.
Rien à dire , les africains sub sahariens ont le sens des mots..
c'est très joliment dit ..

citoyen
21/01/2014, 20h15
Visite bidon ou alibi ou encore mieux les DEUX.

Il dit qu'il est venu rendre visite à son ami, et prendre de ses nouvelles, Jean Marc Ayrault ne lui a pas dit que Bouteflika risque de traverser la mediterranée à la nage en avril, n'est-ce-pas lui qui a chanté le courage de Fakhamathou et sa maîtrise des dossiers après un mini mega AVC.

S'il voulait prendre vraiment de ses nouvelles, il aurait du être brieffé par l’Élysée ou pas val de grâce, ils ont tous.

Tous çà pour nous montrer que Bouteflika est debout, suit, limoge, frappe, dégaine etc. Bref un "algérien debout" comme disait Khalida.

Cookies