PDA

Voir la version complète : Le Retour du marin


mezzo-morto
26/01/2014, 10h49
Quand le marin revient de guerre
Tout mal chaussé tout mal vêtu.
- Pauvre marin, d’où reviens-tu ?

Madame je reviens de guerre
Apportez-moi donc du vin blanc
Que le marin boive en passant.

Brave marin se met à boire,
Se met à boire et à chanter…
La belle se met à pleurer.

- Ah ! Qu’avez-vous la belle hôtesse
Regrettez-vous votre vin blanc
Que le marin boit en passant ?

- C’est pas mon vin que je regrette
Mais c’est la mort de mon mari,
Monsieur, vous ressemblez à lui.

- Ah ! dites-moi, la belle hôtesse
Vous aviez de lui trois enfants
Et j’en vois quatre z’à présent

- J’ai reçu tant de fausses lettres
Il était mort et enterré,
Et je me suis remariée.

Brave marin vide son verre
Sans remercier, tout en pleurant
S’en retourne à son bâtiment.

Trésor de la poésie, Edition Seghers

SwanLake
26/01/2014, 12h11
très beau

ça me fait penser à Martin Guerre.

mezzo-morto
26/01/2014, 12h18
Merci Swan

ca me rappelle plutôt l'histoire de poccahontas dans le film the new world.

SwanLake
26/01/2014, 14h42
ah connais pas, j'irai regarder alors..;)

mezzo-morto
26/01/2014, 15h54
Bon film Swan ;)

Nuit_Bleue
27/01/2014, 01h26
Ton poème me fait rappeler celui ci..Heureux qui comme Ulysse ...de Joachim du Bellay, peut être à cause de la mer , les voyages...:rolleyes:


En tout cas dans ton poeme à toi, j'ai envie de dire pauvre marin ..lui qui était revenu pour voir sa moitié , mais surprise...

- Ah ! dites-moi, la belle hôtesse
Vous aviez de lui trois enfants
Et j’en vois quatre z’à présent

- J’ai reçu tant de fausses lettres
Il était mort et enterré,
Et je me suis remariée.

Brave marin vide son verre
Sans remercier, tout en pleurant
S’en retourne à son bâtiment.


Sa femme s'était remarié...Il n'avait plus qu'a repartir, triste fatalité :sad:

merci de ton partage..
mais pourquoi le choix de ce poème.. à part te faire rappeler l'histoire de poccahontas:)

mezzo-morto
27/01/2014, 07h07
Pauvre marin n'est ce pas?

Ce poeme comme plein d'autres, transcrit les drames de la guerre qui ne se passent pas uniquement sur les champs de bataille.

khoya
27/01/2014, 07h17
Terrible ce texte.Mezzo Morto.:22: surtout en se mettant dans la peau de ce marin.

"Monsieur, vous ressemblez à lui." :sad:

Bonne journée Mezzo!

mezzo-morto
27/01/2014, 07h36
Bonjour Khoya

ce texte décrit d'une manière crue le drame de toute une famille.
En suivant le dialogue on s'appercoit que le drame n'est mentionné qu'à la fin ce qui rend la deuxième lecture totalement dramatique.
j'aime ce genre de texte qui propose une deuxième lecture avec un sens totalement différent .

absente
27/01/2014, 09h13
le pauvre :(

Slow
27/01/2014, 10h56
Le marin ayant comme premier amour la mer
Ne peut blâmer cette humaine qui a choisi sur la terre
Un compagnon bien présent
Il est triste c'est clair
De trouver son bien entre d'autres propriétaires
Mais voila, la vie est ainsi faite
La distance n'a jamais servie la plaignante
Dans d'autre bras elle ne se lamente
Reste le souvenir du départ
Et la tristesse du retour...

mezzo-morto
27/01/2014, 11h09
Bonjour Slow
c'est un marin en effet, mais en guerre
Avait il le choix d 'un destin qu'il préfère?

Slow
27/01/2014, 11h12
Oui et Non
S'est-il posé la question du retour?
Et des priorités ?

Il avait aussi le choix de déserter pour rester au près des siens !
Même s'il sera rattrapé par son destin

mezzo-morto
27/01/2014, 11h38
Slow

Il aurait certainement perdu son honneur,
Pour un marin c'est comme lui oter l'eau de tous les oceans.

Et les siens, l'auraient ils acceuilli avec son deshonneur?

La guerre quand elle se declare on est sur d'y aller mais le retour n'est point garanti

elfamilia
27/01/2014, 20h21
ça me rappelle une récitation qu'on avait appris à l'école primaire:

Sur le grand chemin
bordé de jasmin
et de romarin
s'avance un marin
qui revient enfin
en ce clair matin

mezzo-morto
27/01/2014, 20h24
Saha el familia

Mémoire Allah ybarek:mrgreen:

elfamilia
27/01/2014, 20h36
Salut mezzo,

Comme on dit "cfaya n temzi" (les inébranlables souvenirs de jeunesse). On peut bien oublier des choses beaucoup plus récentes, mais pas ce qu'on a emagaziner en étant jeune. Ce sont des souvenirs qui se sont confortablement installés dans les cellules du cerveau alors que celles-ci étaient encore toutes fraiches et efficaces.

mezzo-morto
27/01/2014, 21h04
et elles le sont toujours El Familia tu affiches une bonne forme cérébrale Allah yahafdak

elfamilia
27/01/2014, 21h37
mezzo,
rak ta3ref Ras el mehna. Sa3at yehder ou idjaweb, ou sa3at ighib ou yeskout.

sa3at tsibni nedwi wahdi, ou sa3at walaw kelma
sa3at tsibni saken bordji, ou sa3at manich temma

Néo
27/01/2014, 21h39
Voila ce qui arrive quand on reste loin et longtemps de chez soi...
Joli et choix judicieux pour décrire la mélancolie de ceux qui reviennent après une longue absence

Merci de ce fabuleux partage ...:zen:

mezzo-morto
27/01/2014, 22h00
Merci Néo

Cookies