PDA

Voir la version complète : Visite d'opérateurs français en décembre à Alger


shadok
07/10/2006, 13h09
Espérons que ça ne sera pas une visite de courtoisie comme d’habitude.
____________________
Chambre de commerce Marseille-Provence
150 à 200 opérateurs français en décembre à Alger

07/10/06
Liberté

La ville de Marseille (sud-est de la France) et la Chambre de commerce Marseille-Provence ont annoncé, jeudi dernier, leur intention de renforcer leurs liens avec l'Algérie à travers une mission conjointe à Alger, du 3 au 5 décembre, conduite par le sénateur-maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin. La délégation française devrait être composée de 150 à 200 personnes, selon Jacques Rocca Serra, adjoint au maire délégué aux relations internationales, avec, notamment, des représentants de grandes entreprises.

Des coopérations dans tous les domaines — santé, formation, culture, politique portuaire ou ingénierie de projets — seront à l'ordre du jour lors de cette visite, ont indiqué, lors d'une conférence de presse, le vice-président de la Chambre de commerce, Louis Aloccio, et M. Rocca Serra, de retour d'une mission préparatoire. M. Aloccio a relevé la bonne santé financière de l'Algérie et affirmé que de “nouvelles opportunités” s'ouvraient aux entreprises françaises du fait des privatisations prévues par Alger.

M. Rocca Serra a souligné aussi la nécessité d'une meilleure présence des Français, aujourd'hui remplacés par des Italiens, des Allemands et des Chinois. Un accord de coopération entre Marseille et Alger avait été signé en 1999, lors d'une précédente visite de M. Gaudin à Alger, mais n'a pu être appliqué. La signature d'un nouvel accord entre les deux villes est prévue

noubat
07/10/2006, 17h01
beaucoup de monde passe par Alger , pour faire des affaires , on les accueille en grande pompe : cadeaux , repas ....., mais à la fin rien ne se concrétise .

shadok
07/10/2006, 17h11
Les hommes d’affaires étrangers ne veulent pas juste des discours généralistes exposant les potentialités de l’Algérie et ventant la bonne santé financière du pays en citant avec arrogance le montant des réserves de changes. Il leur faut des vis-à-vis à la hauteur qui leurs présentent du concret. Par exemple, combien ils vont gagner s’ils s’installent en Algérie, des études de marchés, les facilités …

zek
07/10/2006, 17h36
Les hommes d’affaires étrangers ne veulent pas juste des discours généralistes exposant les potentialités de l’Algérie et ventant la bonne santé financière du pays en citant avec arrogance le montant des réserves de changes. Il leur faut des vis-à-vis à la hauteur qui leurs présentent du concret. Par exemple, combien ils vont gagner s’ils s’installent en Algérie, des études de marchés, les facilités …

Investir en Algérie n'est pas plus difficile qu'en Russie, en Ukraine, à Madagascar ou en Chine, chacun doit faire des efforts des 2 côtés.

Cookies