PDA

Voir la version complète : Autoroute Est-Ouest en Algérie


auscasa
09/10/2006, 02h21
Le ministre des Travaux publics estime que le projet d’autoroute Est-Ouest, d’une valeur de 11 milliards de dollars, continue encore à susciter les convoitises.

“J’ai subi des pressions et si je suis encore vivant, je remercie Dieu. C’est d’un marché de onze milliards de dollars qu’il s’agit.”
\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ \\\\\\\\\\\\
la mafia est toujours la pour dicter et pour teroriser les ministres.

L'optimiste
09/10/2006, 06h39
== MODERATION ==

Pollution de topic. Pensez à relire ET à respecter le règlement du forum. La récidive ne sera pas tolérée.

walid_dz
09/10/2006, 07h38
la mafia est toujours la pour dicter et pour teroriser les ministres.

Auscasa ou as-tu trouvé cet article ?

Je ne pense pas que ce soit la mafia qui fait pression sur Mr Amar Ghoul c'est plutôt des histoires que l'état invente pour masquer les retards et son manque de compétence à gérer des projets aussi important que l’autoroute Est-Ouest.

Avant c'était le tout terrorisme maintenant après le terrorisme c'est le tout mafia. C'est vrai que les mafias existent en Algérie dans certains secteurs elles sont même très puissantes puisqu'elles ont le soutient de nombreux hauts fonctionnaires qui leurs assurent protection. Mais quand on entend dire qu’il existe la mafia du téléphone, de l’eau, de l’électricité, du gaz, du sucre de l’huile et maintenant la mafia des autoroutes bâtiments et travaux publics et demain pourquoi pas la mafia des aéroports à mon avis ça commence à devenir franchement et ouvertement très ridicule.

Nos dirigeants sont près à tout balancer même les excuses les plus grotesques !!! Affaire à suivre...

shadok
09/10/2006, 10h45
Oui apparemment le ministre a subi des pressions sur le coût financier de cette autoroute. Il parait même qu’il y a une enquête encours. Il dénonce aussi la convoitise de certaines personnes.

Comme quoi aucun projet ne se déroule normalement en Algérie :sad:
_________________________________
Amar Ghoul dément la surévaluation du projet
L’autoroute Est-Ouest minée par la rumeur

El-Watan
09/10/06
Lyes Malki

L’affaire du projet d’autoroute Est - Ouest vient de prendre un virage à 180° avec la réaction du ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, hier au siège de l’APS à Alger.

Cette affaire, puisque c’en est une apparemment, qui n’a pas cessé de faire parler d’elle ces dernières semaines, prend l’allure d’un scandale, tour à tour financier et bassement politicien. M. Ghoul est sorti hier de sa réserve pour réagir à ce qu’il qualifie de « rumeurs » concernant les surcoûts du projet de l’autoroute Est - Ouest évalués à 1 milliard de dollars. Réfutant la thèse du scandale financier dans lequel son département et l’Agence nationale des autoroutes seraient impliqués, le premier responsable en charge du projet accuse à son tour certains cercles à l’intérieur et à l’extérieur du pays qui veulent, selon lui, saboter le projet : « Ce ne sont que de simples rumeurs qui tentent d’induire en erreur l’opinion publique », affirme le ministre. « Cette histoire du milliard de dollars qu’on aurait ajouté au coût réel du projet n’est que pure affabulation », lance encore M. Ghoul, visiblement gêné par une telle accusation liée à la réalisation de la plus importante infrastructure autoroutière que le pays ait connue. Il ne niera pas cependant qu’une enquête judiciaire se penche actuellement sur le dossier. « L’enquête suit son cours et la justice a un droit de regard sur ce genre d’affaires, même si au départ il ne s’agit que de simples rumeurs », affirme encore M. Ghoul, sans préciser pour autant l’identité de la partie à l’origine de l’action de justice introduite près le tribunal d’El Harrach. L’on se demande à ce propos si la justice s’est autosaisie pour enquêter sur cette affaire ou a-t-elle été saisie. Les informations qui ont circulé sur cette affaire et reprises par la presse avancent pourtant que c’est le président de la République qui, alerté, aurait ordonné une instruction judiciaire portant sur l’évaluation financière du coût de réalisation et les modalités qui ont été suivies dans l’attribution finale du projet aux deux groupements étrangers, en l’occurrence le groupe nippon COJAAL, retenu pour la partie Est du projet autoroutier, et le groupement chinois CITIC/CRCC pour les tronçons Ouest. Se voulant plus précis, le ministre des Travaux publics a indiqué que « le coût de réalisation de cet important projet autoroutier de 11 milliards de dollars, établi suite à une analyse technique et financière réalisée par un bureau d’études canadien qui accompagne l’ANA, a été approuvé par la commission nationale des marchés publics. Sur les 827 milliards de dinars attribués au projet, 376 milliards sont destinés au lot Est, 192 milliards au lot Centre et 259 milliards au lot Ouest ». Le coût du kilomètre serait ainsi, selon lui, de « 9,95 millions d’euros (environ 955,2 millions de dinars) », soit un prix en deçà des 12,5 à 17 millions d’euros/km appliqués en Europe.

Tout en rappelant les différentes étapes suivies dans l’attribution du projet, selon le code des marchés, le ministre a pris le soin d’indiquer que l’Algérie a réussi à faire baisser le coût du projet confié aux deux entreprises chinoise et japonaise. Il notera aussi qu’une autre étude technique et financière menée récemment par une firme émiratie a conclu que le coût « est compatible avec la taille, l’envergure et la complexité du projet ». A ce propos, le ministre dénoncera encore une fois « les pressions et les tirs de tout bord » qui ont été, selon lui, à l’origine des rumeurs concoctées autour du projet. « Il est tout à fait normal qu’une somme aussi importante (11 milliards) attise les convoitises de plusieurs groupes et dérange de gros intérêts », avoue le ministre, sans nommer ces groupes ni préciser la nature des pressions subies. Pour lui, « ce méga-projet dérange en raison des enjeux importants qu’il entraîne et qui mettent leurs intérêts en danger ».

shadok
09/10/2006, 11h12
http://www.mtp-dz.com/Images/dr9.JPG

walid_dz
09/10/2006, 12h13
Oui apparemment le ministre a subi des pressions sur le coût financier de cette autoroute. Il parait même qu’il y a une enquête encours. Il dénonce aussi la convoitise de certaines personnes.

Comme quoi aucun projet ne se déroule normalement en Algérie

Bonjour Shadok moi je suis franchement pas convaincu par tout ça je pense que l'état fait beaucoup du bruit pour rien pour faire tomber le projet qui il faut le rappeler devait démarrer en 2002 avec déjà 30 ans de retard. Ca m’étonnerait que Mr Amar Ghoul puisse balancer un truc comme ça sans avoir eu le feu vert.

walid_dz
09/10/2006, 12h15
http://www.mtp-dz.com/Images/dr9.JPG

En voyant cette carte les futurs projets autoroutiers doivent bien couvrir au moins 4000 km. Crois-tu que ce soit faisable avant 2020 comme l'indique la carte ?

Laari1
09/10/2006, 12h30
Si l'on en croit les journaux, l'autoroute Est-ouest va coûter à notre pays la bagatelle de 13,5 milliards de dollars, soit environ 100 millions de nos misérables centimes pour chaque mètre de cette route de classe internationale. C'est l'estimation de départ, on verra bien quand on aura parcouru plus de mille km sans limitation de vitesse, avec les dos d'âne, les déviations, les évitements, les détournements, les contournements et... les travaux supplémentaires.
Notre ministre des TP aurait affirmé que pour la réalisation d'un tel projet, nos entreprises mettraient un siècle.
Alors pauvres de nous! Il ne nous reste plus qu'à importer des tronçons d'autoroute préfabriqués en Chine ou au Japon et à les véhiculer par des moyens spécialement conçus pour nous (on a les moyens) pour les monter sur cette bonne terre d'Algérie.
Pour ma part, je considère que notre pays n’a nullement besoin actuellement d’une autoroute de classe internationale pendant que la voirie urbaine est inexistante dans nos agglomérations ou se trouve dans un état de dégradation inadmissible dans un pays qui, apparemment, ne manque de rien, avec ses institutions, ses organismes, ses structures, ses collectivités, ses entreprises publiques, mixtes ou privées de tout, ses pétrodollars , ses cadres, ses chômeurs, ses cadres chômeurs et ses retraités de 50 ans.
Je pense que, pour les algériens, les tronçons de route ou d’autoroute déjà réalisés dans certaines wilayate sont plus que satisfaisants, comparés surtout aux tronçons non entamés à ce jour. Et je pense aussi qu’il aurait suffi de terminer ce qui a été entamé pour faire le bonheur de nos automobilistes à moindre coût.
L’Algérie ne se limite pas à la liaison est-ouest, gardons quand même quelques dollars pour les routes et les autoroutes dont le besoin se fait ressentir pour désenclaver les zones côtières à vocation agricole et touristiques, les zones rurales, pour moderniser les liaisons entre les grandes villes des Hauts Plateaux et du sud. Il y a énormément à faire et si l’on dépense sans compter, on risque de s’arrêter en cours d’autoroute en ayant délaissé l’essentiel.
Pour ce qui est des entreprises, notre pays s’est doté d’un grand nombre d’entreprises et d’engins et équipements nécessaires à leur fonctionnement. Mais on a toujours négligé un élément très important qui est la formation de personnels spécialisés. Les moyens modernes de mesure et l’informatique permettent actuellement de disposer d’informations et d’outils pour élaborer des études routières dans de bonnes conditions de qualité, de coût et de délais.
Encore faut-il trouver chez nous suffisamment de concepteurs maîtrisant ces moyens.
Mais le talon d’Achille de nos entreprises et de nos services techniques reste incontestablement l’absence quasi-totale de techniciens de travaux publics dans les différentes spécialisés que sont la topographie, la conduite des travaux, la mécanique des sols, les essais de laboratoire le contrôle sur place etc. Cela se traduit par ce que vous constatez très souvent sur nos routes et nos voiries urbaine encore à l’état neuf : les stagnations des eaux de pluie, les chaussées ondulées, les tassements, les dégradations rapides (qu’on essaie parfois de corriger par des surépaisseurs d’enrobé) et autres causes de désagrément et de gaspillage.
Bien sûr, je préfère une route médiocre algérienne qu’une autoroute importée, mais cela ne doit pas nous empêcher d’accorder un peu plus d’intérêt et de dollars à la formation de nos techniciens et aussi de les laisser travailler quand ils travaillent.
Pour finir, je me suis toujours demandé pourquoi l’école d’ingénieurs des travaux publics d’Oran a été transformée en institut islamique, sans doute en prévision de la réalisation de l’autoroute est-ouest.

shadok
09/10/2006, 12h45
Non, le projet de l'autoroute Est-Ouest est bien démarré. Sauf qu’il y avait beaucoup d’interrogations sur le coût de ce projet. Normal, lorsqu'il n y a pas de vrais débats au sein de l'APN, de transparence et de communication.

shadok
09/10/2006, 12h52
Bien sûr, je préfère une route médiocre algérienne qu’une autoroute importée, mais cela ne doit pas nous empêcher d’accorder un peu plus d’intérêt et de dollars à la formation de nos techniciens et aussi de les laisser travailler quand ils travaillent.
Pour finir, je me suis toujours demandé pourquoi l’école d’ingénieurs des travaux publics d’Oran a été transformée en institut islamique, sans doute en prévision de la réalisation de l’autoroute est-ouest.

Ce projet d’autoroute Est-Ouest sera le meilleur moyen à nos ingénieurs de profiter d’un savoir faire et d’une expertise étrangère. Biensure si le MTP a bien négocié le volet formation et de transfert de technologie.

Laari1
09/10/2006, 13h27
ça coûte horriblement cher, J'aurais préféré envoyer nos cadres suivre des formations et des stages à l'étranger et utiliser tout cet argent pour des projets qui intéressent tous les algériens et dans tous les secteurs vitaux.
Merci d'avoir répondu à mon message.

Quasard
09/10/2006, 13h59
En 2020 les voitures vont volé :p
C'etait une blague je pense qu'on ne peut juger la valeur de ce projet que quand les citoyens pourront profiter de tronçons digne de ce nom et voir si ca vaut le coup de continuer avec un tel budget ou pas.

shadok
09/10/2006, 14h40
Moi aussi je pense que le coût de cette autoroute est très élevé mais je ne suis pas un expert dans le domaine. D’après le ministre des travaux publics, il dit que :

« le coût de réalisation de cet important projet autoroutier de 11 milliards de dollars, établi suite à une analyse technique et financière réalisée par un bureau d’études canadien qui accompagne l’ANA, a été approuvé par la commission nationale des marchés publics. Sur les 827 milliards de dinars attribués au projet, 376 milliards sont destinés au lot Est, 192 milliards au lot Centre et 259 milliards au lot Ouest ». Le coût du kilomètre serait ainsi, selon lui, de « 9,95 millions d’euros (environ 955,2 millions de dinars) », soit un prix en deçà des 12,5 à 17 millions d’euros/km appliqués en Europe.

Il notera aussi qu’une autre étude technique et financière menée récemment par une firme émiratie a conclu que le coût « est compatible avec la taille, l’envergure et la complexité du projet ».

walid_dz
09/10/2006, 16h13
Je partage l'avis de shadok sur ce sujet cette autoroute est indispensable même si c'est vrai qu'elle soit un peu chère mais n'oublions pas que c'est une autoroute à 2*3 voies c'est l'équivalent d'une autoroute et demi en 2*2 voies.

Pihman
09/10/2006, 18h25
".... Le coût du kilomètre serait ainsi, selon lui, de « 9,95 millions d’euros (environ 955,2 millions de dinars) », soit un prix en deçà des 12,5 à 17 millions d’euros/km appliqués en Europe...."


Mais le cout de la main d'oeuvre et du terrain est nettement plus bas en Algérie qu'en Europe

Si comparaison il ya il faut les faire avec des pays similaire comme lea Tunisie ou le Maroc

Parmi les troncons le plus couteux des autoroutes marocaine , il y a l'autoroute tMarrakech Agadir qui traverse le Haut Atlas de nord au sud.
Elle est en construction et elle a été concédée à 2,7 million $ par km.

on est très loin des 9,95 millions de $ , c'est plus de 3,5 fois le cout !!!!

shadok
09/10/2006, 19h33
Si comparaison il ya il faut les faire avec des pays similaire comme la Tunisie ou le Maroc

Je suis d'accords avec toi. Notre ministre dit que notre autoroute sera aux normes européennes. Je ne sais pas ce qu’il veut dire par normes européennes ? Ce coût de 11 milliards de dollars pour ce projet ne ma pas encore convaincu. J'aimerai bien entendre les explications d'experts en BTP.

Laari1
09/10/2006, 21h09
En Algérie, tous les facteurs sont favorables. La main d'oeuvre est au moins 10 fois moins chère qu'en Europe, il n'y a relativement presque pas d'intempéries, les matériaux utilisés en grande quantité, les agrégas (tuf, sables et graviers) ne coûtent pratiquement que leurs frais d'extraction et le concassage, le carburant est 5 à 7 fois moins cher, les loyers,l'électricité et le gaz aussi, les occupations temporaires de terrains qui coûtent des fortunes en Europe ne sont même pas payantes chez nous lorsqu'il s'agit de terrains relevant du domaine public. Enfin,on paie moins d'impôt dans notre pays.
Pour ma part, je reste persuadé :
1/ Qu'il y aura des problèmes administratifs de procédures et autres (expropriations, démolitions,etc.) qui vont entraîner des retards et des surcoûts,
2/ Que des entreprises algériennes auraient pu prendre en charge ce projet. Les entreprises deviennent performantes en réalisant de grands travaux.
Il serait très intéressant de connaître l'avis d'entrepreneurs algériens ou autres sur cette importante question.

shadok
09/10/2006, 23h29
http://img223.imageshack.us/img223/2505/estouestdb9.jpg

moumed
10/10/2006, 11h21
Il faut tenir compte de la topographie des lieux.
Avec des terrains accidentés ( montagnes,ravins ) il faut tenir compte des tunnels à percer,des ponts à eriger etc...
S'il s'agit de terrains plats,les prix semblent excessifs.

shadok
10/10/2006, 11h44
L'autoroute en chiffres:

Caractéristiques du projet

- Linéaire: 1216 Km.
- Profil en travers: 2x3 voies.
- Vitesse de base: 100 à 120 Km/h.
- Nombre d'échangeurs: 60 échangeurs environ (avec option de péage).
- 24 Wilayas desservies.
- Équipements: Aires de repos, Stations service, Relais routiers et Centres d'entretien et d'exploitation de l'autoroute

http://img201.imageshack.us/img201/7053/autorouteqr0.jpg

walid_dz
10/10/2006, 15h51
http://img223.imageshack.us/img223/2505/estouestdb9.jpg

Lol Shadok trop fort !!!!!!!!!!!

Cookies