PDA

Voir la version complète : Bouteflika reprend ses visites à l’intérieur du pays


shadok
10/10/2006, 11h22
Après une absence marquée, le président Bouteflika reprend ses visites à l’intérieur du pays.
___________________________
Les rappels à l’ordre du Président

La Nouvelle République
10/10/06
Mussa Acherchour

Le président de la République reprend son bâton de pèlerin pour un nouveau cycle de visites de travail et d’inspection à travers les wilayas du pays, en choisissant, pour le coup d’envoi, une wilaya symbole et une occasion tout ce qu’il y a de désintéressé : l’ouverture de l’année universitaire.

Mais, d’abord, la visite d’hier dans la wilaya de Batna marque le retour de la grande forme chez Bouteflika, après une longue période de convalescence, où il a été contraint de limiter drastiquement ses déplacements et sorties. C’est surtout une visite qui renseigne sur l’intérêt toujours vital et prioritaire que revêt chez le Président le projet de relance du développement dans lequel il a dû constater des retards, voire même un désintérêt croissant. Ce qui l’amène à faire ce premier sermon en appelant à cesser de se ruiner dans des «conflits stérile, source de la fitna» et penser plutôt à redonner espoir à «la jeunesse perdue».

Par ces rappels à l’ordre, le chef de l’Etat veut pointer le doigt sur les facteurs de déstabilisation qui freinent ce projet de relance. Il fait certainement allusion aux polémiques épidermiques qui enveniment la vie politique et dans lesquelles l’actuel gouvernement dépense une énergie qu’il aurait dû consacrer à sa seule mission qui est celle de la mise en œuvre des nombreux chantiers de développement inscrits dans le programme du Président.

Pour le chef de l’Etat, une nouvelle tournée à travers les wilayas du pays est susceptible de booster un peu la machine et de secouer les forces d’inertie qui sont à l’origine de tous ces retards dans la mise en application de tous les projets, en dépit des gracieuses enveloppes qui y sont alloués et des efforts qui sont consentis pour encourager notamment l’investissement productif et l’amélioration des infrastructures. La montée du chômage, le niveau atteint par des fléaux sociaux comme la délinquance, la prostitution, sans oublier la corruption qui gangrène la société à tous les niveaux sont autant d’indices révélateurs d’une dégradation de la situation sociale et donc, au final, d’une mauvaise relance économique.

walid_dz
10/10/2006, 16h07
Après une absence marquée, le président Bouteflika reprend ses visites à l’intérieur du pays.

Qu'en penses tu ?

Cookies