PDA

Voir la version complète : Restez attachés à l’option de la Résistance !


Elghifari
11/03/2014, 22h19
IRIB- C’est un appel clair aux pays arabes.

Le ministre libanais des Affaires étrangères a conseillé aux pays arabes de rester campés sur l’option de la résistance face à l’occupation du régime sioniste.

A la tribune de la 141ème réunion ministérielle de la Ligue arabe, Gebran Bassil, chef de la diplomatie libanaise, a souligné que la résistance était un droit que personne ne pourrait retirer à la nation libanaise.

« Le Liban a le droit d’employer tous les moyens légitimes pour défendre son territoire, pour tenir tête à l’agression et à l’occupation du régime sioniste », a déclaré Gebran Bassil.

« Le régime sioniste et le terrorisme représentent un danger sérieux pour les arabes. Il revient donc aux pays arabes de rester soudés face à ces menaces et d’éviter de faire cavalier seul. La lutte contre le terrorisme nécessite des politiques sécuritaires fermes et une pensée politique juste », a continué Gebran Bassil.

Le terrorisme, la violence et l’extrémisme sont les défis auxquels font face les peuples et les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord d’autant plus que la crise en Syrie a ses mauvais impacts sur la situation au Moyen-Orient.

Selon les responsables syriens, les terroristes venant de plus de 80 pays sont présents en Syrie. Les conséquences de la crise en Syrie et les agissements des terroristes déstabilisent aussi ses pays voisins dont et surtout le Liban et l’Irak. Les soutiens tous azimuts de l’Occident et de ses alliés arabes aux terroristes alimentent la flambée des violences en Syrie et le danger du terrorisme dans ce pays.

La crise en Syrie a prouvé que les pays qui se prétendent ennemi du terrorisme l’instrumentalisent en réalité pour assurer leurs propres objectifs. Les ennemis de l’axe de la Résistance optent pour une approche de deux poids deux mesures face au phénomène néfaste du terrorisme pour ainsi accéder à leurs objectifs dont le renversement du gouvernement Assad.

Aux yeux du régime sioniste et des Etats-Unis, la Résistance islamique au Moyen-Orient notamment en Syrie et au Liban constitue un vrai obstacle pour la réalisation de leurs complots et objectifs.

Acharné dans ses politiques anti-Résistance, le régime sioniste met de l’huile sur le feu en Syrie, encourageant l’Arabie saoudite et d’autres pays à dépêcher des individus armés en Syrie. Jusqu’ici, la Résistance islamique libanaise a été une forteresse fiable et invulnérable face aux attaques et à l’occupation israélienne. La guerre de 33 jours au Liban en 2006 et la défaite de l’armée israélienne prouvent que la Résistance islamique libanaise ne se limite pas des activités politiques mais qu’elle se réserve le droit d’assurer la sécurité du Liban entier, de défendre son intégrité territoriale et de garantir les intérêts des peuples musulmans.

L’occupation israélienne et le danger du terrorisme rendent de plus en plus nécessaire la présence et le renforcement de la Résistance. C’est par la présence renforcée de la Résistance que la collaboration du régime sioniste avec les terroristes sera déjouée. Le ministre libanais des Affaires étrangères a souligné qu’Israël attendait derrière la porte et que le terrorisme était présent dedans. Dans une telle conjoncture, il incombe aux pays arabes de cimenter leur unité et de rester soudés pour pouvoir lutter contre le terrorisme ; en un mot rester attachés à l’option de la Résistance.

Cookies