PDA

Voir la version complète : Ahmed ouyahia nomé chef de cabinet a la presidence


AMINOS_DZ
12/03/2014, 18h47
yousfi premier ministre par interim , Ahmed ouyahia nomé chef de cabinet a la presidence ....... un tremplin pour la vice presidence ?

LOVE ALGERIA
12/03/2014, 18h49
Yousfi et Ouyahia sont des "infiltrés" du DRS. Si ils prennent des postes à plus grande responsabilité, ça va dans l'intérêt de Benflis.

shadok
12/03/2014, 18h57
On prépare Ouyahia pour le poste de Vice-Président. C'est le deal qui a été fait entre Toufik et Bouteflika. Et après Ouyahia qui devient automatiquement président. Bouteflika ne peut pas aller très loin avec sa maladie. Le DRS, qui contrôle tout, aura atteint son objectif d'accéder à la présidentielle. La seule brique qui lui manque dans son édifice.

Galaad
12/03/2014, 19h01
Source ?

nacer-eddine06
12/03/2014, 19h04
yousfi premier ministre par interim , ahmed ouyahia nomé chef de cabinet a la presidence .....

le bruit coure dans les redactions
a suivre

Pangeen
12/03/2014, 19h04
Source ?

Le voila l'article du quotidien d'Oran :

SELLAL SE CONSACRE À LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DE BOUTEFLIKA

Youcef Yousfi, Premier ministre par intérim

par Moncef Wafi, Le Quotidien d'Oran, 12 mars 2014

C'est aujourd'hui que le Premier ministre Abdelmalek Sellal devrait déposer sa démission pour prendre, dès demain, la direction de la campagne électorale du président de la République sortant, Abdelaziz Bouteflika.

Comme annoncée, dans ces mêmes colonnes, il sera remplacé, au Palais du gouvernement, par l'actuel ministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi. Sitôt annoncée, la candidature du président de la République sortant, pour un quatrième mandat, le QG de la campagne présidentielle s'est mis en place.

Le candidat Bouteflika a décidé de refaire confiance à la même équipe qui a mené, ces deux dernières campagnes, en 2004 et 2009, avec comme chef d'orchestre Abdelmalek Sellal, alors ministre des Transports puis des Ressources en eau. Si la reconduction d'une «équipe qui gagne» n'est pas une surprise, en elle-même, puisque tout le monde s'accordait, plus au moins, sur les noms qui la composeront, la seule incertitude concernait le directeur de campagne, du moment que Sellal était à la tête du gouvernement. Tour à tour, la presse avait donné Amara Benyounès, Amar Ghoul ou encore Abdeslam Bouchouareb qui tenait la corde auprès de l'entourage de Bouteflika, presque assuré de ne pas voir Sellal dans l'organigramme de la campagne. Pourtant, il sera, bel et bien, présent pour reconduire cette nouvelle campagne électorale, la troisième du nom pour lui, encadré par Amara Benyounès, en charge de la campagne auprès de la Communauté à l'étranger et Abdeslam Bouchouareb en tant que directeur de la Communication, fonction qu'il a déjà occupée, en 2004 et 2009. Ainsi, la présence de l'homme de confiance de Bouteflika, à la tête des campagnes de 2004 et 2009, est un signal fort du chef de l'Etat pour une reconduction de son Premier ministre à son poste, en cas de victoire. C'est, également, un gage de garantie pour celui qui a, déjà, composé avec l'Administration et qui connaît ses rouages. Pour sa part, Amara Benyounès, ministre du Développement industriel et de la Promotion de l'investissement et Secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA), déjà présent dans le staff de Sellal, en 2004 et 2009, s'occupera de la campagne de Bouteflika, à l'étranger. On se rappelle qu'il avait déclaré, lors de l'interview accordée, en novembre 2013 à la chaîne française «France 24», être disposé à rééditer l'expérience, si le président le sollicite et s'il décide de se représenter.

Amara Benyounès, 55 ans, ancien cadre dirigeant du RCD a occupé plusieurs postes de ministre de la République notamment les départements de la Santé en 1999 et des Travaux publics, en 2000. Il démissionnera du gouvernement, en mai 2001, avant de revenir avec la nomination de Sellal, en remplacement, de Ouyahia. Il sera ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et de la Ville en septembre 2012, avant de s'installer à la tête du ministère du Développement industriel et de la Promotion de l'investissement, une année plus tard. Abdeslem Bouchouareb, qui aura à gérer la communication du candidat Bouteflika est un ancien ministre de l'Industrie, actuellement député et ex chef de cabinet du secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia.

Il fait, lui aussi, partie de la garde rapprochée de Sellal, en étant dans son staff en 2004 et 2009. En parallèle de cette direction de campagne, un comité composé de personnalités et de responsables de partis qui soutiennent Bouteflika, a été mis en place.

On retrouve les fidèles d'entre les fidèles à l'image de Amar Saâdani (FLN), Abdelkader Bensalah (RND), Amar Ghoul (TAJ), Boualem Bessayeh, Ahmed Ouyahia et Abdelaziz Belkhadem. Ce comité aura pour mission de mettre en place la stratégie de campagne électorale du candidat.

P.

ACAPULCO
12/03/2014, 19h07
On prépare Ouyahia pour le poste de Vice-Président. C'est le deal qui a été fait entre Toufik et Bouteflika. Et après Ouyahia qui devient automatiquement président

ça ressemble à un vrai scénario hitchcockien

Gingerman
12/03/2014, 19h08
Tchecktchouka comme a l'accoutume loin des regards et des soucis du peuple qui compte pour du beure.

KHORE
12/03/2014, 19h08
Yousfi et Ouyahia sont des "infiltrés" du DRS. Si ils prennent des postes à plus grande responsabilité, ça va dans l'intérêt de Benflis.



tactique rodée pour le DRS qui impose ses agents dans l'entourage du Président pour s'assurer que tout ce qu'y trame ne lui échappe pas . Par ailleurs , tout les employés d'El Mouradia ne sont nommés que sur avis des mêmes services . Les seules personnes fidèles aux BOUTEFLIKA sont les membres de leur famille , les généraux qu'ils ont réussi à corrompre et les rebrarbs.

LOVE ALGERIA
12/03/2014, 19h20
On prépare Ouyahia pour le poste de Vice-Président. C'est le deal qui a été fait entre Toufik et Bouteflika. Et après Ouyahia qui devient automatiquement président. Bouteflika ne peut pas aller très loin avec sa maladie. Le DRS, qui contrôle tout, aura atteint son objectif d'accéder à la présidentielle. La seule brique qui lui manque dans son édifice.
Je ne pense pas que ce scénario soit réaliste, d'abord parceque le DRS est plus puissant que le clan de bouteflika qui sont des ignorants qui courent derrière l'argent, il n'a pas besoin de négocier avec eux si il veut vraiment les exclure, il leur jouera un mauvais tour. Ensuite parceque la rumeur d'ouyahia président, c'est ce qu'on nous rapporte toujours quand on parle d'homme du DRS mais tout le monde sait que Ouyahia est impopulaire et qu'il ne sera jamais président, le DRS est un service intelligent, il faut toujours en tenir compte, il ne mettra pas quelqu'un qui peut rassembler des foules contre lui, il fera plutôt passer ses candidats comme d'habitude avec des étiquettes de héros.

shadok
12/03/2014, 19h36
tout le monde sait que Ouyahia est impopulaire et qu'il ne sera jamais président

Ouyahia est présenté comme l'homme des situations difficiles. Ils ont commencé leur propagande des complots qui se dessinent contre l'Algérie. En cas de décès de Bouteflika, et le sentiment de peur et d'instabilité qu'ils vont répandre au sein de la population, la nomination d'Ouyahia passera comme une lettre à la poste.

AARROU
12/03/2014, 20h42
shadok

En cas de décès de Bouteflika, et le sentiment de peur et d'instabilité qu'ils vont répandre au sein de la population, la nomination d'Ouyahia passera comme une lettre à la poste.

Ça n'ira pas jusqu’à la mort de Boutef,avec Ouyahia comme président nous aurons deux enterrements,celui de Boutef et celui du FLN .

rosierbelda
12/03/2014, 20h53
...Pour la mort subite du faux F.L.N....disons incha'Allah ya rab !!!:D

AARROU
12/03/2014, 21h02
rosierbelda ..

.Pour la mort subite du faux F.L.N....disons incha'Allah ya rab !!!

Cliniquement il est mort,la preuve;il est incapable de trouver un successeur a Boutef .;);););)

danube
12/03/2014, 21h40
Le fln, c'est devenu un cabaret celui qui veut le prendre il n'a qu'a faire tbriha maand said "sonatrach", 1 milliard fikhater fakhamatouhou et la troupe suit el galala ou echetahat ouazeghratat:5::71::10::2::guitar:chab saidani, chaba khalida oua l maalma hadja selal dit "nanak"

shadok
12/03/2014, 21h46
L'équipe de choc

https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn2/t1/1513951_448288915317624_1138861140_n.jpg

danube
12/03/2014, 21h47
J'ai oublié elbaraha tata "elghoula" dite l'autoroute:lol:

Cookies