PDA

Voir la version complète : Ahmed Ouyahia : le DRS n’est pas opposé au quatrième mandat de Bouteflika


Page : [1] 2

zaki17
12/03/2014, 23h00
Il critique Saâdani, Hamrouche et Barakat Ahmed Ouyahia : le DRS n’est pas opposé au quatrième mandat de Bouteflika

Achira Mammeri tsa


Après un silence qui aura duré plus d’une année, l’ancien chef du gouvernement Ahmed Ouyahia a enfin parlé. Ce soir et pendant une heure, il a abordé, sur la chaîne de télévision Ennahar TV, tous les aspects liés à la candidature d’Abdelaziz Boutelfika à la présidentielle du 17 avril. Premier message à retenir : aucune opposition n’est affichée, selon lui, par l’institution militaire, aussi bien au sein de l’état-major qu’au niveau de la Direction de renseignement et de sécurité (DRS), au quatrième mandat.

« Retenez bien que les généraux n’ont jamais fabriqué les présidents en Algérie », insiste-t-il. « L’armée nationale est un exemple presque unique au monde dans la discipline », a-t-il affirmé, en soulignant que les analyses développées par la presse et les politiques « se basent sur de fausses données ». Pour étayer ses propos, Ahmed Ouyahia revient dix ans en arrière, précisément aux élections présidentielles de 2004. À l’époque, rappelle Ouyahia, « certains disaient que le général Lamari (à l’époque chef d’état-major) était contre le deuxième mandat. Faux, le général n’était pas contre le président ». Pour l’ancien patron du RND et membre du staff de campagne de Bouteflika, le président n’est ni la fabrication « d’un cabinet noir ni celle des clans ».

L’ancien chef du gouvernement a reconnu et répété plusieurs fois lors de son intervention que le président « est malade et qu’il n’a pas la santé de 1999 ». Il a affirmé que depuis l’arrivée de Bouteflika au pouvoir et jusqu’à aujourd’hui, les décisions sont prises à « 100% par le président ». « Il est vrai que l’institution militaire, et c’est une tradition que nous avons héritée de la révolution, donne son avis sur plusieurs aspects liés à la gestion du pays. Mais le denier mot revient au président de la République », a-t-il assuré.

Ouyahia critique Hamrouche, Barakat et Saâdani

Ouyahia n’a pas été tendre avec Mouloud Hamrouche, soupçonné d’appeler à « un coup d’État en invitant l’armée nationale à intervenir dans cette conjoncture ». Il critique dans son passage « ceux qui appellent au boycott, à l’arrêt du processus électoral ou à la manifestation dans les rues », allusion au mouvement Barakat. Il qualifie leurs actions de « non démocratiques ».

Amar Saâdani n’a pas été épargné. « Cessez d’appeler à l’instauration d’un État civil. Nous sommes dans un État civil », a-t-il martelé. Le secrétaire général du FLN a appelé à l’instauration d’un État civil et a plaidé pour la dissolution de la police politique.

Selon Ouyahia, dans aucun pays au monde, l’institution militaire précisément le service de renseignement « n’a fait l’objet d’une attaque aussi frontale » que celle menée par le patron du FLN.

Contre l’amnistie générale des islamistes

Ahmed Ouyahia a révélé avoir rencontré récemment Bouteflika à deux reprises. La première rencontre a duré 90 minutes et la seconde 60 minutes. La discussion a tourné autour « de la campagne électorale et de la situation dans le pays », a précisé Ouyahia qui rassure les plus perplexes sur l'état de santé de Bouteflika. « Le président qui est certes malade, mais il a préservé ses capacités morales et son intelligence », a-t-il dit. Preuve de sa capacité de gérer le pays ; « les audiences accordées aux officiels étrangers : vous pensez qu’il aurait accordé ces audiences s’il n’avait pas toutes ses facultés morales ? », s'est-il interrogé.

Ouyahia a-t-il consulté le dossier médical du président ? « Non », a-t-il répondu. Pour lui, le président n’est pas le seul président au monde à avoir annoncé sa candidature par procuration. Quant à sa campagne électorale, il défend même son silence depuis presque deux ans sous prétexte que ce n’est pas la première fois durant son règne que cela se produit.

Il estime que les changements dans les pays voisins n’ont pas eu les résultats escomptés. « Ni le chômage n’a été résorbé, ni la croissance économique n’a été réalisée, sans parler de l’instabilité et de l’insécurité dans ces pays ».

Ahmed Ouyahia a défendu le bilan de Bouteflika, en estimant que sur les 600 milliards de dollars dépensés pendant 15 ans, 370 milliards ont couvert les importations de l’Algérie.

L'ancien Premier ministre s'est prononcé contre l’amnistie générale des islamistes.

algerienne16
12/03/2014, 23h12
Oua yasqot el qina3o !
Voilà le condidat surprise !! :mgreen:

Même si bouteflika est en bonne santé ou jeune ! je ne voterai pas pour lui ! Puisque cette comique Khalida toumi wazirate ettafaha qui nous prend pour chwada harbine Mel ghaba ! Chaque été elle invite les déchets des autres et les paie avec l'argent des algériens !Allah Yahdik wella dahya tedik InchaAllah !

Horizon2030
12/03/2014, 23h13
Ils sont spécialistes de "il n'y a pas un pays au monde ..." pour montrer qu'ils ont fait quelque chose !!!

la course vers des postes derrière leur soutien au 4e mandat par tous les moyens !!!


L'Algérie a connu la période où ses meilleurs hommes étaient à la tête. Actuellement, on vit la période où les plus énergumènes sont aux manettes.

Comme l'histoire est cyclique, les Hommes et les enfants dignes de cette chère Patrie reprendront le contrôle.

C'est juste une question de temps .....

Capo
12/03/2014, 23h14
Tout va bien Mr Ouyahia :rolleyes:

- Un président hors service
- Une grogne au sein de l'ANP
- Des menaces aux frontières
- Une scène politique abjecte
- Une économie qui tourne au vinaigre
- Un front social proie au désarroi

Tout va bien Mr l'éradicateur :lol:

khoya
12/03/2014, 23h20
Ouyahia n’a pas été tendre avec Mouloud Hamrouche, soupçonné d’appeler à « un coup d’État en invitant l’armée nationale à intervenir dans cette conjoncture ». Il critique dans son passage « ceux qui appellent au boycott, à l’arrêt du processus électoral ou à la manifestation dans les rues », allusion au mouvement Barakat. Il qualifie leurs actions de « non démocratiques ».decodage de ces paroles :

fermez là .. ça ne vous regarde pas . fermez là et laissez nous faire.

Il faut vraiment avoir de la patience pour ecouter ce type parler... moi je ne l'ai pas.. il m'insupporte.

un vrai tissu de mensonge pour le reste .......comme d'hab. d'ailleurs. c'est deprimant d'être gouvernés par des types pareils et tant qu'ils seront là ils nous feront tourner en rond.

sinia
12/03/2014, 23h22
le DRS n’est pas opposé au quatrième mandat de Bouteflika

ben non!!..sinon ils ne l'auraient pas re présenté...

Izno
12/03/2014, 23h23
Saadani ighid, rmaweh 3la rassu. mais il sera bien récompensé : pas de poursuites judiciaires.

Capo
12/03/2014, 23h27
Ouyahia n’a pas été tendre avec Mouloud Hamrouche, soupçonné d’appeler à « un coup d’État en invitant l’armée nationale à intervenir dans cette conjoncture »
Khoya

Je l'ai souvent dit .. les dernières sorties de Hamrouche ont remué les consciences des jeunes cadres de l'ANP..

Qu craint-il Ouyahia pour autant en vouloir à Hamrouche ?
Que les chefs de régions se déploient sur Alger avec leurs brigades ? :72:

khoya
12/03/2014, 23h41
-1- je trouve lamentable quand même qu'il faut toujours que ce soit l'armée qui joue le rôle des institutions constitutionnelles et l'ction citoyenne ... mais c'est pas étonnant à voir que toutes les institutions constitutionnelles m'derhine et la caporalistion sur la société civile.

-2- la nomination de ce type à la presidence est significatif du rapport de force au sein de l'armée et l'aile de l'Anp qui me semble être derriére Hamrouche peut aller dormir aprs voir prisun thé menthe.

-3- la nomination de ouyahia me semble signifier qu'entre le Président et Le DRS il y eu entente pour le partage du pouvoir.aprés les elections. ouyahia dont on connait qu'il est un pion du DRs sera le vice president. et c'est la prochaine constitution qui nous dira en quels termes sera fait le partage du pouvoir.

la lutte Presidence /DRS a commencé à partir de l’éviction de ouyahia du gouvernementet aprés avoir dit que l'algérie est gouvernée par la maffia. par la suite Le DRS a conforté Ouyahia en sortant le dossier de corruption notamment Chakib Khelil.

résumé nous les citoyens on est moins que rien.. les copropriétaires de l'algérie se sont disputés puis ont trouvé un terrain d'entente et nous on danse inutilement au milieu .oeilfermé:lol:

elbieroi
12/03/2014, 23h43
le DRS n’est pas opposé au quatrième mandat de Bouteflika

Donc ? tous le monde doit accepter ce 4 mondat ? et puis que-est-ce qu’il en sait, ca reste son opinion ou ce que le DRS lui a fait croire, On connaitra la vraie opinion du DRS pendant ou après le vote, s’il y avait eu une petite guerre avant, c’est qu’ils sont arrivé a un compromis ou que c’est le calame avant la tempête. Les gens du DRS ne sont certainement pas des gens qui lachent

KHORE
12/03/2014, 23h45
Tout va bien Mr Ouyahia :rolleyes:

- Un président hors service
- Une grogne au sein de l'ANP
- Des menaces aux frontières
- Une scène politique abjecte
- Une économie qui tourne au vinaigre
- Un front social proie au désarroi

Tout va bien Mr l'éradicateur :lol:


ajoutons Mr le voleur et acteur principal de la corruption

Chef du Gouvernement non apprécié de BOUTEFLIKA , il était celui qui facilitait les affaires de tous les mafieux, et qui a été accusé d'avoir permis à Aigle Azur , un kabyle, de s'installer en Algérie en échange d'une part de son capital , et à un autre kabyle , REBRAB de devenir l'homme le plus riche d'Algérie, sous l'approbation du chef du DRS, troisième kabyle du groupe

La guerre que l'on pensait se dérouler entre les hommes de l'Ouest - les Tlemsanis - et les Chaouia de l'Est vient est en train d'être gagnée par ce troisième clan redoutable dont nul ne voulait parler pour ne pas faire peur aux Algériens, le clan du juste milieu , le kabyle.

Mes frères je vous le dis
Quand ça m...ra dans la rue, l'Algérie se Libyanisera .

Gétule
12/03/2014, 23h46
résumé nous les citoyens on est moins que rien.. les copropriétaires de l'algérie se sont disputés puis ont trouvé un terrain d'entente et nous on danse inutilement au milieu

Eddoumine Maghlouq emmala, we doublissice berra, yek ?

zaki17
12/03/2014, 23h47
résumé nous les citoyens on est moins que rien.. les copropriétaires de l'algérie se sont disputés puis ont trouvé un terrain d'entente et nous on danse inutilement au milieu .

c'est a peu près ça ! mais se dégourdir les jambes c'est bon aussi pour la santé !

zaki17
12/03/2014, 23h49
ajoutons Mr le voleur et acteur principal de la corruption

Chef du Gouvernement non apprécié de BOUTEFLIKA , il était celui qui facilitait les affaires de tous les mafieux, et qui a été accusé d'avoir permis à Aigle Azur , un kabyle, de s'installer en Algérie en échange d'une part de son capital , et à un autre kabyle , REBRAB de devenir l'homme le plus riche d'Algérie, sous l'approbation du chef du DRS, troisième kabyle du groupe

La guerre que l'on pensait se dérouler entre les hommes de l'Ouest - les Tlemsanis - et les Chaouia de l'Est vient est en train d'être gagnée par ce troisième clan redoutable dont nul ne voulait parler pour ne pas faire peur aux Algériens, le clan du juste milieu , le kabyle.

Mes frères je vous le dis
Quand ça m...ra dans la rue, l'Algérie se Libyanisera .

malheur à toi arrête de faire la "fitna" entre les algériens ! occupe-toi de ton royaume ;..

khoya
12/03/2014, 23h51
c'est a peu près ça ! mais se dégourdir les jambes c'est bon aussi pour la santé !

je n'ai pas rejeté cette necessité. plus que jamais. il faut leur faire avaler leurs mots à jamais. il faut qu'on existe en tant que citoyen.:evil: et que la souveraineté populaire ne soit pas un vain mot.
pour etre plus clair il faut arriver a irradiquer ces gens mais politiquement et pacifiquement

zaki17
12/03/2014, 23h54
politiquement et pacifiquement : faut aller voter

Gétule
12/03/2014, 23h56
malheur à toi arrête de faire la "fitna" entre les algériens ! occupe-toi de ton royaume ;
Les masques tombent : non seulement islamistes, c'est un régionaliste xénophobe ! On verra pour les autres tares !

Capo
12/03/2014, 23h58
Khoya

En effet.. la situation est très mauvaise !!



Bonne soirée ..

KHORE
13/03/2014, 00h03
résumé nous les citoyens on est moins que rien.. les copropriétaires de l'algérie se sont disputés puis ont trouvé un terrain d'entente et nous on danse inutilement au milieu . c'est a peu près ça ! mais se dégourdir les jambes c'est bon aussi pour la santé !

oualou,

ne danse au milieu que le kabyle qui comprend les paroles de Matoub Lounes

à l'Est , celui qui est né dans la ville du Cheikh Ben Sari

Et dans l'Ouest les adeptes du Cheikh Mohammed Tahar El Fergani

Dure sera la vie des musiciens eux-mêmes, les gens de l'Est et de l'Ouest partagent en commun le Malouf . Echoués au centre aux mains des artistes du MAK, ils seraient obligés pour accorder leur violons d'en appeler aux Bougiotes.

khoya
13/03/2014, 00h04
quand tu entnds ouyahia te dire que seul bouteflika (et donc lui) ,yanjem elamna (sssurer l'unité) ça sert à rien de voter sinon d'assurer la crédibiité u scrutin m'derah mine el asli. c'est un plébiscite pas une election.

pacifiquement et politiquement faudrait continuer à les harceler par le non même aprés les election gagnés par eux jusqu'à ce que cela devienne un cauchemar pour eux.

zaki17
13/03/2014, 00h15
s'il y avait de bons concurents à bouteflika personne ne crierai au loup et aux "barakat" , il faut avouer l'echèque de l'opposition de khorti ..

houari16
13/03/2014, 00h20
Je soutien Ouyahia !!

L homme qu il faut
A deux qualités
-Un dur en politique extérieure
-Un Amazigh , un rassembleur


@KHORE

Tout ce cafouillage politique a un but trés bien precis ..

Ouyahia a une dette à régler envers ..

Ouyahia personæ non gratta à R....

Il va agir au nom du Nain ...

Yak Mafhouma !!!

Bachi
13/03/2014, 00h32
Vous n'avez pas aimé Boutef, voici Ouyahia !

Le mensonge a un nom, c'est Hmimida...Même quand il dit vrai, ce rapace ment.

houari16
13/03/2014, 00h40
@Bachi

salut

j ai donné uniquement mon avis ..

je le soutien entant que vise- président

Puisque le jeu est clair ...

Constaté presque tous les partis soutiennent " Boutef " , peut être ill sera réélu ..

Sans aucun doute , après le nain se retira , laissant Ouyahia ; le Maestro

votrefrere
13/03/2014, 04h08
ajoutons Mr le voleur et acteur principal de la corruption

Chef du Gouvernement non apprécié de BOUTEFLIKA , il était celui qui facilitait les affaires de tous les mafieux, et qui a été accusé d'avoir permis à Aigle Azur , un kabyle, de s'installer en Algérie en échange d'une part de son capital , et à un autre kabyle , REBRAB de devenir l'homme le plus riche d'Algérie, sous l'approbation du chef du DRS, troisième kabyle du groupe

La guerre que l'on pensait se dérouler entre les hommes de l'Ouest - les Tlemsanis - et les Chaouia de l'Est vient est en train d'être gagnée par ce troisième clan redoutable dont nul ne voulait parler pour ne pas faire peur aux Algériens, le clan du juste milieu , le kabyle.

Mes frères je vous le dis
Quand ça m...ra dans la rue, l'Algérie se Libyanisera .

--------------------------------------------------------------------------------

Clan kabyle = administration, économie, médias, services secret....et ca pleurniche tout le temps !
depuis 92, ou depuis la nomination de Toufik, c'est bien lui le clan le plus puissant .

votrefrere
13/03/2014, 04h10
Ouyahia vice président !
est ce le deal entre Boutef et Toufik . 4 ème mendat avec la nomination de Ouyahia comme vice président !

Qu'Allah leur brise leur dos TOUS.

DocRemady
13/03/2014, 05h27
« Retenez bien que les généraux n’ont jamais fabriqué les présidents en Algérie », insiste-t-ilque faut-il encore faire pour vous convaincre?:twisted:

Distro
13/03/2014, 06h06
ha babbababa le chayate number one, prostitué du système appelé et rappelé, vient nous expliquer que l’Algérie c'est tout blanc.
Tiguentourine c’était au mali, le mzhab c'est pas en Algérie c'est en Libye, et barakat c'est américains ou je ne sais quoi.

shadok
13/03/2014, 07h03
et puis que-est-ce qu’il en sait, ca reste son opinion ou ce que le DRS lui a fait croire

Tout le monde sait qu'Ouyahia est un élément du DRS. C'est son agent d'exécution et son porte parole.

Ouyahia : « Retenez bien que les généraux n’ont jamais fabriqué les présidents en Algérie »

Lakdab i3nani ! :)

jour
13/03/2014, 08h14
Le processus politique initié par Bouteflika est parti de l'idée que certains acquis chers aux élites contredisent l'esprit de la Révolution.

Cookies