PDA

Voir la version complète : Divise et tu régneras sans partage. Fais peur et tu dureras éternellement


born_hittiste
13/03/2014, 13h47
La dichotomie n’est pas le seul exemple d’algorithme qui découpe les données pour les traiter séparément. La méthode générale est appelée “diviser pour régner” en référence aux souverains qui pensaient que séparer leurs sujets en groupes bien distincts permettait de les gouverner plus facilement – cela évitait, par exemple, qu’ils se regroupent pour demander des comptes.

La division intentionnelle des citoyens peut donc servir, à l’occasion, de subterfuge afin de détourner le regard du peuple sur l’insolence de la gouvernance.

La peur est un autre subterfuge au service du pouvoir, instrument créé et façonné par des politiciens qui espèrent en tirer un bénéfice politique, soit parce qu’elle peut les aider à atteindre un objectif politique déterminé, soit parce qu’elle reflète ou donne du poids à leurs croyances mercantile ou politique.

Machiavel avait bien vu l’importance politique de la gestion de la peur. Maintenir les hommes dans la peur, c’est les maintenir sous un grand pouvoir. Le pouvoir suprême ici-bas est le pouvoir politique. Une pratique machiavélique de la politique n’a aucun mal à justifier la valeur et l’emploi de la peur.

Machiavel enseigne que le prince doit être craint, mais cependant ne pas être haï. S’il est haï, il retourne le peuple contre lui, s’il est seulement craint, il maintient son autorité et son pouvoir. Aussi est-il de ce point de vue de bonne politique de maintenir la peur.

Eh oui, nous sommes encore tombés dans le piège de la division après l’indépendence. Depuis tres longtemps, toutes les civilisations qui nous ont colonisés, qui ont utilisé contre nous cette arme redoutable. Aujourd’hui, berbères contre arabes, ibadites contre malekites, sudiste contre nordiste, l’est contre l’ouest. Les mots, les méthodes, les stratégies et les acteurs changent, mais la finalité demeure la même : Nous diviser pour mieux nous exploiter ! Nous sommes maintenus dans la peur et on reste « tranquille » depuis très longtemps. On n’ose plus s’opposer ce systeme incompetent et insolent. Il n’est donc pas étonnant que les apprentis sorciers aient cherché à justifier l’usage de la peur et la division.

Ce n’est pas nouveau, tous les tyrans que l’humanité a pu engendrer le savaient. Ils ont eu habileté calculée, rusée, “machiavélique” à manipuler l’insécurité et utiliser la peur et la division pour assurer la légitimité du pouvoir et sa pérennité.
H.A.

algerie focus

Cookies