PDA

Voir la version complète : Argent de la drogue : un des plus gros réseaux de blanchiment démantelé, 13 arrestations


nacer-eddine06
13/03/2014, 21h35
Blanchiment de l'argent de la drogue en France : les saisies lors de l'opération "Virus"
Les preuves saisies par la police dans l'affaire de blanchiment intitulée "Virus" (archives) / Crédits : TF1/LCI


L'opération "Retrovirus" menée cette semaine par la police judiciaire a conduit à 13 interpellations et au démantèlement d'un des plus gros réseaux internationaux de blanchiment d'argent de la drogue en France. Maroc, France, Belgique, Dubaï, Inde : c'est quasi un tour du monde des circuits financiers du trafic de cannabis qui vient de tomber.
Nom de code de l'opération : "Retrovirus". En arrêtant le week-end dernier treize personnes en région parisienne et en Belgique, les enquêteurs de l'Office centrale de répression de la délinquance financière (OCGRDF) et du Groupement d'intervention régional de Paris viennent de faire tomber l'un des plus vastes réseaux internationaux de trafic de stupéfiants et de blanchiment d'argent jamais démantelés en France.

Un réseau piloté à distance par un banquier marocain bien connu des fins limiers de l'OCGRDF, puisqu'en 2012, ils avaient déjà fait tomber un premier réseau sur lequel il s'appuyait : celui des frères Elmaleh -depuis condamnés et écroués en Suisse-, qui sévissaient entre le Maroc, la France et la Suisse. A l'époque, l'opération "Virus" avait fait la Une des journaux car elle avait notamment conduit à la mise en examen d'une dizaine de notables de la capitale ayant profité de ce réseau pour contourner le fisc, dont l'élue écologiste parisienne Florence Lamblin.

Ce nouveau réseau de blanchiment démantelé le week-end dernier par l'OCGRDF, particulièrement sophistiqué, a conduit les policiers sur la piste de circuits financiers de la drogue partant de la région parisienne jusqu'en Inde, en passant par la Belgique, Dubaï et la Malaisie.

Tous les détails sur cette affaire dans quelques instants..

houari16
13/03/2014, 22h18
Un réseau piloté à distance par un banquier marocain bien connu ....

C était prévisible , aprés tant de l apport par (OICS) chargé de veiller au respect des conventions de l’ONU régissant les stupéfiants,

Enfin l ONU et l Europe se décident !!

Bravo !!!

http://www.algerie-dz.com/forums/showpost.php?p=4854794&postcount=1

Cookies