PDA

Voir la version complète : OBSERVATION INTERNATIONALE DE LA PRESIDENTIELLE : après l’UE, le NDI décline l’invitation


Serpico
31/03/2014, 23h16
Publié le lundi 31 mars 2014 18:29
Écrit par Ali Graïchi

L’ONG américaine NDI (National Democratic Institute), proche du parti démocrate du président Obama, a décliné l’invitation du gouvernement algérien qui l’a sollicitée pour participer à l’observation de l’élection présidentielle prévue pour le 17 avril.

Les raisons invoquées par le NDI pour justifier son refus sont les mêmes que celles avancées par l’UE : délais insuffisants pour mettre en place une commission de surveillance, standards internationaux non respectés…

L’ONG enverra cependant une petite équipe d’analystes dont la mission sera limitée à l’étude du scrutin tout en refusant d’être impliquée dans le processus d’observation qui engage la crédibilité de ceux qui s’y associent.

Frappé de suspicion par une longue tradition de fraude que le chef de l’Etat lui même avait assimilée aux pratiques du gouverneur colonial Naegelin, lestée par le rejet de la commission indépendante d’organisation et de gestion et la nomination aux postes clés de tous les organes de contrôle et de recours, le scrutin du 17 avril soulignera un peu plus la question de l’illégitimité du pouvoir algérien ; question en suspens depuis 1962.

Ali Graïchi.

Cookies