PDA

Voir la version complète : Algerie vers Un systeme présidentiel


Page : [1] 2

Tamedit n-was
14/10/2006, 11h36
Au début de l’évaluation du bilan du staff gouvernemental
Bouteflika retire l’attribution de contrôle au parlement à la présidence c'est un geste qui signifie que l'algerie va adopter le systeme presidentiel Américain

----------------------------------------------------------


Après « l’examen oral » que les ministres ont passé devant le Chef de la République, pour présenter l’exposé de leur activité, Bouteflika a commencé à appliquer sa nouvelle constitution, en rendant le gouvernement responsable devant le président et non devant le parlement comme c’était le cas au paravent.
Bouteflika a ainsi recouvert de manière officielle la prérogative de demander des comptes au parlement à travers ce qu’il a appelé la déclaration de la politique générale que le gouvernement présente chaque année en vertu de l’article 84 de la constitution.
Il est clair que Bouteflika a mis en exécution les mesures de la nouvelle constitution qui consacre l’établissement d’un système présidentiel, avec tout ce qu’il comporte de renforcements des attributions et des prérogatives du Président, contre le recul du rôle et des fonctions du parlement.
Les auditions du staff gouvernemental montrent que le Président a définitivement statué sur l’opération de révision de la constitution, dont le document est en cours de préparation pour être soumis à un référendum avant la fin de l’année, en choisissant le système présidentiel à la place du parlementaire.



2006-10-14
Par H. Slimane

walid_dz
14/10/2006, 11h48
Au début de l’évaluation du bilan du staff gouvernemental
Bouteflika retire l’attribution de contrôle au parlement à la présidence c'est un geste qui signifie que l'algerie va adopter le systeme presidentiel Américain

Comme ça il pourra faire ce qu'il veut. Explication avant le parlement contrôlé les ministres (efficacement ou pas ça c'est une autre question) donc indirectement c'était le président qui était contrôlé, car les députés passaient au peigne fin l’activité des ministres dont le chef est le président.

Aujourd’hui le parlement est balancé à l’écart, et c’est le président qui contrôle sa propre équipe (ses propres amis à lui, qu’il a placé lui-même dans les hautes sphères de l’état, car c’est lui qui désigne ses ministres).

Pour la comparaison avec le système américain tout est absolument faux puisque les sénateurs américains ont un pouvoir de contrôle immense même si le président contrôle lui aussi ses équipes.

Le risque c’est que demain n’importe quelle affaire gouvernementale peut être étouffé puisque le parlement n’a plus de droit de regard. Vive la démocratie à la sauce Bouteflika !!!!!!

aladin31
14/10/2006, 11h59
n importe quoi je pense que l algerie va vers une dictature presidentielle a l egyptienne
il est d ailleur en train de se tailler une constitution sur mesure

Heliopolis
14/10/2006, 12h56
Plus ca va et plus Boutef me fait penser a Louis Napoleon Bonaparte devenu Napoleon III. Je me demande ou et quand se produira le Sedan de Boutef.

moumed
14/10/2006, 13h12
Apres avoir raté le prix Nobel de la paix (voir lien),Bouteflika cherche une autre facon de rentrer dans l'histoire.

Instaurer un regime presidentiel à l'americaine ( dixit SENSIB)

Encore faut il creer un etat federal.Et ça , ca doit surement interresser les Kabyles et les touaregs.

http://www.liberte-************/dilem.php?id=1296

jawzia
14/10/2006, 13h33
Voici les définitions des régimes parlementaire et présidentiel. Au vu de ces définitions, nous n’étions ni dans le présidentiel ni dans le parlementaire. Une sorte d’hybridation qui a généré la bête immonde.
Il est temps de faire des choix. Ils seront toujours discutables par les uns ou par les autres. Quant aux arguments, du type : il va ramener ses copains, prix machin chouette.... Il n’est pas condamnable de s’abstenir de dire des bêtises.
Le régime parlementaire est un régime politique caractérisé par une séparation des pouvoirs (exécutif et législatif) souple (par opposition à la séparation des pouvoirs stricte, caractéristique d'un régime présidentiel) tendant à leur équilibre. Dans le régime parlementaire, le législatif et l'exécutif ont le même personnel au sens où les membres du gouvernement sont issus de la majorité parlementaire.
Le régime présidentiel est un régime politique représentatif dont la constitution organise la séparation des pouvoirs exécutif, législatif, et judiciaire.
A l'opposé du régime parlementaire, il n'y a pas de responsabilité politique de l'exécutif devant le législatif, c'est à dire que le gouvernement ne peut être renversé par le parlement. Et symétriquement le pouvoir exécutif ne peut dissoudre le parlement.
Le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif sont élus tous les deux et séparément, et sont donc également légitimes. Le pouvoir judiciaire, qui peut se trouver amené à arbitrer les différends entre les autres pouvoirs a donc une place particulièrement importante

shadok
14/10/2006, 14h26
Qu’est ce que ça change ?

Chez nous le gouvernement a été toujours nommé par le chef de l'état. Le rôle du chef du gouvernment et de l’assemblée est symbolique.

jawzia
14/10/2006, 14h30
Qu’est ce que ça change ?
Pour quelqu'un qui prone le changement et plaide pour que l'algerie se mettent dans les standards internationaux sur tous les domaines....... Drôle de propos.

shadok
14/10/2006, 14h34
Donc d'après toi le régime présidentiel est la norme mondiale. Quels sont ses avantages et quels sont les pays qui adoptent ce régime ?

jawzia
14/10/2006, 14h40
Je n'ai pris de position en faveur ni du régime présidentiel ni parlementaire.
J'ai, pour éviter que cela aille dans tous les sens, donné un aperçu sur les deux régimes.
De là, à me dire "Qu'est ce que cela change" ? !!!!
Cela change que l'on sortira (par le parlementaire réél ou le présidentiel) de ce flou des responsabilités qui caractérise la situation en Algerie et à travers lequel tout le monde se plaint.
10000km commencent toujours par le premier pas.

Heliopolis
14/10/2006, 14h54
Double emploi excuses.

noubat
14/10/2006, 14h57
régime présidentiel ? ce n'est pas une monarchie en Algérie !

Heliopolis
14/10/2006, 14h59
Et les bnedems, on va les changer ? Si on prend les journaux de 1962 et ceux de 2006 on retrouve les memes tetes.

shadok
14/10/2006, 15h02
Définitions:

Régime parlementaire : L’Exécutif est dissocié entre le chef de l’Etat et le Gouvernement. Le chef de l'état ne participe pas à l’exercice du pouvoir en dehors de la nomination du chef du Gouvernement. N’ayant pas, en principe, de rôle actif, il est politiquement irresponsable. En revanche, le chef du Gouvernement et ses ministres assument la conduite de la politique nationale sous le contrôle des assemblées parlementaires : l’autorité et la responsabilité politique sont ainsi étroitement liées.

Régime présidentiel : Le chef de l'Etat a le pouvoir de nommer et de révoquer les ministres et a autorité sur eux. L’Exécutif relevant du seul Président, celui-ci est à la fois chef de l’Etat et chef du Gouvernement. Sa responsabilité politique ne peut être mise en cause par les assemblées, mais, réciproquement, il dispose de peu de moyens de contrainte à leur égard. Les assemblées parlementaires détiennent pour leur part d’importantes prérogatives de législation et de contrôle. Elles ont ainsi la pleine maîtrise du vote des lois et le monopole de l’initiative législative. Elles disposent également de moyens d’investigation très poussés sur le fonctionnement des services relevant de l’Exécutif.

Commentaires :

Régime parlementaire ou présidentiel c’est 2 systèmes qui se valent. On peut même avoir un régime mixte comme en France celui de la Ve République. Que le gouvernement soit nommé par le Chef du gouvernement ou le Chef de l’Etat là n’est pas le problème. L'essentiel c'est d'avoir un gouvernement compétent composé de technocrates.

En plus, chez nous je ne pense pas que le chef du gouvernement choisi à lui seul son gouvernement au sein de l'assemblée. Il y a toujours le président qui a son mot à dire.

Un régime présidentiel nécessite aussi une assemblée forte pour controler l'exécutif : Chef de l'Etat.

Nazim85
14/10/2006, 15h23
régime présidentiel ?

"l'ulcére gastrique" a parait- une évolution imprévisible!
El Hamdou liLLah!

moumed
14/10/2006, 16h54
Ce qu'il faut, c'est un régime présidentiel qui permet d'élire un président à 52,53 voire 54 pour cent de voix.

Tout le reste n'est que littérature.

voilatizi
14/10/2006, 17h00
Je pense qu'un régime présidentiel est le plus adapté à notre pays.A condition que les présidents et son vice-président soient vraiment à la hauteur intellectuellement, politiquement et civiquement.
L'autre jour j'ai regardé canal-algérien, dans l'émission canal-algérie pour les questions au gouvernement, j'ai été choqué.
En effet il y avait 5 ministres et presque autant de dépités pardon de députés.L'hémicycle pratiquement vide.Honteux.
Où étaient ces "représentants" du peuple grassement payés alors qu'ils sont nuls et non-sérieux.Sûrement entrain de faire des "affaires". :mur:
On ne peut donc compter sur des gens pareils.D'où un régime présidentiel indispensable.On peut faire confiance à une ou deux personnes mais sûrement pas à des gens irresponsables, corrompus pour certains, archaiques, sectaires et qui s'en foutent du devenir et même de la vie de notre peuple. :redface:

Reste à souhaiter que l'algérie ne prenne pas le chemin de l'égypte mais des pays démocratiques et modernes.Notre peuple mérite bien ça aprés tous ses sacrifices.

moumed
14/10/2006, 17h25
Je pense qu'un régime présidentiel est le plus adapté à notre pays.


.................................................. ............

Pourquoi ? L'Algerie est une principauté .

dzcomment
14/10/2006, 17h38
Supposons que c’est le système présidentiel qui nous faut avec le président actuel. Il faut penser après Bouteflika et le dérapage qu’il peut y avoir en mettant l’exécutif dans la main d'une seule personne.

BeeHive
14/10/2006, 18h08
Je ne trouve rien d'anormale que le president demande des comptes au ministres, que les parlementaire fasse pareil. Peut etre que les choses avanceront mieux si tout le monde demandaient des comptes a tout le monde!

dzcomment
14/10/2006, 19h34
Essayons le système présidentiel ! Mais le président ne pourra plus dire que j’ai des ministres incompétents. Il ne doit pas s’énerver aussi lorsque le parlement lui demande des comptes. ;)

walid_dz
14/10/2006, 20h16
il va ramener ses copains, prix machin chouette.... Il n’est pas condamnable de s’abstenir de dire des bêtises.

Jawzia perspicace quand tu le veux et naïf quand cela t'arrange.

Eh oui apparemment ce n'est un secret que pour toi. Je vais t'apprendre une chose qui pourtant et une évidence suprême, pour cela je vais te faire un cours d'instruction civique moderne.

Tout pays qui prétend tendre vers la démocratie doit veiller à une seule chose l'équilibre entre les 3 pouvoirs qui sont:

Le pouvoir exécutif: C'est le pourvoir présidentiel et ministériel il applique la lois

Le pouvoir législatif: C’est le pouvoir des députés et des sénateurs (quand ces derniers existent) qui créent les lois.

Le pourvoir judicaire: C’est le pouvoir qui contrôle l'application des lois par l'exécutif (le président et les ministres ont des comptes à rendre devant l’assemblé et les juges le cas échéant), genre Chirac et l'affaire des HLM de Paris.

Donc c'est l’équilibre en un mot c’est "l'harmonie": Un groupe crée les lois (les sénateurs et les députés), un autre groupe applique les lois (le Président et son équipe composé par les ministres), et le dernier groupe contrôle l'application et puni quand c’est le cas les membres des deux premiers groupes quand il le mérite, en accord avec les lois existantes votés par l’assemblée. Bref tout le monde contrôle tout le monde.

Fin du cours !!!!!!!!!!!!


Maintenant sache que lorsque tu limites les prérogatives de l'un des trois pouvoirs (le législatif, le judiciaire, et l'exécutif) ou que tu en favorises un parmi les autres tu ne réussira à créer qu'une seule chose le déséquilibre qui mène inéluctable vers une seule chose: L'instauration d'une dictature constitutionnelle ou c'est l'exécutif qui domine tout les autres pouvoirs, c'est exactement ce qu'est entrain de faire Bouteflika, il affaiblit l'assemblée nationale et renforce le pouvoir présidentiel pour avoir juridiquement les mains libres et faire ce qu'il veut sans la moindre contrainte et le moindre contrôle puisque l’assemblé n’a plus de droit de regard.

Jawzia apprend que la démocratie c'est l'équilibre des 3 pouvoirs.

Ta pratique du népotisme inversé ne rend pas service au pays, mais elle rend uniquement service à ceux qui en profitent.

Mais là où le bas blesse c'est que Mr son excellence le Président Bouteflika ce donne le luxe de paralyser les réformes de l’état pour faire passer ses magouilles constitutionnelles au lieu de penser à réformer d'urgence le cadre législatif l'économique qui en à bien besoin.

Avec la nouvelle constitution qui se prépare et le nombre de mandat présidentiel illimité c’est la ou des dictateurs comme Ben Ali deviennent de vrais visionnaires avec toutes leurs lettres de noblesses et qui font même de nouveaux adeptes autour d’eux.

Maintenant posons nous les bonnes questions pourquoi affaiblir l’assemblée nationale que certains appel la maison du peuple ?

Affaiblir l’assemblée c’est affaiblir ce qui reste de la maigre représentation du peuple.

Si Chirac avait eu la possibilité comme notre président d’affaiblir l’assemblée nationale il n’aurait jamais été soupçonné ou inculpé pour ses détournements de fond.

Jawzia sincèrement des fois je me pose la question mais comment des gens comme toi peuvent-ils nier des choses aussi évidentes que ça ? C’est gros comme une montagne et comment ne pas le voir si ce n’est de le faire exprès, lorsque des individus arrivent et commencent à trifouiller la constitution en déséquilibrant les pouvoirs de manières aussi grotesque et absurde. Comment ne pas voir dans l'annulation de la limitation des mandats présidentiels la volonté d’un groupe de personne à vouloir rester à la tête de l’état ? A ton avis si les grandes démocratie ont instauré un limitation des mandats tu crois que c’est juste pour faire beau sur la constitution ? Eh ben non désolé de te décevoir c’est pas pour faire beau c’est pour lutter contre les abus de manière efficace et drastique.

Je sais que tu es quelqu’un d’intelligent et qui connaît tout ça mais qui pour une raison qui me dépasse je ne sais pas ce qui te pousse à cacher la vérité ?

walid_dz
14/10/2006, 20h19
Il ne doit pas s’énerver aussi lorsque le parlement lui demande des comptes.

Cette phrase à elle seule résume la philosophie de toute la grande supercherie qui ce met aujourd'hui en place.

shadok
14/10/2006, 22h26
Maintenant posons nous les bonnes questions pourquoi affaiblir l’assemblée nationale que certains appel la maison du peuple ?

Affaiblir l’assemblée c’est affaiblir ce qui reste de la maigre représentation du peuple.

Dans le régime parlementaire ou présidentiel le parlement a un rôle important à jouer. Dans le régime parlementaire, il doit normalement contrôler le gouvernement. Dans le régime présidentiel, il doit s’occuper de la législation et du contrôle du chef de l’Etat.

Chez nous, il n y a pas de vrai parlement ni de vrais députés qui représentent le peuple et veillent à défendre ses intérêts. Donc régime parlementaire ou présidentiel c’est kif kif. C’est toujours le président qui contrôle la situation. Pour moi le passage à un régime présidentiel est juste une officialisation d’un régime qui est déjà en vigueur. Les députés continueront à faire de la figuration et à s'occuper de leurs affaires.

walid_dz
14/10/2006, 22h59
Dans le régime parlementaire ou présidentiel le parlement a un rôle important à jouer. Dans le régime parlementaire, il doit normalement contrôler le gouvernement. Dans le régime présidentiel, il doit s’occuper de la législation et du contrôle du chef de l’Etat.

Oui c'est vrai le régime parlementaire ou présidentiel sont aussi efficace l'un que l'autre quand évidement ils garantissent l'équilibre des 3 pouvoirs car comme tu le dis le parlement à beaucoup de droit même sous un régime présidentiel, car tout le monde contrôle tout le monde, (Affaire Clinton avec la belle Monica, Affaire Nixon avec le Water Gate).

Chez nous, il n y a pas de vrai parlement ni de vrais députés qui représentent le peuple et veillent à défendre ses intérêts. Donc régime parlementaire ou présidentiel c’est kif kif. C’est toujours le président qui contrôle la situation. Pour moi le passage à un régime présidentiel est juste une officialisation d’un régime qui est déjà en vigueur.

Oui c'est vrai c'est kif kif mais moi ce qui me dérange c'est qu'on laisse faire de telles choses comme cela a était le cas en Tunisie, Ben Ali c'est taillé une constitution sur mesure. Avant les dictatures avait sur papier des constitutions identiques aux pays démocratiques elles se donnaient des titres genre "démocratique et populaire". Maintenant sans la moindre honte ils confectionnent au grand jour des constitutions grotesques et aberrantes au point de ridiculiser même la crédibilité de tout un état (avec l’affaiblissement des co-pouvoirs, marginalisation de l’assemblée nationale, reconduction des mandats sans aucune limite, etc…). Ce phénomène à au moins un avantage les dictatures sont moins hypocrites puisque maintenant elles s’affichent ouvertement comme des dictatures après avoir vu des officialisations dictatoriales, (comme en Tunisie et bientôt en Algérie) et ensuite des régimes présidentiels avec succession royal (la Syrie et bientôt l’Egypte, et la Lybie) demain peu être nous verrons un pays ce dénommer ouvertement : "République Xienne Dictatoriale et Présidentielle" au moins là ce sera clair. Pour finir c’est ce que je disais dans l’autre message ce n’est ni plus ni moins que la déclaration constitutionnelle de la dictature, ou comme tu le dis toi-même l’officialisation d’un régime étatique à prédominance présidentielle.

PS: C'est vrai que cette officialisation ne changera rien, mais moi je suis contre le principe que certaines personnes et certains millieux défendent cette idée en laissant faire les choses et en trouvant même le culot de dire que c'est une bonne chose pour le pays, cela nous enfonce encore plus dans notre situation de spectateur à l'état de légume qui laisse tout ce faire devant ses yeux.

shadok
14/10/2006, 23h11
Je m’en fous de l’appellation du type de régime avec lequel fonctionnera l’Algérie : parlementaire, présidentiel, mixte. S'il faut même une monarchie :). L’essentiel c’est d’avoir un président (ou un roi), un gouvernement et une assemblée capable de sortir le pays de la crise. Au moins Ben Ali est entrain de moderniser son pays.

walid_dz
14/10/2006, 23h32
S'il faut même une monarchie

La monarchie Bouteflikienne, Moulay Bouteflika 1er. Monarque des algériens LOL !!!!!

L’essentiel c’est d’avoir un président (ou un roi), un gouvernement et une assemblée capable de sortir le pays de la crise. Au moins Ben Ali est entrain de moderniser son pays.

Oui mais quand je vois que les réformes économiques et administratives urgentes qui sont les vrais réformes à faire et qui malgré ça passent au 45éme plan des priorités je pense que cela n'augure rien de bon pour l'avenir à l'heure qu'il est nous sommes entrain de perde des années précieuses le pays a déjà raté plusieurs tournants maintenant ça devient intenable.

jawzia
15/10/2006, 11h47
Jawzia perspicace quand tu le veux et naïf quand cela t'arrange.
Eh oui apparemment ce n'est un secret que pour toi. Je vais t'apprendre une chose qui pourtant et une évidence suprême, pour cela je vais te faire un cours d'instruction civique moderne.

Tout pays qui prétend tendre vers la démocratie doit veiller à une seule chose l'équilibre entre les 3 pouvoirs qui sont:
Le pouvoir exécutif: C'est le pourvoir présidentiel et ministériel il applique la lois
Le pouvoir législatif: C’est le pouvoir des députés et des sénateurs (quand ces derniers existent) qui créent les lois.
Le pourvoir judicaire: C’est le pouvoir qui contrôle l'application des lois par l'exécutif (le président et les ministres ont des comptes à rendre devant l’assemblé et les juges le cas échéant), genre Chirac et l'affaire des HLM de Paris.
A mon tour de répondre à ce post, oh ! combien instructif.
Je ne vais te faire un cours sur ce que je ne maîtrise pas. Déjà, des cours (dans un autre domaine), j’en donne depuis 22 ans et chaque fois que je rentre dans un amphi, j’ai le trac de mes débuts. C’est la perpetuelle remise en cause. Passons.
Première remarque :
Parler de « Droit constitutionnel » et le qualifier d’instruction civique, fusse t-elle moderne, c’est ce qu’on appelle être mal barré.
Donc c'est l’équilibre en un mot c’est "l'harmonie": Un groupe crée les lois (les sénateurs et les députés), un autre groupe applique les lois (le Président et son équipe composé par les ministres), et le dernier groupe contrôle l'application et puni quand c’est le cas les membres des deux premiers groupes quand il le mérite, en accord avec les lois existantes votés par l’assemblée. Bref tout le monde contrôle tout le monde.
Fin du cours !!!!!!!!!!!!
Pour la nieme fois Walid, les mots ont leur valeurs. Parler d’harmonie en politique est, je reprend une de tes expressions, faire preuve de naiveté fatale. En politique l’équilibre est des plus précaires car régit par les alliances qui se font et se défont au gré des intérêts conjoncturels, des perspectives collectives et individuelles.
Quant à définition de l’harmonie, elle est celle du régime parlementaire.

Merci pour le cours. Néanmoins, permet moi de ne pas retenir grand-chose de ce cours.
Maintenant sache que lorsque tu limites les prérogatives de l'un des trois pouvoirs (le législatif, le judiciaire, et l'exécutif) ou que tu en favorises un parmi les autres tu ne réussira à créer qu'une seule chose le déséquilibre qui mène inéluctable vers une seule chose: L'instauration d'une dictature constitutionnelle
Dois-je comprendre que les états unis d’amérique (ayant adopté le régime présidentiel) sont une dictature présidentielle ?
Par contre, une monarchie qui n’a rien de constitutionnelle (tu en sais quelque chose) est la meilleure garante de l’équilibre qui t’est chère. Pour une raison très simple : il n’y a pas d’équilibre du tout (droit de véto du monarque oblige).
Ta pratique du népotisme inversé ne rend pas service au pays, mais elle rend uniquement service à ceux qui en profitent.
Sans vouloir te vexer, cette phrase sent le copier-coller. Elle sonne bien mais est hors-contexte.
Avec la nouvelle constitution qui se prépare et le nombre de mandat présidentiel illimité c’est la ou des dictateurs comme Ben Ali deviennent de vrais visionnaires avec toutes leurs lettres de noblesses et qui font même de nouveaux adeptes autour d’eux.
N’ayant vu aucune mouture de cette future constitution, parler de mandats illimités ou limités, c’est aller vite en besogne. A moins que tu ne sois dans le secret des dieux.
Certains mandats à vie (tu en connais quelque chose) et même à caractère génétique ne semblent pas t’offusquer outre mesure.
Maintenant posons nous les bonnes questions pourquoi affaiblir l’assemblée nationale que certains appel la maison du peuple ?
Affaiblir l’assemblée c’est affaiblir ce qui reste de la maigre représentation du peupleSi Chirac avait eu la possibilité comme notre président d’affaiblir l’assemblée nationale il n’aurait jamais été soupçonné ou inculpé pour ses détournements de fond.
Chirac ? Serait-il à la « Santé » sans que je ne le sache. Au dernière nouvelle, à moins d’avoir raté un épisode, il est du coté d’un palais nommé Elysée.
Je sais que tu es quelqu’un d’intelligent
Merci pour le compliment
et qui connaît tout ça mais qui pour une raison qui me dépasse je ne sais pas ce qui te pousse à cacher la vérité ?
C’est me prêter des intentions qui ne sont pas miennes. La seule raison qui me vient à l’esprit : Nos avis divergent.

jawzia
15/10/2006, 12h25
Chez nous, il n y a pas de vrai parlement ni de vrais députés qui représentent le peuple et veillent à défendre ses intérêts. Donc régime parlementaire ou présidentiel c’est kif kif.
Supposons que cela soit vrai et faisons une extrapolation.
Pourquoi, une réforme fiscale, puisqu'ils sont tous corrompus ?
Pourquoi, une réforme du système bancaire, puisqu'ils sont tous incompétents?
Pourquoi, reconsidérer la politique agricole, puisqu'ils sont tous des trafiquants ?
......
Au bout du compte, ce sera l'immobilisme et la meilleure manière de perpétuer le système que l'on dénonce tous à tout bouts de posts.

tariqlr
15/10/2006, 12h31
N’ayant vu aucune mouture de cette future constitution, parler de mandats illimités ou limités, c’est aller vite en besogne.

En effet la guerre préventive fait des émules.
Moi qui pensait que l'Algérie s'est dotée d'une nouvelle constitution à "l'insu de mon plein gré"!

Si je pouvais influencer les décideurs algériens, j'opterais pour une autre façon de gouverner l'Algérie: ce serait un autre sujet.
En France ou ailleurs dans ces prétendues démocraties, même si nous sommes mieux lotis que d'autres, je ne vois pas ce que peut faire l'assemblée nationale à part voter ou pas une loi, s'engueuler de temps à autre et s'exercer dans les joutes verbales.
Ce n'est qu'un avis mais chaque peuple a ses propres besoins, ses us et coutumes et sa propre histoire. Il serait préférable de demander aux populations concernées de se déterminer.
Peut-être qu'ils ne cherchent, qu'à vivre dans la tranquilité!

Cookies