PDA

Voir la version complète : Près de 170.000 touristes algériens en Tunisie en trois mois


nedromi
05/04/2014, 14h01
N'ayant raté aucune édition du Salon du tourisme SIAHA, les Tunisiens sont présents en force à Oran au CCO où se tient depuis jeudi la 5e version de cette manifestation.

Faisant bloc compact derrière leur chef de troupe, l'Office national du tourisme tunisien (ONTT), organisme public placé sous tutelle du ministère du Tourisme et chargé notamment de la mise en œuvre la stratégie de l'État en matière touristique, responsables et opérateurs tunisiens ne lésinent pas sur les moyens pour convaincre les Algériens à choisir la destination Tunisie. Bien plus qu'une simple action médiatique, la conférence de presse animée jeudi soir dans un hôtel à Oran par le staff tunisien se voulait un éclairage sur la situation actuelle du tourisme tunisien dans un contexte marqué par un retour progressif à la stabilité depuis le consensus conclu entre les partis politiques et l'adoption d'une constitution. Les Algériens sont des clients « fidèles » de la destination Tunisie, se réjouit M. Bessam Ouertani, représentant de l'ONTT en Algérie. Chiffres à l'appui, 1 million et 60.000 touristes algériens sont entrés en Tunisie durant 2013, soit une croissance de plus de 25% par rapport à 2010, l'année référence, ce qui classe les Algériens en 2e position après les Libyens dans l'ordre par nationalité, supplantant ainsi les Français qui se sont relativement détournés de cette destination depuis la révolution du Jasmin. Rien que durant le premier trimestre de 2014, connue pourtant pour être une basse saison, plus de 169.000 Algériens ont visité la Tunisie, a encore fait savoir le représentant de l'ONTT.

Ces statistiques sont puisées des entrées au niveau des postes frontaliers terrestres (80% des touristes algériens qui se rendent Tunisie voyagent par route) alors que les chiffres puisés des hôtels sont largement en-deçà. L'explication est toute simple : « les Algériens préfèrent la formule location d'appartements », remarque M. M. Bessam Ouertani, ce qui relègue les Algériens dans une position bien reculée dans le classement des touristes séjournant dans un hôtel. Et pour fidéliser davantage l'Algérien, l'un des gros dépensiers avec une moyenne de 600 dollars par semaine, soit une manne considérable pour l'économie tunisienne quand on multiple ce chiffre par un million, « notre pays offre aux voyageurs algériens le plus bas tarif, toutes prestations comprises, par rapport aux autres nationalités. Les Algériens payent moins cher, même par rapport aux Tunisiens eux-mêmes », a affirmé le représentant de l'office tunisien du tourisme. Et de donner quelques comparatifs pour mettre en valeur le rapport avantageux « qualité/prix » de la destination Tunisie. En se référant à la moyenne de prix appliqués par les agences de voyages du centre d'Alger, il précise qu'un séjour en Tunisie avec billet d'avion « Tunisair », coûte 598 euros, contre 1.146 euros pour le Maroc et 1.400 euros pour la Turquie. Pour la région est de l'Algérie, un séjour en Tunisie sans billet d'avion coûte dans les 415 euros, contre 627 et 672 euros pour le Maroc et la Turquie. Tandis que pour la région ouest de l'Algérie, un séjour en Tunisie avec billet d'avion, vaut 670 euros, soit presque la moitié que pour les destinations Turquie (1.307 euros) et Maroc (1.024 euros).

par Houari Saaïdia

Cookies