PDA

Voir la version complète : Plus de pouvoirs pour la police algérienne


nassim
17/10/2006, 00h01
Les locataires de la Chambre basse du Parlement ont voté, dimanche soir, en séance plénière les amendements apportés au code pénal et au code de procédures pénales. Les députés, dans leur majorité, ont approuvé les modifications, à l’exception des élus du Parti des travailleurs qui se sont abstenus.

Par la voix de Djeloul Djoudi, président du groupe parlementaire, les représentants de cette formation estiment que certaines clauses contenues, notamment dans le code de procédures pénales, constituent une violation des libertés individuelles. Le proche collaborateur de Louisa Hanoune l’a fait savoir au ministre de la Justice, Tayeb Belaïz, en l’interpellant, par exemple, sur l’autorisation donnée aux officiers de la Police judiciaire d’user, dans le cadre de leurs investigations, des écoutes téléphoniques. Justifiant le recours à ce genre de procédés, le garde des Sceaux assure qu’il vise à “à garantir l'efficacité de notre système pénal et à adapter ce dernier aux spécificités du phénomène criminel pour une meilleure prévention et une lutte plus efficace”.
Selon lui, l’ampleur prise par le crime organisé à travers ses différentes facettes, le terrorisme, le blanchiment d’argent et le trafic de drogue, exigent une plus grande technicité des outils d’intervention. “Ces crimes sont soutenus par des réseaux spécialisés dans le monde qui utilisent des moyens modernes et performants”, renchérit le ministre de la Justice.

“Aujourd’hui, il faut bien reconnaître que le téléphone est passé de mode au profit d’Internet. En Europe et aux États-Unis, les services de sécurité ratissent constamment la toile en vue de remonter les filières de drogue et débusquer les groupes terroristes. Alors que chez nous, les écoutes téléphoniques font toujours débat. Rejetant l’amalgame entretenu autour de cette question, le locataire de la chancellerie fait la distinction entre les impératifs de sûreté et de sécurité du territoire et des biens et le respect de l’intégrité, des droits des libertés et les biens des citoyens”.

De même, Tayeb Belaïz considère que les perquisitions dans les domiciles, dans le cadre d’une enquête, ne sont pas une violation de la vie privée, à condition, toutefois, que les enquêteurs agissent avec le consentement d’un magistrat instructeur. En sa qualité de juge, il est le garant de la sécurité et des droits des individus. Le recours aux perquisitions tous azimuts et aux écoutes téléphoniques est un reflet de la consolidation du champ d’intervention des officiers de la Police judiciaire. Le troisième aspect réside dans l’élargissement de leur champ d’action. Le nouveau code de procédures pénales ne soumet plus les déplacements des enquêteurs pour les besoins d’une enquête dans une autre circonscription au parquet territorialement compétent.

Dorénavant, il lui suffira d’être avisé. L’autorisation est tributaire uniquement du magistrat instructeur de la juridiction, dont les policiers dépendent. Sans doute, l’implication de polices locales dans des affaires de drogue — comme il a été le cas récemment à Maghnia —, ou de terrorisme est-elle la motivation principale ayant poussé les services de la chancellerie à accorder une plus grande liberté d’action aux auxiliaires de la police.

Dans le code pénal, la principale modification concerne l’assortiment de la condamnation pour trahison d’une période de sûreté à durée variable, jusqu’à 20 ans. En général, elle ne peut pas excéder les deux tiers de la peine. Durant cette phase, les détenus ne bénéficient d’aucune mesure d’assouplissement, comme la liberté conditionnelle ou sous surveillance et le travail en milieu ouvert. Demeurant un fait gravissime, la trahison est ainsi plus sévèrement sanctionnée. Pis, la peine de mort y afférente, est maintenue en dépit de sa dénonciation par les militants des droits de l’Homme, qui réclament son abrogation.

Toutefois, de l’avis des juristes, les actes relevant de la trahison gagnent à être précisés par la loi. L’article 61 stipule vaguement qu’est coupable “tout Algérien, tout militaire ou marin au service de l'Algérie qui porte les armes contre l’Algérie, entretient des intelligences avec une puissance étrangère en vue de l'engager à entreprendre des hostilités contre l’Algérie, livre à une puissance étrangère ou à ses agents soit des troupes algériennes, soit des territoires appartenant à l'Algérie ou affectés à sa défense”. Or, l’expérience montre que des agissements qui pouvaient être qualifiés il y a quelques années — durant la décennie noire — de trahison, sont absous aujourd’hui. Leurs auteurs ayant été pardonnés.

source : liberté

voilatizi
17/10/2006, 08h12
Des moyens c'est bien mais laisser la police faire son travail, tout son travail c'est mieux...Tout en restant vigilants sur les possibles dérapages.... ;)

aladin31
17/10/2006, 08h16
je suis pour plus de pouvoir pour la police plus de moyen mais il faudrait aussi faire en sorte que la police en algerie soit aussi bien formé que les gendarmes
parce que la police fait plus rigoler qu autre chose dans notre pays

Fouad
17/10/2006, 11h28
Même sans la loi ses pouvoirs sont de plus en plus larges dans la pratique quotidienne.
Exemple tres simple : Le policier qui vous verbalise vous retient vos papiers qui ne vous seront rendus au commissariat de police qu'une fois l'amende payées!!?
C'est tout simplement de l'abus d'autorité ou tout simplement de l'incompétance généralisée qui ne permet pas de faire le point entre P.V et payement à postériorie?
C un cas unique dans son genre; En effet de pareilles pratiques existent dans certains pays comme l'Espagne mais uniquement pour les etrangers non residents

Keina
17/10/2006, 12h55
la police a déjà tous les droit en Algerie ça va rien changer

hben
17/10/2006, 13h19
la police a déjà tous les droit en Algerie ça va rien changer

Bien Dit!!! Keina!

chikita
17/10/2006, 14h29
Heliopolis bah si y a bien un domaine ds lekel on excel et ds le kel ns n'avons besoin d'aucune lecon c bien celui la!!!!!!!!!!
les jeunes algeriens ont la rage et ils ont en face d'eux des policiers aussi enragé mal formé innexperimenté etc etc
malgré tout ca je tiens a dire qu'il faut respceter les policiers les gendarmes les militaires meme s'ils depassent souvent les bornes des limites ce sont kan meme eux a laisser leurs peaux en premier!!!!!!!!

Keina
17/10/2006, 14h36
Chikita, si il y a la bagarre avec les policiers en algerie c'est les jeunes qui perdent toujours. Quand on voyait à la télé comment ils font en France avec la police on rigolait car on se disait que si nous on fait ça c'est la mort assuré lol

chikita
17/10/2006, 14h44
Keina evidement que c les policiers qui menent que ve tu que des jeuens algeriens tt megrichons fassent avec leurs petites pierres contre des policiers avec des grenades lacrymogenes et qui tirent a balle reelle!!!!!!!!
mais je crois qu'il faut kan meme preciser que si ces policiers etaient reelement formé il n'y aura presque pas de depassement mais bon llah ghaleb c pas ns ki decidons ;)

voilatizi
17/10/2006, 19h55
Il y a le piston aussi qui joue parce que n'entre pas à la police qui veut.Il y a une telle demande que les vieux reflexes du piston ont réapparus.
Qui dit piston dit policiers non motivés et non préparés à leur métier. :mad:

Cookies