PDA

Voir la version complète : Greffe de la moelle osseuse cette année au CHU Mohamed Nedir de Tizi-Ouzou


morjane
11/05/2014, 15h12
Le CHU Mohamed Nedir de Tizi-Ouzou prévoit le lancement, durant l’année en cours, de la greffe de la moelle osseuse, avec l’acquisition prochaine de l’irradiateur, dont le coût est estimé à 5 milliards de centimes.

c’est ce qu’a déclaré le Pr Ziri, directeur général dudit CHU, dans son allocution, lors de la 14éme journée d’information et de sensibilisation sur la Néphrologie, consacrée aux dons d’organes, à savoir « la transplantation rénale », qui s’est tenue, hier matin, au niveau du centre hospitalo-universitaire Mohamed Nedir.

Il poursuivra en indiquant qu’un total de 85 greffes rénales a été réalisé au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, depuis le début de l’activité de greffe rénale en 2006. Vingt-et-une (21) greffes rénales ont été effectuées sur des femmes, 52 sur des hommes et 12 sur des enfants. Pour ce qui est de l’âge des patients greffés, 17 sont âgés entre 8 et 21 ans, 44 entre 22 et 35, 20 entre 36 et 46, et 4 ont plus de 46 ans.

Le Pr Ziri précisera que ces malades proviennent, essentiellement, de Tizi-Ouzou, Béjaia, Boumerdès et Bouira. Le nombre de greffes qui ont échoué est de trois (3), et cela « pour des causes médicales », affirme-t-il. L’une pour des raisons chirurgicales, la deuxième pour infection virale et la troisième pour septicémie dont le patient est d’ailleurs décédé.

De plus, la wilaya de Tizi-Ouzou enregistre, par an, un nombre de près de 150 nouveaux malades atteint d’insuffisance rénale terminale (IRT). Le conférencier dira également que le nombre de malades atteint d’IRT, à l’échelle nationale, a atteint les 16 000, dont 1000 à Tizi-Ouzou.

Quant au nombre de patients en hémodialyse, il est de 800. Un total de 160 malades est inscrit en hémodialyse au niveau du CHU de Tizi-Ouzou, dont 30 en dialyse péritonéale. « Vu la hausse du nombre de greffes réalisées en 2013, nous prévoyons d’en réaliser un nombre de 40, en 2014 », a-t-il dit, en expliquant que plusieurs réunions au sujet de la greffe de l’organe ont été tenues. Il assurera ses services projettent, entre autres, d’accroître le développement de la greffe rénale, de vivant à vivant, puis la greffe d’organe d’un mort encéphalique à un vivant, et enfin, l’extension de la transplantation à d’autres organes. Au vu du nombre important de morts causé par des accidents de la circulation, qui a été en 2013, de 4 540 décès, dira-t-il, la direction du CHU envisage la mise en place d’une table opératoire de prélèvement d’organes chez les morts encéphaliques, ainsi que la création d’une banque d’organes et de disposer de produits de conservation. «

L’Algérie se situe en tête parmi les pays du Maghreb, en matière de nombre de transplantations rénales qui se sont faites. Mais elle demeure très en retard par rapport à des pays comme la France et les Etats-Unis », dira le Pr Christian Hiesse (France), indiquant qu’il y a des points de blocages, notamment culturels et religieux, et en insistant quant au rôle important de la presse dans la transmission d’une information claire et confiante.

Pour sa part, le chef de service de Néphrologie du CHU de Tizi-Ouzou dira : « Actuellement, nous sommes à un stade de prélèvement de reins et de la cornée. Nous en avons les moyens. D’ailleurs, une nette amélioration a été constatée, ces dernières années ». Pas moins de 26 communications ont été programmées dans le cadre de cette journée sur la Néphrologie, à laquelle ont prit part une centaine de conviés, venus des quatre coins d’Algérie et de France.

Dans sa communication intitulée « le don d’organes dans le monde», L. Benhocine, du service de Néphrologie du CHU de Béni-Messous, a indiqué, quant à la position de l’islam concernant le don d’organes, qu’« il est non seulement permis, mais méritoire ». Il insistera également sur la nécessité d’avoir l’accord du donneur de son vivant ou de l’absence de refus de sa part ou de ses héritiers, en cas de non déclaration.

Samira Bouabdellah-la dépêche de kabylie

Softkah
12/05/2014, 09h43
En lisant le titre je me suis dite c'est une bonne chose, et je pensais que l'article apportait plus d'informations quant à ce projet. La greffe de la moelle osseuse est évoquée uniquement au chapeau:22: (la suite traite de la greffe rénale!) Ai-je bien lu?!:rolleyes:

Cookies