PDA

Voir la version complète : Un nouvel étiquetage pour comparer la qualité nutritionnelle des aliments


Nadifleur
14/05/2014, 08h25
Une pétition citoyenne a été lancée pour que soit créé un code couleur permettant de comparer simplement la qualité nutritionnelle des aliments.

La mesure proposée consiste à mettre en place un code couleur facilement lisible et indiquant le score nutritionnel des aliments. Simplifions l'étiquetage

"Favoriser l’information du consommateur sur la qualité nutritionnelle des aliments par la mise en place d’une échelle nutritionnelle simple et compréhensible par tous."

C’est l’objectif affiché par un collectif de sociétés savantes, d’associations de professionnels de santé et de la nutrition, de consommateurs et de patients qui lance ce mardi 13 mai une pétition citoyenne appelant à "un étiquetage nutritionnel simple, intuitif et compréhensible sur la face avant des emballages des aliments."

Un code couleur pour comparer simplement la qualité nutritionnelle des aliments

L'idée est de permettre aux consommateurs de se repérer plus facilement en comparant la qualité nutritionnelle des différents aliments entre eux, ou des aliments de même type mais de marques différentes. Pour l'instant, les valeurs nutritionnelles indiquées sur les paquets sont rarement très compréhensibles pour les néophytes.

La mesure proposée aujourd'hui dans une lettre ouverte au Premier ministre Manuel Valls consiste à mettre en place un code couleur facilement lisible et indiquant le score nutritionnel des aliments.

Celui-ci serait calculé à partir des teneurs en éléments nutritionnels négatifs et positifs d'un point de vue de santé publique (calories, sucres simples, graisses saturées, sel, fibres, fruits et légumes, protéines). Ce score permettrait de classer facilement les aliments en 5 classes sous la forme d’une échelle de couleur (vert, jaune, orange, rose fuschia, rouge), couplée à des lettres (A/B/C/D/E) afin de lui assurer une plus grande lisibilité.

Chaque produit se verrait ainsi attribuer un des cinq codes couleur en fonction du rapport entre ses ingrédients les plus mauvais pour la santé et ceux qui font du bien au corps, comme les fibres ou les protéines.

En effet, pour se conformer à la recommandation de "ne pas manger trop gras, trop sucré, trop salé", encore faut-il être en mesure de savoir quoi choisir dans les rayons. Car il n'est pas toujours facile de décrypter les nombreuses informations nutritionnelles affichées sur les emballages alimentaires.

L'étiquetage nutritionnel concerne toutes les informations apparaissant sur l’étiquette et relatives à la valeur énergétique et aux nutriments du produit.

Le plus intéressant sur les emballages, c’est de regarder le taux de sucre et le taux de graisse pour 100 g ou 100 ml de produits, et, quand on a le choix, de comparer les produits entre eux.

Par exemple, on peut se rendre compte rapidement qu’un jus de raisin contient en moyenne 15 g de sucre pour 100 ml, tandis qu’un jus d’orange en contient en moyenne 10 g pour 100 ml, soit 30 % de sucre en moins.

Cette mesure fait suite au rapport remis à la ministre de la Santé par le Pr Serge Hercberg en janvier dernier qui faisait 15 propositions pour aider les Français à mieux s'alimenter. L'idée d'un code couleur correspondant au score nutritionnel des aliments y apparaissait déjà.

De nombreuses études ont montré le rôle des facteurs nutritionnels dans le déterminisme du surpoids, de l’obésité et des principales maladies chroniques : cancers, maladies cardiovasculaires, diabète, hypertension artérielle, etc.

L’inadéquation des apports alimentaires et la sédentarité sont des facteurs de risque majeurs sur lesquels ce score nutritionnel permettrait d'influer par le biais de campagne de prévention plus simple à mettre en place.

http://referentiel.nouvelobs.com/file/7306394-un-nouvel-etiquetage-pour-comparer-la-qualite-nutritionnelle-des-aliments.png

GAwTyEEHnOs

Nouvelobs

Cookies