PDA

Voir la version complète : General Electric lance des campagnes de sensibilisation en Algérie


morjane
14/05/2014, 14h45
En collaboration avec les professionnels de la santé et le ministère de tutelle , le groupe américain General Electric (GE) se lance dans la prévention des maladies non transmissibles en Algérie.

Le groupe américain General Electric (GE) se lance, en collaboration avec les professionnels de la santé et le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, dans la prévention des maladies non transmissibles à travers son initiative mondiale Healthymagination sous le thème «Ensemble, abordons la santé autrement».
GE a, au préalable, réalisé un sondage auprès de 1000 citoyens, dont des professionnels de santé, dans trois grandes villes d’Algérie, à savoir Oran, Alger et Constantine, sachant que la courbe de maladies non transmissibles est en nette hausse dans le pays et que les maladies cardiovasculaires arrivent en tête après le cancer : les deux plus grandes pathologies qui constituent les préoccupations des citoyens, a révélé l’étude. Un argument de plus, selon GE, pour mettre en œuvre ce programme qui consiste en la prévention à travers le dépistage, donc le diagnostic précoce, et l’amélioration de l’accès aux soins grâce aux technologies innovantes.

Cette dernière est l’objectif principal de ce programme. «Avec le lancement de Healthymagination, nous sommes fiers d’être des partenaires engagés auprès des professionnels de la santé en Algérie et de sensibiliser la population à la prise en charge de certaines pathologies. A travers cette campagne, GE se concentrera sur la sensibilisation aux principaux défis de santé et encouragera les Algériens à adopter les mesures destinées à prévenir l’apparition de ces pathologies», a déclaré Farid Fezoua, président-directeur général de GE Healthcare Afrique.

Cette campagne de sensibilisation, qui démarrera au mois de juin prochain, ciblera quatre pathologies lourdes, en l’occurrence les maladies cardiovasculaires, le cancer du sein, la santé de la mère et de l’enfant, et la santé de manière générale. Le PDG de GE Monde, John Dineen, a réaffirmé, pour sa part, l’engagement de son groupe à participer, en partenariat avec le ministère de la Santé, au développement de ce secteur en Algérie.

La coopération, a-t-il insisté, touchera à la fois la formation, la fourniture d’équipements et de moyens technologiques afin de relever les défis auxquels fait face l’Algérie en matière de santé, en faisant référence à l’opération-pilote dans l’organisation des urgences dans les hôpitaux menée par l’équipe de GE à l’hôpital Mustapha Pacha.L’opération sera, d’ailleurs, généralisée à l’ensemble des structures de la capitale. Un projet de convention est en cours d’élaboration entre GE et le ministère de la Santé.



Djamila Kourta- El Watan

Cookies