PDA

Voir la version complète : Vélo électrique : Combien ça coûte, combien ça... économise ?


haddou
20/05/2014, 15h09
On voudrait dégouter les français du vélo éléctrique que l'on ne s'y prendrait pas autrement. Dans les reportages ou "dossiers conso" qu'il m'a été donné de voir ces dernières semaines à la télévision ou dans la presse mag, j'ai découvert avec étonnement qu'un vélo électrique coûtait minimum 1000 euros. Et bien souvent, les modèles présentés et mis en avant -testés par le journaliste ?- étaient surtout des modèles à 2500 euros. Une somme qui fait réfléchir, alors que le prix, ne nous voilons pas la face, est le principal critère de choix du consommateur dans la France en crise de 2014.

Pourtant, le vélo électrique connaît un véritable succès désormais en France, et il ne faut pas chercher très loin pour trouver des vélos électriques à prix abordable. Chez Decathlon, l'enseigne de sport présente dans 260 villes en France, le premier vélo électrique est proposé à 700 euros. Chez Carrefour, pour la fête des mères, un vélo électrique est ainsi proposé en promotion exceptionnelle, à 499 euros. Mais on peut trouver encore moins cher : Souvent à quelques mêtres de Decathlon et Carrefour, dans la même zone commerciale, vous trouverez des vélos électriques à moins de 350 euros dans une enseigne innatendue, chez Norauto !

Si l'on trouve des vélos électriques à 350 euros, vous me direz, quelles différences avec ceux à 700, 1000, 1500 ou 2500 euros ou plus encore ? Et bien d'abord, soyons clairs : la même différence qu'entre une Twingo à 7290 euros (hors promotions) et une Mini à 18000 euros. Les deux vous permettent de vous déplacer en ville en allant d'un point A à un point B, ce qui est quand même la fonction première d'un véhicule ! Après, l'un est plus sexy, plus nerveux, plus confortable, mais au final, les deux voitures allignées à un feu rouge pour faire le même parcours arriveront en même temps à destination.

Avec les vélos électriques, c'est pareil, d'autant que la législation qui les réglemente est assez contraignante ! Prenez par exemple le principal critère de comparaison : la vitesse. Que votre vélo électrique coûte 350 euros ou 10 fois plus, son moteur devra obligatoirement se couper une fois la vitesse de 25 km/heure atteinte ! De même, pour tous les vélos électriques, qui sont en fait des vélos à "assistance électrique", le moteur ne se déclenche que lorsque le pédalier est en mouvement. Bien sûr, il y a un truc : vous pouvez faire semblant de pédaler, en vous mettant sur le plus petit rapport de vitesse du dérailleur, et laisser le moteur faire tout le travail.... La puissance du moteur ? Elle est limitée par la législation là encore, à 250 watts. Or, la plupart des vélos, même premier prix, ont un moteur de.. 250 watts, standardisation des composants oblige

Non,en dehors du "look", les deux principales différences entre vélos électriques sont : l'autonomie de la batterie et sa durée de vie, et le poids du vélo, qui oscille entre 25 et 30 kilos, poids de la batterie et du moteur oblige. Je ne parle pas ici du confort, qui n'est pas un propre du vélo électrique. d'un vélo à l'autre, la position du cycliste, l'existence d'amortisseurs, la selle, la forme du guidon.. tous les goûts sont dans la nature et dépendent aussi beaucoup du portefeuille ! A 350 euros, les batteries utilisées sont d'ancienne génération, au plomb, et non au lithium comme dans votre téléphone mobile ou votre appareil photo. Mais rassurez-vous, ce n'est pas ringard ou dépassé : votre voiture aussi, a encore une batterie au plomb ! La technologie est éprouvée, fiable, économique.

La différence entre les batteries au plomb, et celles au lithium (je vous fait grâce des autres techologies peu utilisées car rares et chères) ? Les batteries lithium sont plus légères, permettent de parcourir plus de kilomètres, et durent plus longtemps... Mais sont beaucoup, beaucoup plus chères, terres rares (le lithuim par exemple) à l'intérieur oblige. Des chiffres ? Une batterie au plomb permettra de parcourir entre 40 et 60 kilomètres, en fonction du trajet et donc de la sollicitation du moteur et.. du poids du passager. Une batterie au lithium, 50 % moins lourde, accordera 50 % d'autonomie en plus, pour trois fois plus cher.

C'est là qu'il faut sortir sa calculette : une batterie au plomb est aussi réputée "vivre" deux fois moins longtemps qu'une batterie au lithium. On parle de "cycles", mais rien à voir avec votre vélo, il s'agit de cycles de charge. Plomb : 300 cycles. Lithium, 600. Maintenant, suivez-moi bien : Si vous rechargez votre vélo deux fois par semaine (le cas du mien), en excluant, les vacances où vous n'êtes pas là, les semaines ou vraiment, la pluie ou le froid vous décourageront, c'est bien le bout du monde si vous rechargez votre vélo plus de 80 fois dans l'année. Ce qui veut dire que votre batterie plomb a une durée de vie théorique de 3 ans 1/2. Bien sûr, à la fin, elle sera de moins en moins performante, il faudra la recharger plus souvent, mais bon, le sujet du remplacement de la batterie se posera donc dans trois ans au moins. Mais en trois ans, combien de kilomètres aurez vous parcouru ? A la louche, 15 000 kilomètres !

Or, si vous arbitrez entre acheter un scooter et un vélo électrique, à 15 000 kilomètres, un scooter, il a déjà pas mal roulé et vous a coûté quelques centaines d'euros en entretien et réparations chez votre garagiste. Autant dire que si vous poussez votre vélo électrique jusqu'à 15 000 kilomètres, non sans avoir au passage remplacé les pneus, la chaîne, le derailleur, une commande de freinage qui commande aussi le fonctionnement du moteur (l'arrêt), je dis chapeau ! Trois ans sans qu'il ne soit volé / vandalisé / estropié... etc...


Si vous ne possédez pas aujourd'hui de vélo électrique, vous pouvez raisonnablement faire l'essai avec un premier prix, même avec une batterie au plomb : Si finalement votre VAE ne fait pas l'affaire, vous n'aurez pas dépensé des centaines ou des milliers d'euros pour rien. Et si vous adorez, il sera toujours temps de refiler votre premier vélo électrique à quelqu'un de votre entourage qui en aura l'usage, mais le sollicitera moins que vous, pour prendre un modèle supérieur en autonomie et en durée de vie avec une batterie au lithium ! Et ne vous inquiétez pas pour votre facture d'électricité : la recharge d'une batterie de vélo électrique, qu'elle qu'en soit la technologie, revient en moyenne à .... cinq centimes d'euro !


éco matin

Cookies