PDA

Voir la version complète : SYRIE: Le feu d’artifice de l’armée syrienne


MEK
28/05/2014, 01h40
Après le camouflet de Homs et la reprise triomphale de la ville par l’armée arabe syrienne déclinée en "forces du régime" par les mainstream, rien va plus pour les protégés de l’Occident. Cette presse-là, celle des caniveaux, ne sait plus à quels saints se vouer. En effet, comment pouvoir cacher le retour des civils dans la ville, alors que depuis des années, cette presse pipi-caca ne fait que parler d’un président qui fait la guerre à ses civils en lieu et place à des terroristes ? Avec maintenant la percée significative d’Alep, que vont désormais inventer ces désinformateurs quand les exilés reviendront sur leur terre ?

La presse mainstream ne sait plus quoi raconter. Elle est désormais prisonnière de ses propres turpitudes.Malgré ses mensonges, Les forces nationales et patriotiques de l’armée arabe syrienne et de sécurité intérieure ont commencé à évacuer les civils et les militaires blessés lors de la prise aux abords de la prison centrale d’Alep. Ce siège est enfin levé. L’armée est entrain de donner les soins nécessaires. Une victoire très significative, qui bloque tout le secteur terroriste menant à la Turquie. On peut comprendre la gêne des parrains des terroristes qui veulent présenter cette vermine comme des citoyens syriens.

Maintenant, les mêmes ne peuvent plus cacher que les citoyens occidentaux vont combattre sur place. La défaite est telle que, ils ont désormais peur du retour de ces derniers. Ils sont bons pour être des chairs à canon en Syrie, mais disqualifiés pour le jihad en Occident. Fichtre. Il n’y a qu’à voir le dossier de la sœur aînée de Mohamed Merah, Souad, et tout le ramdam autour de son supposé départ en Syrie. Les mêmes qui insultent le président Bachar al-Assad comme étant un monstre, présentant ces combattants de l’apocalypse comme étant des saints, refusent leur responsabilité et accusent outrageusement Internet.

Après la victoire à la prison centrale d’Alep (2500 prisonniers et 590 militaires qui résistaient à l’assaut terroriste), les " Forces du tigre" de l’armée arabe syrienne, sous le commandement du Colonel Suhail al-Hassan ont imposé leur prise sur les terroristes à Jubaylah, tuant des dizaines de militants avant de libérer le bâtiment agricole et la ferme de Al-Rawwan, à proximité. Les terroristes en débandade ont fui côté ouest à Ahrar al-Sham pour essayer de se regrouper mais, ils sont actuellement traqués, n’ayant pas réussi leur manœuvre. Plus de 1000 terroristes tués. Combien de Français ? Combien d’Allemands ? Combien de Britanniques ? Combien d’Américains ? Et les autres ?
f1MmiTtKI5c

Le colonel Sohail Al-Hassan renconttre les heroes de la prison centrale
wUTVkZXowz8

3qr4BMDK_-o


.

Elghifari
28/05/2014, 03h44
La Syrie un Etat multiconfessionnel, berceau de l'arabité, mais aussi ouvert envers les autres ethnies qui le composent, a su former idéologiquement un peuple dans les idéaux de fierté, de patriotisme, de tolérance culturelle... Et c'est cette réussite de coexistence entre plusieurs cultures et religions qui a provoqué la crainte des sionistes et de l'Occident de la "contagion" de cette réussite à d'autres pays arabes voisins...

Je pense que les victoires sur le champ de batailles étaient la conséquence de cette réussite et bien entendu il y a d'autres facteurs positifs qui ont contribué à ces victoires : l'aide et la participation des combattants du Hezbollah, de la Russie, de la Chine, de l'Iran qui se sont opposés à l'invasion et à l'OTAN et qui fournissent les armes et autres biens pour la Syrie. Bravo au peuple syrien, à son Armée Arabe Syrienne,à son gouvernement, aux partis nationaux patriotiques syriens et à leur tête Bachar et le Parti Baass Arabe Socialiste !!!

Cookies