PDA

Voir la version complète : De Bandung à Alger


tariqlr
30/05/2014, 21h23
De Bandung à Alger, réinventer la gouvernance mondiale
Un cadre des Affaires étrangères estime que le contexte est particulièrement favorable au retour de l’Algérie sur la scène internationale. «L’éclatement de la Libye, - qui suppléait l’Algérie en Afrique avec sa diplomatie de l’argent pendant que nous faisions de la diplomatie sous terraine, elle passait derrière et arrosait tout le monde - peut également nous permettre de jouer un rôle de premier plan.» Abdelaziz Rahabi, d’habitude plutôt critique sur la politique extérieure du régime, trouve dans cette rencontre les signes d’un renouveau : «Cette conférence montre surtout que l’Algérie aurait dû en organiser une plus tôt ! Je suis heureux que l’actuel ministre des Affaires étrangères marque une nouvelle orientation de la diplomatie algérienne, plus pragmatique, plus à même de servir les intérêts du pays, en se positionnant comme le porte-parole des Non-Alignés, sur des sujets aussi importants que le Sahel, et puisse un jour revenir à la question palestinienne.»
Un conseiller du ministère considère aussi que la personnalité de l’actuel chef de la diplomatie peut impacter plus encore cette politique. «On aurait tort de croire que ce qui se passe à Alger est de l’ordre du nostalgique. Lamamra n’est pas un nostalgique. Il fait partie de l’école de New York. Comme de nombreux diplomates qui ont appris la diplomatie aux Nations unies, en tâcheron des relations internationales, il est convaincu qu’il faut changer de l’intérieur les équilibres qui prévalent depuis 1945 à l’ONU. » http://www.elwatan.com/actualite

AGHBAL
30/05/2014, 21h57
De quel alignement parle ce journal et son "journaliste" ?????? !!!!!!

Du n'importe quoi, n'importe où et n'importe quant !!!!!!!

Cookies