PDA

Voir la version complète : 5e coupe d’Afrique de boxe (messieurs): l’Algérie sacrée du titre africain


ZA1971
22/06/2014, 11h07
salam


EAST LONDON (Afrique du Sud) - La sélection algérienne masculine de boxe (seniors), avec sept médailles (5 en or et 2 de bronze), a remporté la coupe d’Afrique de boxe qui a pris fin samedi soir à East London en Afrique du Sud.

La sélection algérienne a frappé très fort en obtenant cinq médailles d’or avec cinq boxeurs qualifiés aux finales, devant l’Afrique du Sud (4 or, 1 argent et 2 de bronze) et les Seychelles (1 or et 1 de bronze).

Les médailles d’or ont été l’œuvre de Mohamed Flissi (52 kg), d’Abdelkader Chadi (64 Kg), de Sofiane Tabi (69 Kg), de Hichem Kalaouar (81 Kg) et Chouia Bouloudinet (91 kg). Mohamed Grimes (+91 kg) et Litim Khalil (56 kg) sont médaillés de bronze.

Dans la catégorie des 52 kg, Mohamed Flissi, vice-champion du monde, n'a trouvé aucune difficulté pour se débarrasser de son adversaire du jour, le boxeur de Lesotho Mokhoto Morokere.

Le natif de Boumerdès, élu meilleur boxeur de cette 5e édition de coupe d’Afrique, a battu son adversaire par Ko à la 45e seconde du premier round.

De son côté, Chadi Abdelkader, champion d’Afrique en titre au palmarès éloquent, a obtenu sa médaille d’or face au Camerounais Smaila Mahaman (3-0).

Après un début de combat très serré entre les deux boxeurs qui se connaissent bien, le boxeur algérien s'est montré beaucoup plus à l'aise par rapport à son adversaire qui n'arrivait pas à suivre le rythme imposé par le capitaine de la sélection algérienne.



Sofiane Tabi (69 kg) donne l’avantage à l’Algérie



Avec les deux victoires de Flissi et Chadi, l’Algérie comptait, à ce moment de la soirée des finales deux médailles d’or, à égalité avec l’Afrique du Sud, avant le duel opposant Sofiane Tabi au Sud-africain Mbengue Thulani.

Le boxeur sud-africain, soutenu par un public acquis à sa cause, avait la possibilité de donner l’avantage au tableau général des médailles à son pays, mais c’était sans compter sur l’expérience de Tabi Sofiane.

Le premier round a tourné à l’avantage du boxeur algérien qui a su déstabiliser d’entrée son adversaire, ne laissant aucune brèche au Sud-africain, surpris par la force de frappe de Sofiane Tabi.

Au deuxième round, l’Algérien a continué à travailler, faisant subir toutes les souffrances du monde au Sud-africain qui s’est blessé à l’arcade gauche, ce qui a conduit le médecin du ring à déclarer l’Algérien vainqueur. En fait, grâce à la victoire de Sofiane Tabi, l’Algérie a pu remporter le titre africain sans enter dans des calculs de dernières minutes.

Le quatrième duel opposant Hichem Kalaouar au Tunisien El Mekacheri Yahia dans la catégorie des 81 Kg, a été d’un niveau très relevé vu la rivalité qui existe entre les deux boxeurs.

Le Tunisien, donné favori avant le début du combat, s’est retrouvé face à un Kalaouar des grands jours. En menant au premier round, El Mekacheri a lâché prise dans les deux derniers rounds.

L’Algérien Chouaib Bouloudinet (91 Kg), dernier finaliste de cette journée, a terminé son duel l’opposant au Marocain Azzouzi Amine par Ko au 2e round.

aps

Gingerman
22/06/2014, 11h15
l'algerie a eu toujours des champions en boxe anglaise, faut inverstir dans cette discipline qui est trop marginalisee.

Cookies