PDA

Voir la version complète : Cinq anciens chefs de gouvernement pour guider l’opposition Opposition


ott
08/09/2014, 18h51
Cinq anciens chefs de gouvernement pour guider l’opposition
Opposition

TSA - le 8 septembre 2014 à 15 h 00 min - Achira Mammeri.


Mouloud Hamrouche, Ali Benflis, Ahmed Benbitour, Mokdad Sifi et Sid Ahmed Ghozali ; ces cinq anciens premiers ministres auront pour tâche de guider l’opposition. Ils feront partie du Comité de suivi et de concertation dont la création a été décidée lors de la première conférence de la Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique CNLTD, tenue à Mazafran le 10 juin dernier. Ce Comité sera installé le « mercredi 10 septembre au siège du RCD », selon Sofiane Sekhri, porte-parole de Djil El Djadid.

«En tout, entre 20 et 25 partis et personnalités politiques et apolitiques vont se joindre aux six membres de la CNLTD pour former ce Comité afin de travailler ensemble en vue de concrétiser le projet de transition politique », souligne le porte-parole de Djil El Djadid, en précisant qu’il ne s’agit pas de dissoudre la CNLTD, « mais d’aller vers une commission élargie qui représente l’opposition». Une réunion doit se tenir mardi 9 septembre pour régler les derniers détails de ce projet.

La présence du FFS au sein de cette conférence n’est pas encore confirmée. Mais notre interlocuteur est optimiste : « Je pense que le FFS va prendre part à cette instance ». Le FFS avait annoncé de son côté son intention d’organiser une conférence nationale à laquelle seront conviés l’opposition et le pouvoir.

Le nouveau Comité de suivi aura pour mission, notamment, de prendre attache avec les personnalités et les partis désirant « se joindre à notre projet politique », explique M. Sakhri.

Ensemble ses membres vont définir l’agenda de l’opposition et ses actions sur le terrain. Les partenaires ont pris la décision de ne plus céder au chantage du pouvoir : « Nous n’annulerons désormais aucune réunion, en cas de refus d’autoriser nos activités, nous nous réunirons dans les différents sièges du parti», promet M. Sekhri.

ott
08/09/2014, 18h51
Et un sixième qui arrive titubant...

katiaret
08/09/2014, 23h12
apris cette mascarade.... belkhadem il ne mérite pas tout cette honneur!

xenon
08/09/2014, 23h31
Et un sixième qui arrive titubant...
s'ils patientent encore quelques mois , ils seront peut être sept , comme les mercenaires ..
sellal s'occupera du volet communication du groupe..

shamsdine
09/09/2014, 08h51
comment qualifier ses personnes qui ont su profiter des largesses du systeme et apres avoir été ejecté ils s'inscrivent dans le registre de l'opposition

quand on est un opposant politique cela veut dire qu'on ne mene pas le meme combat ideologique , ni la meme politique contre ceux a qui l'on s'oppose

alors comment apres avoir largement servi cette gente politique sous toutes les coutures et toutes les formes , et apres s'etre servi allègement , on peut s'inscrire dans l'opposition ?

etre un opposant politque cela se definit par un combat et une ideologie differente de celle qui mene la danse
etre un opposant politique se definit par un combat qui a pour mission de denoncer et de mettre à jour les exactions du pouvoir politique
etre dans l'opposition n'est pas servir un gouvernement est lorsque ce dernier nous expulse du circuit on s'inscrit dans l'opposition et si ses messieurs avaient garder leurs postes et leur privileges, ils seraient dans l'opposition ?

l'Algérie un monde de disney ou des mickeys opportuniste s'autoproclame politicien et veulent faire de la politique

alessandro
09/09/2014, 08h56
opposition de lui-même contre lui-même

barthez
09/09/2014, 09h02
Mouloud Hamrouche, Ali Benflis, Ahmed Benbitour, Mokdad Sifi et Sid Ahmed Ghozali ; ces cinq anciens premiers ministres auront pour tâche de guider l’opposition.

Ya rebbi salama had les arabes...ils ne veulent pas lâcher le pouvoir et profiter de ce qui le reste dans cette vie!!!!
Jamais entendu 5 ex premiers d'un pays tjem3o ensemble pour continuer à gouverner et faire de l'opposition....et contre qui? Contre une personne assise sur une chaise roulante qui ne fait même pas la différence entre une chambre à coucher et une toilette!!!

xenon
09/09/2014, 10h18
barthez , si tu t'occupais un peu du mioche en couche culotte qui fait s'agenouiller les décideurs de la nation..

ghaza
09/09/2014, 11h21
Un 7ieme est en route

molker
09/09/2014, 14h18
Ils s'opposent à qui ,à quoi ?
Oui! ils s'opposent au fait qu'ils fussent évincés un jour !
En principe le pouvoir est immuable ,c'est une injustice pour euxoeilfermé

Lombardia
09/09/2014, 15h58
Un 7ieme est en route

Le huitième, lui, par contre, est bien planqué pour l'instant. En attendant la prochaine "sale besogne"...

Cookies