PDA

Voir la version complète : passer de touriste à otage en Algérie, mode d’emploi


Serpico
25/09/2014, 22h58
Benchicou -le 25 septembre 2014

Et, si la mésaventure du Français Hervé Gourdel n’était que la stupide histoire d’un homme victime de ce que l’on ne sait plus où finit l’Algérie de la paix retrouvée et où commence l’Algérie du terrorisme persistant ? Notre homme ne se serait-il pas tout simplement trompé de porte et, croyant entrer dans l’Algérie du bonheur imaginé, a imprudemment franchi le seuil de l’Algérie réelle ?
Il faut dire que la frontière entre les deux pays est assez équivoque. Elle dépend des humeurs, des intérêts du moment, de cette chose creuse qu’on appelle la science des diplomates et qui, pour reprendre un auteur français, n’est autre chose que l’art de prolonger les difficultés.
Aussi, quand le Quai d’Orsay, par le biais de ses fameux Conseils aux voyageurs, déconseille aux ressortissants français de se rendre en Algérie, il parle bien de l’Algérie réelle, celle-là où l’on ne se rend jamais en touriste, l’Algérie réelle où la population ne vote pas, où l’argent du pétrole remplit plus les poches amies que les caisses de l’État, l’Algérie réelle où les chômeurs menacent de descendre dans la rue et où les terroristes s’installent en maîtres…
Mais cette Algérie-là, Gourdel ne la connaît pas. Passionné de haute montagne, il se plaisait à découvrir l’Algérie du bonheur imaginé, sur les monts de Tikjda où il avait loué un chalet, à quelques centaines de mètres des groupes terroristes, s’offrant le luxe d’annoncer son voyage sur Facebook. Un haut responsable algérien, qui a eu le bon goût de garder l’anonymat, s’est emporté contre « l’imprudence » du Français, ne comprenant pas que l’on puisse se rendre dans « une zone infestée de terroristes et de bandits qui y ont commis de nombreux enlèvements ».
Mais comment le savoir dans un pays où les officiels vantent à longueur de temps le « miracle » du champion Bouteflika qui « a sorti l’Algérie des ténèbres vers la lumière ? » N’est-ce pas sur son exploit d’avoir pu réinstaller la paix que Bouteflika a été réélu pour un quatrième mandat ?
La mise en garde du Quai d’Orsay ne devenait plus, alors, qu’un rituel auquel personne ne prête plus attention. Du reste, François Hollande s’est félicité de la « solidité des institutions algériennes ». On ignore s’il faisait allusion à l’Assemblée croupion, à la Justice aux ordres, au Conseil des ministres qui ne se réunit plus, au deux partis-État engagés dans une lutte de clans et qui se retrouvent sans direction.
Comme toute bonne énigme politico-policière, l’affaire de l’otage français décapité ne fait que commencer. Un proche de la victime aura l’idée d’en savoir plus et alors, un beau matin de l’année 2016 ou 2017, débarquera chez nous un juge parisien venu enquêter selon la bonne vieille formule qui consiste, pour un otage décapité, à faire tomber quelques têtes de généraux de l’armée algérienne.
Du reste, les premières « interrogations troublantes » fusent déjà : ici, on s’interroge sur l’inaptitude des services de sécurité algériens, pourtant dotés de gros moyens et dont on dit qu’ils ont fait boucler le massif du Djurdjura par quelques milliers d’hommes, à localiser les auteurs du kidnapping. Là, on ne s’explique pas comment l’Algérie qui se targue de disposer de moyens sophistiqués pour surveiller les communications téléphoniques et détecter les envois par Internet n’a pu intercepter les vidéos envoyées par les ravisseurs…
Mais personne ne désignera les vrais coupables qui nous ont fait vivre virtuellement dans l’Algérie du bonheur imaginé.

Serpico
25/09/2014, 23h03
(..)"L'ironie, c'est qu'il a formé pendant des années des guides de montagne au Maroc", expliquait mercredi à l'AFP un proche, Laurent Gény, qui avait fondé une entreprise d'événementiel avec lui. "C'est quelqu'un qui est profondément bon, très humain, qui aime la culture maghrébine", expliquait-il, juste avant la revendication de ses ravisseurs. (..)

L'Express.fr...................

houari16
25/09/2014, 23h14
. Mais cette Algérie-là, Gourdel ne la connaît pas. Passionné de haute montagne, il se plaisait à découvrir l’Algérie du bonheur imaginé, sur les monts de Tikjda où il avait loué un chalet,.

Ben chico ??tu tapes à coté
L innocent "" Gourdel "" n était qu un moyen pour faire passer un message .( Paix à son âme )

Affaire "" politique " dans une affaire Flou ???

« Hervé Gourdel est mort parce qu'il était français » ( par Hollande )

- L'Union européenne a condamné « l'assassinat barbare », et se dit « plus que jamais unie » pour soutenir la lutte contre les « groupes terroristes ».

* Alger, de son côté, a dénoncé un « acte odieux et abject ».

-L'enquête ouverte par le parquet de Paris à la suite de l'enlèvement d'Hervé Gourdel porte désormais sur des faits d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste

* l'Algérie continuerait à mobiliser « toutes les forces possibles » pour retrouver les personnes responsables de la mort de l'otage.


Cet acte d assassinat Hervé Gourdel en Algerie ...avait brouillé toutes les cartes politiques : Da3ech , terrorisme , Obama , Hollande ..concertation à l ONU pour un accord mondial dans la lutte anti-terrorisme dans le monde

Message :
( vidéo ) on peut voir qu'avant d'être décapité par ses ravisseurs, , Hervé Gourdel s'est adressé au président de la France :

*« Hollande, tu as suivi Obama. »

okba30
25/09/2014, 23h20
c'est qu'il a formé pendant des années des guides de montagne au Maroc"C'est la question qui turlupine les observateurs. Plus de 5000 daechiens marocains, des centaines de milliers de citoyens français au Maroc et il aura fallu qu'il soit exécuté en Algérie par un groupuscule de quelques individus dont supposément un mauritanien!
Apparemment il n'était pas question d'éclabousser ceux du Makhzen, beaucoup de franchouillards viennent passer les vacances et puis les filles ne sont pas chères (dixit un humoriste camerounais). Alors à fond train pour perpétrer la sale besogne en terre algérienne pour fin d'isolement et de payer à Lamamra son voyage chez Kerry.

Serpico
25/09/2014, 23h26
@Okba30

Tu as oublié les pédophiles , les sionistes et tutti quanti !!

Il y a simplement un pays qui anticipe les coups et un autre qui les compte après coup au grand dam des victimes ( en majorité algériens)!!

Pour ta culture le Maroc a mis en branle (et rapidement) une loi qui incrimine de 15 ans de prison tout marocain qui revient du "jihad"

Concernant tes clichés à la c... ,aucun touriste ne s'aventurera même pour Monica Bellucci s'il risque sa tête !

tizout
25/09/2014, 23h29
C'est la question qui turlupine les observateurs. Plus de 5000 daechiens marocains, des centaines de milliers de citoyens français au Maroc et il aura fallu qu'il soit exécuté en Algérie par un groupuscule de quelques individus dont supposément un mauritanien!

Tu pourras dire aux observateurs qu'il n'existe pas au Maroc de groupes rebels caché dans les montagne de l'Atlas
Ce type d'enlèvement ne peut pas exister dans ce pays , il y a souvent des français tués mais c'est classé dans la rubrique faits divers
Il est possible qu'il ait un jour un attentat comme le Maroc ou la France en ont connu par le passé mais sans plus

houari16
25/09/2014, 23h31
@Serpico

Pense à ça ...( déjà pour le MUJAO , y a des preuves , Ghardia aussi .., Ainsi avant hier arrestation d un grand baron marocain dans la region de Tlemcen ...)

N oublie jamais Chabat ...avait dévoilé tout ...

* l'Algérie continuerait à mobiliser « toutes les forces possibles » pour retrouver les personnes responsables de la mort de l'otage.

Cookies