PDA

Voir la version complète : Révélations. Lambarek Boumaârafi : “Je ne visais pas la personne de Mohamed Boudiaf. Je voulais empêcher une conspi


Daruis80
21/10/2014, 15h23
Par Abdou Semmar | octobre 21, 2014 11:17
.

.

Le 29 juin 1992 fut assassiné le regretté Président de la République, Mohamed Boudiaf. Les dessous de cet assassinat qui avait bouleversé et secoué tous les Algériens n’ont toujours pas été révélés. Le sous-lieutenant Lambarek Boumaârafi a été désigné à l’époque comme l’assassin du défunt Chef de l’Etat. Mais son avocat, Bachir Mechri, est sorti aujourd’hui de son silence pour révéler des informations sur le procès expéditif dont avait fait l’objet le présumé “Lee Harvey Oswald” algérien.
22 ans après l’après l’assassinat tragique de Mohamed Boudiaf, les Algériens ne connaissent toujours pas la vérité sur cette sombre affaire qui avait changé le cours de l’histoire de leur pays. Un assassinat sombre qui n’a toujours pas livré ses secrets. Mais aujourd’hui, le mardi 21 octobre 2014, l’avocat de Lambarek Boumaârafi, l’ancien sous-lieutenant du groupe d’intervention spécial (GIS) de l’armée algérienne, parle et fait quelques révélations qui relancent plus que jamais le débat sur cet épisode triste de notre histoire contemporaine.
En effet, dans un entretien haletant publié par notre confrère arabophone El-Khabar, le célèbre avocat Bachir Mechri révèle les propos et les déclarations qui lui ont été tenues par Boumaârafi. Ce dernier avait tout bonnement fait savoir à son avocat quelques temps après la tuerie du 29 juin 1992 à Annaba qu’il ne visait pas personnellement le Président Mohamed Boudiaf. “Je ne visais pas la personne de Boudiaf. Je voulais empêcher une conspiration contre l’Algérie”, avait plus précisément dit Lambarek Boumaârafi à son avocat Bachir Mechri. Ce dernier reconnaît qu’il avait affaire à un “homme très intelligent” qui était “conscient de ce qu’il faisait et disait”. Mais de quelle conspiration il s’agit réellement ? Bachir Mechri raconte que Boumaârafi avait des éléments en sa possession lesquelles indiquaient que l’Algérie allait être divisée en trois partie par une guerre civile dans laquelle serait impliquée une force extérieure et l’armée algérienne. Dans l’imaginaire de Boumaârafi, le conflit armé algérien n’opposait pas uniquement des milices islamistes à l’armée algérienne. Mais il englobait d’autres parties occultes.
L’avocat Bachir Mechri explique aussi que dans l’esprit de Boumaârfi, l’Algérie figurait sur la même liste que la défunte Yougoslavie et l’Irak. Des pays visait par une “conspiration internationale pour les diviser en plusieurs territoires”. Mais Lambarek Boumaârafi était-il victime d’un délire paranoïaque ? Non, répond sans faux fuyant son ancien avocat qui décrit un personnage froid, rusé et stratège. Bachir Mechri a assuré enfin qu’il détient pas moins de 10 lettres qui lui étaient parvenues de Lambarek Boumaâfi. Des lettres dans lesquelles le militaire accusé d’avoir assassiné Boudiaf révèle aussi des informations sur le régime algérien et l’institution militaire. Bachir Mechri promet de rendr
re publiques prochainement ces lettres.
.


.

Serpico
21/10/2014, 15h35
Des lettres dans lesquelles le militaire accusé d’avoir assassiné Boudiaf révèle aussi des informations sur le régime algérien et l’institution militaire. Bachir Mechri promet de rendre publiques prochainement ces lettres.

S'il reste en vie où qu'il ne soit pas tenté à accepter un compromis sonnant et trébuchant..:mrgreen:

Daruis80
21/10/2014, 18h30
ca rappelle étrangement l'assassinat de .Rabin par amir l'extremiste juif;
le même mode d'endoctrinement;les mêmes motivations;oeilfermé
a une difference prés ;les israeliens ont tiré au clair cette affaire;)

BeeHive
21/10/2014, 18h43
l’Algérie figurait sur la même liste que la défunte Yougoslavie et l’Irak. Des pays visait par une “conspiration internationale pour les diviser en plusieurs territoires” Pourquoi pas ajouter la Libye et la Syrie, ça sent un peu une mise à jour ultérieur.

houari16
21/10/2014, 18h46
“Je ne visais pas la personne de Boudiaf.

Je voulais empêcher une conspiration contre l’Algérie”, avait plus précisément dit Lambarek Boumaârafi à son avocat Bachir Mechri .

c est là ou réside le secret ( la mort de Boudiaf ...)

Amener une personne et le Mettre entant que président ; c est de faire ajouter et ancrer encore plus de problème ........ ,

Boudiaf était totalement déconnecté de tout ce qui se passait dans son pays , il était un paisible citoyen algerien au Maroc ( Lui , sa famille et sa briqueterie ) ,
wachadak , tu avais approché la mafia -polico-financiere et les nationalistes ...( deux pôles différents )
PS :
Surtout si tu voulais toucher aux principes de l État algerien ( Immuable ) , là c est une autre histoire

keazy
21/10/2014, 18h48
En tue un patriote sérieux et on laisse les Harkis conspirateurs .Quelle intelligence!

houari16
21/10/2014, 18h51
Et pourquoi pas affaire " Kennedy-bis "

comme ce fut pour Benbarka
Raison d État

@Keazy

Surtout si tu voulais toucher aux principes de l État algerien ( Immuable ) , là c est une autre histoire

Daruis80
21/10/2014, 19h02
Amener une personne et le Mettre entant que président ; c est de faire ajouter et ancrer encore plus de problème ........ ,

:razz:

ahaaa!!!

et pou boutftf:c'est pas le cas!!.§/?

le3jabbb:razz::razz:!!

houari16
21/10/2014, 19h11
@DARUIS 80

Boudiaf était paisible au Maroc

lui , sa famille et sa briqueterie .ou Bess !!!

alors devine la suite !!!!

Histo
21/10/2014, 19h15
Boudiaf était totalement déconnecté de tout ce qui se passait dans son pays , il était un paisible citoyen algerien au Maroc ( Lui , sa famille et sa briqueterie ) ,
wachadak , tu avais approché la mafia -polico-financiere et les nationalistes ...( deux pôles différents )
PS :
Surtout si tu voulais toucher aux principes de l État algerien ( Immuable ) , là c est une autre histoire

C'est en lisant ton intervention que je comprend comment on peu formater un individu pour tuer le plus cher des président Algérien !

en faite tu peux être un Boumaârafi 2....

houari16
21/10/2014, 19h19
@Histo

y a pas de fumée sans feu ...

Qoul Allah yarhamou

Daruis80
21/10/2014, 19h25
y a pas de fumée sans feu ...

Qoul Allah yarhamou .
histo;fais attention;t'es dans la l.igne de mire de houari and co:)

houari16
21/10/2014, 19h47
@Daruis 80

ce n est qu une discussion

alors apporte ton point de vue SUR L ASSASSINAT de " Boudiaf " ,
au lieu tu passes aux provocation , la spécialité du Makhzen ???


Y a une année ; une émission a été consacré sur ce dossier par la chaine MIDI 1/ sat ...

des révélations sans gène , le parcours à la dernière minute de Boudiaf au Maroc , avant de venir en Algerie

Daruis80
26/10/2014, 18h50
@Daruis 80

ce n est qu une discussion


oui;consernant l'assassinat d'un president algerien dans l'exercice de ses fonctions;ca n'arrive pas tous les jours de l'histoire;
le premier homme de l'etat sensé être protegé comme la prunelle des yeux de tous les algeriens,mais pas livré en pâture aux magouilleurs pour finir sa vie comme un malfrat dans le caniveauoeilfermé

zwina
26/10/2014, 20h46
Tu oublies que c'est à Paris que furent tués Ali Mecili et le fils de Ferhat Mehenni. Au Maroc pour Abane Ramdane et en Allemagne pour Krim Belkacem. Ainsi que d'autres algériens et algériennes anonymes Aucun coupable dans la plupart des affaires, même ceux de 54/62 ne sont toujours pas élucidés. C'est donc qu'en Algérie ou ailleurs c'est toujours périlleux pour les algériens et algériennes qui rêvent d'une Algérie libre et démocratique.

keazy
27/10/2014, 18h28
comme ce fut pour Benbarka

On n'a pas fait appel a Benbarka pour le tuer .Ben n'est qu'un opposant qui voulait faire une revolution a la boumedienne avec une complicité exterieur ,Nasser et comp

houari16
27/10/2014, 19h02
@Keazy

L AFFAIRE "" BenBerka ""jamais été totalement élucidée, malgré plusieurs instructions judiciaires en France.

Ben Barka : encore et toujours le secret défense

Depuis son assassinat ; son corps n'a jamais été jamais retrouvé. ???

Egomis
27/10/2014, 19h15
Révélations. Lambarek Boumaârafi : “Je ne visais pas la personne de Mohamed Boudiaf. Je voulais empêcher une conspiration"


Et si Boumarafi avait .... raison!!!!!!........oeilfermé :mrgreen:

Bachi
27/10/2014, 21h37
On n'a pas fait appel a Benbarka pour le tuer .Ben n'est qu'un opposant qui voulait faire une revolution a la boumedienne avec une complicité exterieur ,Nasser et comp

et donc c'était pas mal de le tuer !?!

What a jerk !

keazy
27/10/2014, 21h39
L AFFAIRE "" BenBerka ""jamais été totalement élucidée, malgré plusieurs instructions judiciaires en France.

Exactement comme tous les chouhadas qui ont disparus sous le regime algerien

Serpico
27/10/2014, 21h59
Tu oublies que c'est à Paris que furent tués Ali Mecili et le fils de Ferhat Mehenni. Au Maroc pour Abane Ramdane et en Allemagne pour Krim Belkacem. Ainsi que d'autres algériens et algériennes anonymes Aucun coupable dans la plupart des affaires, même ceux de 54/62 ne sont toujours pas élucidés. C'est donc qu'en Algérie ou ailleurs c'est toujours périlleux pour les algériens et algériennes qui rêvent d'une Algérie libre et démocratique.
ZwinaT'es vraiment versatile ma chère !

N'est ce pas cette junte (dont fait incontestablement ton cher Boutef) qui a liquidé tout ces bonhommes pour ne pas empêcher qu'un jour un handicapé GRAVE soit à la tète de l’Algérie comme c'est le cas aujourd'hui .?

Désolé j'avais beaucoup d'estime pour tes (initiaux) messages mais là tu souffles le chaud et le froid et qui n'honore pas la Kabyle que tu es....

Serpico
27/10/2014, 22h09
On n'a pas fait appel a Benbarka pour le tuer .Ben n'est qu'un opposant qui voulait faire une revolution a la boumedienne avec une complicité exterieur ,Nasser et comp

Keazy


D'accord avec toi mais il n'en reste pas moins que c'est un crime fomenté par des dictateurs comme Oufkir et Dlimi qui aurait fait du Maroc une dictature militaire vassale des yankees comme l’était Boumedienne avec ses maitres de Moscou..

houari16
27/10/2014, 22h12
Exactement comme tous les chouhadas qui ont disparus sous le regime algerien @keazy

Tazmamart et le tourisme :redface: ???

les touristes du Roi HII ne reviennent jamais ???

http://www.youtube.com/watch?v=SsITsJmQlzs


sous le regne du Roi M6 :
Tazmamart, une contrée oubliée du développement !
Pour faire oublier les disparus marocains ...

Ahmadov
28/10/2014, 13h14
zwina
Tu oublies que c'est à Paris que furent tués Ali Mecili et le fils de Ferhat Mehenni
Le fils de Ferhat Mhenni a été assasiné par arme blanche suite à une bagarre qui avait degénéré entre lui et des voyoux parisiens à la sortie d'une discothéque à Paris et toi hypocritement tu veux nous faire croire que c'est un crime politique.

ernestito
28/10/2014, 13h50
C'est sur que BOumaarfi, un simple mec de la sécurité militaire, ni gradé ni proche de feu Boudiaf, était au courant de ce que voulait faire Boudiaf.
A d'autre. Il veut juste se racheter une virginité, et le plus étonnant c'est au il n'a jamais été executé, n'oublions pas qu'il a été condamné à mort, à l'époque les peines étaient appliquées

Cookies