PDA

Voir la version complète : Mohand Amokrane Chérifi distingué pour la 2e fois par l'ONU


born_hittiste
04/12/2014, 08h22
En reconnaissance à sa contribution et son soutien remarquables au développement urbain inclusif et durable, Mohand Amokrane Chérifi, membre de l'instance présidentielle du Front des forces socialistes (FFS) vient d'être distingué pour la deuxième fois par l'Organisation des Nations unies (ONU), a indiqué un communiqué de ce parti, parvenu à notre rédaction hier. Cette distinction consacre le travail accompli au Pnud par M. Chérifi «en qualité de concepteur et de coordinateur de l'Alliance depuis sa création sous l'égide du Pnud, alliance qui a permis de promouvoir et de développer la coopération internationale décentralisée», a ajouté la même source.

La seconde distinction a été décernée par l'Office pour la coopération Sud-Sud des Nations unies, lors de l'Exposition 2014 sur le développement global Sud-Sud qui a eu lieu à Washington, «en reconnaissance à sa contribution spéciale à la coopération Sud-Sud et la coopération triangulaire», lit-on dans le même document, ajoutant qu'«elle récompense le travail qu'il a accompli en matière de formation, de recherche et de projets».

M. Chérifi, qui a dédié ces distinctions honorifiques à Hocine Aït Ahmed, l'un des dirigeants historiques de la Révolution algérienne et président d'honneur du FFS, a été «le premier diplomate algérien en relation avec l'Organisation des Nations unies». Il a ouvert un bureau de représentation du FLN à New York pendant la guerre de Libération nationale en vue d'inscrire la question algérienne à l'ordre du jour de l'Assemblée générale de l'ONU et plaider auprès des pays membres le droit à l'autodétermination du peuple algérien.

Cette distinction est venue rendre hommage à son action exemplaire sur la scène internationale pour le respect des droits politiques, économiques, sociaux et culturels des peuples, action qui a guidé son travail au sein des organisations du système des Nations unies», conclut-on.

letempsdz

Capo
04/12/2014, 08h51
M. Chérifi ...... a été «le premier diplomate algérien en relation avec l'Organisation des Nations unies». Il a ouvert un bureau de représentation du FLN à New York pendant la guerre de Libération nationale en vue d'inscrire la question algérienne à l'ordre du jour de l'Assemblée générale de l'ONU et plaider auprès des pays membres le droit à l'autodétermination du peuple algérien.
1er diplomate à New York au même titre qu'Ait Ahmed.. des frères d'armes !

born_hittiste
04/12/2014, 09h01
1er diplomate à New York au même titre qu'Ait Ahmed.. des frères d'armes !

le premier diplomate algérien en relation avec l'Organisation des Nations unies. il s'agit Ait Ahmed pas de mohand cherifi.

Capo
04/12/2014, 09h05
Au temps pour moi :)
Le journaliste a mal formulé .. ou c'est moi qui lit mal :razz:

Avucic
04/12/2014, 09h45
Le journaliste a mal formulé .. ou c'est moi qui lit mal Vous n'avez pas mal lu, mais vous avez mal coupé le texte ..... ce qui donné l'erreur.

Monsieur Chérifi était occupé à faire des études pendant la révolution: D'abord le lycée à Paris, ensuite des étude d'ingénieur
Quand il a obtenu son diplome (1964) il a rejoint le groupe au pouvoir.... (Ben Bella) ......

D'ailleurs après avoir occupé un ministère, il est parti en France (vers 1995) et il rejoint le FFS

Incroyable le parcours de certains!!!

born_hittiste
04/12/2014, 09h51
@avucic

Quand il a obtenu son diplome (1964) il a rejoint le groupe au pouvoir.... (Ben Bella) ......

tu veux dire qu'il est revenu servir son pays...

Avucic
04/12/2014, 10h02
tu veux dire qu'il est revenu servir son pays... Comme tous les autres algériens qui ont fait des études à l'étranger (ou en France) à l'époque.

born_hittiste
04/12/2014, 10h09
Comme tous les autres algériens qui ont fait des études à l'étranger (ou en France) à l'époque.

il a ensuite obtenu son doctorat en economie à Harvard, reconnu mondialement comme expert. un technocrate propre qui a choisi le ffs pour faire la politique.

j'espere que ça ne te dérange pas pour autant.

shamsdine
04/12/2014, 12h36
personnellement ce qui me gene c'est cette distinction descerné par l'ONU , cette demarche n'est pas anodine , on sent la recupération

lorsqu'on essai d'evaluer la portée de cette organisation" ONU" sur le sort reservé aux Africains, la question Palestinienne, l'agression Irakienne , la legitimité requise est remise en question

au final une telle distinction risque d'entacher le parcours et la loyauté de cet homme

born_hittiste
04/12/2014, 13h07
@shamsdine

personnellement ce qui me gene c'est cette distinction descerné par l'ONU , cette demarche n'est pas anodine , on sent la recupération

lorsqu'on essai d'evaluer la portée de cette organisation" ONU" sur le sort reservé aux Africains, la question Palestinienne, l'agression Irakienne , la legitimité requise est remise en question

au final une telle distinction risque d'entacher le parcours et la loyauté de cet homme

mohand cherifi travail depuis 20 ans en sa qualité d'expert a l'onu.

Cherifi Mohand Amokrane, expert auprès des Nations Unies depuis 20 ans (CNUCED, PNUD, UNITAR), il a contribué à la conception et à la création du R20 depuis 2009,une Organisation non gouvernemental (ONG) qui regroupe les 20 régions les plus puissantes de la planète, en vu d’apporter leur assistance technologique et financière pour la préservation de l’environnement

Avucic
04/12/2014, 15h45
il a ensuite obtenu son doctorat en economie à HarvardOu avez-vous trouvé cela ?

born_hittiste
04/12/2014, 17h08
je ne comprends toujours pas qu'est ce qui te dérange ?

Bibliography:
Mr Cherifi has been appointed Senior Advisor to the Executive Director of UNITAR (United Nations Institute for Training and Research) on January 2011.

Previously, he held the position as Principal Coordinator of the World Alliance of the Cities against Poverty (WACAP) – a network created by UNDP Geneva aiming at reducing the urban poverty in the framework of the UN Decade for the eradication of poverty (1997 – 2006).

From 1993 – 1996, he had accomplished several missions within UNCTAD’s technical assistance programme in favour of African countries of the “Franc Zone”, in order to adapt their trade policy to the multilateral and international trade context.

Before becoming an international expert of the United Nations, Mr. Cherifi was a high official of Algeria’s government. From 1984 to 1989, he was consecutively appointed Secretary-General of the Ministry of Home Affairs, Minister of Commerce and Minister-Counsellor to the Head of Government. From 1990 to 1992, he was heading the Scientific Council of the Graduate School of Management and Administration (Ecole Nationale Supérieure d’Administration et de Gestion) of Alger.

Mr. Cherifi is a graduate of the University of Grenoble, France (Engineer – Master’s degree in Physics) and of the University of Harvard, United-States (Master’s degree in public administration).

Swiss Network for International Studies

Nomad7
04/12/2014, 17h14
Avucic,

il a ensuite obtenu son doctorat en economie à Harvard

Mr. Cherifi is a graduate of the University of Grenoble, France (Engineer – Master’s degree in Physics) and of the University of Harvard, United-States (Master’s degree in public administration).

Un Master n'est pas un Doctorat (PhD)!

born_hittiste
04/12/2014, 17h24
@nomad7

Un Master n'est pas un Doctorat (PhD)!

c'est pas le diplôme qui intéresse avucic, il a un truc a dire mais il hesite...

zemfir
04/12/2014, 19h54
Incroyable le parcours de certains!!!
je trouve cela plutot absurde , pendant que le leader du FFS affronte le clan BENBELLA en 64 lui il se met a son service , il se réveille maintenant comme militant démocrate ; et il est acclamé pour des louanges de l'ONU :rolleyes:
sa me rappel une certaine 4em place .... classement de L'ONU.;)

Avucic
04/12/2014, 20h33
pendant que le leader du FFS affronte le clan BENBELLA Si vous saviez......
Eh oui, des centaines de gens, favorable au départ à la démocratie en Algérie en 1962 ... ont fini dans le clan de BenBella.

Je vous rappelle un cas: Ali Yahia Abdennour qui a rejoint le FLN en 1955 a participé à la création du FFS avec Ait Ahmed et Mohand Oulhadj.

Peu de temps après ces deux ont rejoint le clan Ben Bella ... et Ali Yahia a été ministre (je ne me rappelle plus si c'est sous Ben Bella ou Boumédiène.

Quelque fois je me demande si nous les algériens nous ne sommes pas disposés à abandonner les principes d'honneur avant le koursi.

Capo
04/12/2014, 21h01
Vous n'avez pas mal lu, mais vous avez mal coupé le texte ..... ce qui donné l'erreur.

Merci .. pas très concentré le matin :razz:

Eh oui, des centaines de gens, favorable au départ à la démocratie en Algérie en 1962 ... ont fini dans le clan de BenBella.

Ils ont rejoint Ben Bella comme politiciens ou technocrates ?..

.

Nomad7
04/12/2014, 21h01
Quelque fois je me demande si nous les algériens nous ne sommes pas disposés à abandonner les principes d'honneur avant le koursi.

Question très pertinente Avucic car on revit ce scénario depuis l'arrivé de Boutef au pouvoir. Les sois-disant opposants ont presque tous cédé au charme de Boutef, et ont accepté des postes ministériels ou autres :

- Le RCD : Benyounès, Khalida, ....
- Le Hams : Soltani, Ghoul, ...
- Boukrouh qui avait un parti a été ministre sous Boutef aussi,
- Hanoune : la Chiyata number one de Boutef,

........
Et j'en passe!

Je me demande vraiment si on peut faire confiance aujourd'hui à un homme/femme politique Algérien.

Avucic
04/12/2014, 21h52
Ils ont rejoint Ben Bella comme politiciens ou technocrates ?.. Je vais essayer de répondre:
La période 1962 jusque vers 1978 on ne peut pas distinguer:

On vous donne une job grâce à des connaissance, le travail est toujours tinté de politique parce que l'équipe de Ben Bella a créé le dit Bureau Politique et pouravoir des faveur, il fallait prendre la carte de membre.

Pire, Boumédienne est allé plus loin avec la dite réforme agraire: Il avait fait confisquer des terres parce que politiquement parlant vous ne correspondiez à leur profile.

Donc a priori on vous donnez un emploi soit parce que vous êtes dans la politique, ou si vous êtes conpétent, on vous recrute espérant que vous ferez de la politique:
Je pense à des cas comme Rabrab, Ouahès ... et un tas que je ne nommerais pas qui ont atterri en politique en passant par l'UGTA!

Capo
04/12/2014, 22h01
A te lire, la démocratie n'était pas à l'ordre du jour en 62..
Où est passée la centaine de démocrates dont tu parlais ?..

.

Avucic
04/12/2014, 23h13
A te lire, la démocratie n'était pas à l'ordre du jour en 62..
Où est passée la centaine de démocrates dont tu parlais ?..
Effectivement, dommage que l'Histoire de 1962 à aujourd'hui ne s'écrit pas.

Les gens que je considérais comme démocrates et que j'ai fréquentés se sont trouvés déçus au point de vivre à l'écart et dès que l'occasion se présente ils quittent le pays.

Je vous nomme un monsieur, Son nom est Jamal E. Bencheikh
Il a fait un doctorat... et rentré en Algérie, il était conseiller auprès de Boumédiène et il s'est surtout occupé de l'Université d'Alger.

Un beau jour,il se sent obligé de quitter le pays ...obtient un emploi en France (ou il meurt en 2005 sans être jamais retourné au pays)

En 1976 il m'a dit:

Selon Voltaire l'Empereur d'Autriche lui traitrait Un homme comme un citron: Une fois pressé... il le jette

Et il m'ajoute: j'ai été un citron pour l'Algérie!

Capo
04/12/2014, 23h25
Allah Yarhmou n'challah ..

En effet.. l'histoire ne se réinvente pas .. elle est ce qu'elle est !
Mais vois-tu .. rien que du fait d'avoir conseillé Boumediene, certains pourraient penser du mal de ton ami..

Cela dit .. on peut penser ce qu'on veut de Ben Bella ; n'empeche il était entouré de quelques hommes intègres - qui eux aussi disparurent du circuit en signe de protestation contre le coup d'état militaire .. A titre d'exemple, Haj Benala , Allah Yarhmou;)

born_hittiste
05/12/2014, 08h28
@capo

A te lire, la démocratie n'était pas à l'ordre du jour en 62..
Où est passée la centaine de démocrates dont tu parlais ?..

tu as tout a fait cerné le personnage.

avec ses anectodes avucic envoi un message pessimiste a cette nouvelle generation. l'algerie ne merite pas son independance. ceux qui ont usurpé le pouvoir en 62 sont des autoritaires et les opposants (ferhat abbas, boudiaf, ait ahmed) n'etaient que de mauvais perdants.

peut etre parce que zeroual lui rendu sa nationalité algerienne il conserve de bonnes rapports avec les décideurs de cette période (1993 - 1998)

shamsdine
05/12/2014, 09h29
@Avucic et Zemfir
les gars pour établir un dialogue il faut bien savoir écouté l'argument de votre interlocuteur
Avucic il me semble t'avoir lu tu disais avoir occupé les fonctions de directeur d'ecole, avec tes eleves j'allais dire tes enfants tu avais bien établie un échange de libre parole pour pouvoir leur enseigner et transmettre la connaissance, on peut construire un dialogue constructif et un pont de conversation on sachant écouter les arguments de l'interlocuteur

pour ma part je dirais comment savoir ce qui va sortir de tel ou tel enfant du pays si vous essayez de l'etouffer avant d'avoir dit mot
nous ne pouvons savoir , ni connaitre la pensée de notre interlocuteur qu'on l'ecoutant, essayons d'avoir l'ensemble de l'argumentation de born-hittiste interrogeons le , et analysons les faits ensemble avant d'etouffer l'embryon dans sa poche

personnellement il m'est tres difficile d'accorder quitus à des personnes qui ont servie cette dictature, qui ont su beneficier des largesses de ce systeme despotique, qui n'ont su dire ou denoncer pendant leur mandat, et retrouve par enchantement la mémoire pour critquer lorsqu'ils sont evincé de ce dit systeme le cas de notre Ghozali , Hamrouche et la liste est longue malheureusement , on a plus l'impression d'avoir affaire à des opportunistes carriériste qui pensent plus à leur carriere qu'aux interets du peuple et de la nation

les qualificatives , les diplomes , et l'experience d'un homme peuvent aussi jouer en sa defaveur nous avons l'exemple de notre cher et grand traitre chakib khalil, lorsqu'un algérien et specialement un algerien et bien vu et occupe des postes dans les grandes institutions ou organisation internationale j'emets particulierement une certaine reserve, tout simplement que le monde occidental nous a habitué à une certains mefiance à notre égard , et à un traitement particulier pour nos elites, alors quand je vois un des miens reussir , je le dis tel que je le pense ça à au moins le merite d'etre honnete de ma part , je me pose la question de savoir si c'est seulement son merite ou un retournement de veste, servir seulement les interets des personnes qui lui ont octroyer ce statut ?

Quelque fois je me demande si nous les algériens nous ne sommes pas disposés à abandonner les principes d'honneur avant le koursi.

je te rassure Avucic , ce n'est pas intrinseque aux Algeriens , mais à l'homme d'une façon generale , celui qui nous a creé nous le dit dans le coran " si je vous donnez une montagne d'or , vous m'en demanderez deux " cependant dieu nous a donné une raison et une conscience,afin de pouvoir faire un choix , et je me dis qu'il faut aussi savoir croire en la bonté et la conscience de l'homme

si nous devions tous les rejetté sous pretexte qu'ils ont trompé leurs mains dans la marmite avec feu Boumedienne ou feu Chadli ou feu Bouteflika, qu'allons nous garder ? et avec qui allons nous construire ? là et le fond du probleme, car il faudrait bien renouveller tous ce cheptel un jour et redonner un nouveau cap , et un nouveau depart au pays , alors avec qui allons nous le faire des jeunes inexperimenté ? il faut que les experiences acquises de certains de nos ainés INTELLECTUELS j'insiste sur ce point car une personne instruite a en elle l'objecteur de conscicence qui saura la remettre sur le droit chemin à condition qu'il soit honnete, puisse établir un socle solide pour travailler avec les jeunes et pouvoir les conseiller

zemfir
05/12/2014, 10h36
INTELLECTUELS j'insiste sur ce point car une personne instruite a en elle l'objecteur de conscicence qui saura la remettre sur le droit chemin à condition qu'il soit honnete, puisse établir un socle solide pour travailler avec les jeunes et pouvoir les conseiller.

des généralités qu'on peut trouver sur tout les manuels d’écolier .................
yaw tu as un chef de gouvernement qui n'assure même pas une phrase correcte dans sa propre langue nationale ; .............je ne sais pas si tu est conscient de l'abime ou se trouve l’intellect chez nous. :rolleyes:

Capo
05/12/2014, 11h55
Saha Born

A toi de te montrer parfait diplomate.. et ouvert au dialogue :mrgreen:
Et en ces termes, Shamsdine t'as rendu un parfait hommage !.. bessah'tek :razz:

Saha Shamsdine

Concernant Chalib Khalil, il faut revenir au mode opératoire impérialiste .. qui pêche des hommes - brillant au départ - pour les placer dans des institutions internationales, puis les former à la banque mondiale, et les parachuter enfin dans les hautes sphères des gouvernements... Dans cet esprit des choses, si Mohand Amokrane Cherifi faisait partie de cette catégorie de larbins, il ne serait pas tout simplement distingué, mais occuperait un poste de prestige :lol:

shamsdine
05/12/2014, 14h48
des généralités qu'on peut trouver sur tout les manuels d’écolier .................

la critique est bonne quand elle est constructive, je m'explique si tu est en panne le soir et tu fais appel à ton voisin pour venir t'aider , il descend tourne autour de ton vehicule et te dit "tes pneus sont lisses , ta carosserie et completement cabossé , ton par brise est fissuré , ton tuyau d'echappement degage de la fumé noire, et ton moteur est plein de crasse , je rentre chez moi", alors etait-il utile de faire appel a ce voisin, pour t'enumerer tout ce que tu savais deja, mais tu est toujours en meme point il ne t'a pas aidé à faire demarrer ton vehicule , alors eclair nous , quels sont tes suggestions ?

yaw tu as un chef de gouvernement qui n'assure même pas une phrase correcte dans sa propre langue nationale ; .............je ne sais pas si tu est conscient de l'abime ou se trouve l’intellect chez nous.

quand je parlais de nos intellectuels , je ne faisais pas reference à nos oppresseurs, si je dois suivre ton raisonnement tous les algeriens dans le pays comme à l'étranger , et meme ceux qui sont dans ce forum se valent , on serait que des mulets ?

je citais ceux qui ont accomplie des choses de par le passé , qui ont atteint une connaissance et un savoir et qui ont choisie deliberement de rester dans l'ombre

shamsdine
05/12/2014, 15h02
@ Saha Capo
Concernant Chalib Khalil, il faut revenir au mode opératoire impérialiste .. qui pêche des hommes - brillant au départ - pour les placer dans des institutions internationales, puis les former à la banque mondiale, et les parachuter enfin dans les hautes sphères des gouvernements... Dans cet esprit des choses, si Mohand Amokrane Cherifi faisait partie de cette catégorie de larbins, il ne serait pas tout simplement distingué, mais occuperait un poste de prestige

c'est exactement ce que je voulais expliquer, la methode est connue et experimenter, c'est une forme de colonisation ou de main basse , sur un objectif sans se montrer , ni se rapprocher de la proie potentiel , laisser les agents recruté faire la sale besogne

pour ce qui est de Mohand Cherif est-ce qu'ils l'ont laissé comme joker ?
est-ce qu'il a été trop gourmand, alors ils ont essayé de se passer de ses services ?
est-ce qu'ils ont flairer chez le personnage un potentiel qui pouvait les clouer sur place et mettre à jour leur strategie ?

n'etant pas dans leur petit secret et leur petites combines , les certitudes nous echappent , il faut juste se dire que d'une façon general l'homme est faible, vivre dans de telle sphere( nation unie et grattin américain ) on finit par se bruler les ailes, et beaucoup de principe, et on deviens au service d'une intelligence dont on ne sait comment on y est entré ni comment on en est arrivé

zemfir
05/12/2014, 19h02
............ , alors éclair nous , quels sont tes suggestions ?
si tu as encore du courage quitte le bateau qui coule ; ..............et d'ailleurs c'est le rêve de toute la jeunesse et même ton monsieur cherifi quittât vers d'autres contrés ........
bref je ne donne qu'un avis , ........critique bonne constructive sa me rappel "el mouhim el moucharaka" et autres propagande du siècle passé du bla-bla.
.......................... , on serait que des mulets ?
pas exactement mais de mon point de vue en majorité ; je ne sais pas si tu connais nos divers classements ! ...........

shamsdine
05/12/2014, 20h56
Zemfir
si tu as encore du courage quitte le bateau qui coule, et d'ailleurs c'est le rêve de toute la jeunesse

si je comprend bien , c'est le conseil amical que tu me donne ? je presume que c'est ce que tu a fais ?


et même ton monsieur cherifi quittât vers d'autres contrés ..

je crois que tu fais erreure sur la personne , ce n'est pas moi qui ai cité ce monsieur relis le topic , et a ce propos j'avoue que je ne connaissais pas ce monsieur avant d'avoir lu ce topic , par ailleurs essayons de ne pas personnaliser les debats , car ce n'est ni de moi , ni de toi qu'il s'agit , mais de la situation de notre pays, recentrons nous dans le sujet

Cookies