PDA

Voir la version complète : Le Parti Communiste Chinois et l'état de droit


Elghifari
10/12/2014, 08h34
La 4ème session plénière du XVIIIème Comité central du PCC a permis de planifier la progression de l'état de droit à tous les niveaux et l'édification d'un pays socialiste reconnaissant la primauté du droit.

Elle a mis en valeur l'unité entre la direction du PCC et l'état de droit socialiste : « L'état de droit socialiste doit soutenir le rôle dirigeant du Parti et la direction du Parti doit s'appuyer sur un état de droit socialiste. » La relation dialectique entre le PCC et l'état de droit, exprimée lors de cette 4ème session plénière, possède des implications pratiques et immédiates, mais aussi stratégiques et sur le long terme, dans l'édification d'un Etat de droit socialiste.

Il est essentiel de traiter correctement la relation entre ces deux entités, qui sont perçues par certains comme contradictoires. La vision d'un état de droit rendant le leadership du Parti obsolète ou entravé par celui-ci ne saurait être plus éloignée de la réalité et nécessite une mise au point.

Pour reprendre l'expression de Han Feizi, (Ndt : philosophe et penseur politique chinois du courant légiste de la période des Royaumes combattants), « les deux plateaux d'une balance permettent de trouver l'équilibre, et le compas, de connaître la régularité de la forme ». Il n'existe pas d'exclusion mutuelle ou d'incompatibilité entre soutenir le leadership du PCC et soutenir l'état de droit. Ces deux propositions participent davantage d'une unité organique et d'une relation d'émulation réciproque.

La direction du PCC est une garantie fondamentale pour l'avancement global de l'état de droit, car « le renforcement de ceux qui sont au service du droit renforce le pays ». La constitution chinoise définit le rôle directeur du Parti communiste chinois et celui-ci est une exigence fondamentale dans l'édification d'un pays socialiste reconnaissant la primauté du droit.

Il s'agit là de l'un des fondements du Parti et du pays, dont dépendent les intérêts de l'ensemble de sa population. Voilà le sens véritable de la progression de l'état de droit. Seule la direction du PCC peut faire de la Chine un Etat de droit, dans lequel celui-ci est respecté. Et seule la direction du PCC est capable de mettre en œuvre le processus de légifération du pays et de la vie en société de manière ordonnée.

Ce leadership du Parti comme prérequis pour la mise en place d'un Etat de droit représente une différence intrinsèque entre un Etat de droit socialiste et un Etat de droit capitaliste. La direction du PCC permet à l'Etat de droit de maintenir son cap et garantit son caractère socialiste.

L'état de droit est par ailleurs une exigence dans le maintien du rôle dirigeant du PCC, car sans législation, la situation serait chaotique. Le PCC constitue le cœur dirigeant du socialisme à la chinoise. Son but est d'amener le peuple à réaliser les objectifs stratégiques de mise en place d'une société prospère et de grand renouveau de la nation chinoise. Pour cela, il est essentiel d'améliorer les capacités et les standards de gouvernance du Parti et de moderniser le système de gouvernance.

La promotion de l'état de droit à tous les niveaux est donc essentielle. Le développement de l'économie de marché socialiste nécessite de se concentrer sur l'aspect démocratique et scientifique de chaque texte de loi, et l'état de droit en constitue la seule et unique voie. Dans le monde actuel, la poursuite d'un état de droit est nécessaire pour renforcer et perfectionner le PCC dans son rôle de porte-drapeau, et garantir ainsi son succès.

Au IVème siècle avant notre ère, Qu Yuan, dans sa Tristesse de la séparation, s'exprimait en ces termes : « La route est longue et sans fin, mais en chacun de ses recoins, je chercherai sans faillir. »

La reconnaissance et la perception correcte de l'unité dialectique entre l'état de droit et le leadership du PCC sont des éléments importants dans la stratégie de mise en place d'un Etat de droit socialiste. Il est essentiel de traiter cette question de manière correcte, afin de réaliser un état de droit généralisé et d'obtenir des résultats concrets.

L'auteur est le doyen de la Faculté de Lettres et des Sciences sociales et directeur de thèses à l'université Jiaotong de Beijing.
Han Zhenfeng

Beijing Information 10/12/2014

Elghifari
10/12/2014, 08h36
Le rôle anti-américain de la Chine est précieux pour freiner les crimes du terrorisme des USA dans le monde, même si la Chine officielle a sérieusement malmené le marxisme-léninisme!!

Pendant ce temps, nos régimes arabes, toute honte bue, continuent à servir le terrorisme américain et indirectement ou non la colonisation juive néonazie de la Palestine !!!

mertaw
10/12/2014, 11h20
En 2014 et tu fais encore l'apologie du communisme et de la dictature

ernestito
11/12/2014, 00h37
@elghifari
En défendant le PCC tu défends l'ultra libéralisme, puisque la Chine est ultra libéraliste. Ce parti devrait s'appeler le PULC
Comment un pays qui se dit communiste puisse laisser les entreprises occidentales payer une misère les employés chinois.

Elghifari
13/12/2014, 04h18
@elghifari
En défendant le PCC tu défends l'ultra libéralisme, puisque la Chine est ultra libéraliste. Ce parti devrait s'appeler le PULC
Comment un pays qui se dit communiste puisse laisser les entreprises occidentales payer une misère les employés chinois

Je n'ai pas discuté avec des Chinois et je ne connais pas bien la Chine, mais je sais une chose : son "ultra libéralisme" lui a permis de pratiquer une politique indépendante vis à vis de l'impérialisme occidental, deuxième chose aussi importante que la première : la pauvreté en Chine a diminué considérablement.

La Chine pratique une politique purement chinoise de son "capitalisme".

Elle n'exploite pas les peuples, au contraire elle aide ceux qui établissent avec elle des relations économiques et commerciale.

Elle pratique le marxisme-léninisme à la chinoise. Chose inconnue jusqu'à ce jour.

Elghifari
13/12/2014, 04h26
@mertaw

En 2014 et tu fais encore l'apologie du communisme et de la dictature Pour moi le communisme selon Marx, Lénine, Engels et Staline est une science.

Elle doit se réaliser sur le terrain du réel par l'édification du socialisme scientifique dans chaque pays. Je ne vois pas où est le mal ??

J'aime bien la dictature du peuple sur la bourgeoisie (pas de libertés pour la bourgeoisie); En langage communiste léniniste on l'appelle "la dictature du prolétariat".

Pour moi, c'est une erreur ou une malhonnêteté que de croire à l'idéologie du capitalisme. Parce que le capitalisme c'est du vol.

Il faut choisir : capitalisme ou communisme (il n'y a pas de troisième voie).

Donc, si le communisme ne te plait pas, tu crois à l'idéologie capitaliste !! Je ne suis pas un béni oui oui, je ne gobe pas tout ce que j'écoute et tout ce que je lis !!!

mertaw
13/12/2014, 12h17
Elghifari

Il faut choisir : capitalisme ou communisme (il n'y a pas de troisième voie).

Donc, si le communisme ne te plait pas, tu crois à l'idéologie capitaliste !! Je ne suis pas un béni oui oui, je ne gobe pas tout ce que j'écoute et tout ce que je lis !!!



1-si je dois choisir entre capitalisme ou communisme , je choisirais le capitalisme car il plus d'avantage ou d'inconvénients
S'il faut être esclave , il vaut être esclave d'un riche que d'un pauvre.
Il suffit de faire un petit tour pour comparer le niveau de vie entre ceux qui ont choisis le capitalisme et ceux qui ont choisis le communisme

2- il y a une troisième voie c'est de la voie de l'islam qui à reduit l'ardeur du capitalisme sans tomber dans la feneantise, hypocrisie, le totalisme du communisme

HoHey
14/12/2014, 23h13
Elghifari,

Je te livre le lien d'un tres bon dossier concernant la corruption du premier ministre Chinois Wen Jiabao (2003-2013) et sa famille que le New York Times avait publie en 2012. Tu decouvriras la science de la corruption comme tu l'ais jamais vu auparavant. Le voici (http://www.nytimes.com/2012/10/26/business/global/family-of-wen-jiabao-holds-a-hidden-fortune-in-china.html?_r=1&hpw&pagewanted=all).

Si t'aimes pas lire en Anglais, l’algorithme Google Translate (https://translate.google.com/) est beaucoup plus performant qu'il y a quelques annees. Ca va te changer un peu.

mertaw
14/12/2014, 23h25
@HoHey
Elghifari,

Je te livre le lien d'un tres bon dossier concernant la corruption du premier ministre Chinois Wen Jiabao (2003-2013) et sa famille que le New York Times avait publie en 2012. Tu decouvriras la science de la corruption comme tu l'ais jamais vu auparavant. Le voici (http://www.nytimes.com/2012/10/26/business/global/family-of-wen-jiabao-holds-a-hidden-fortune-in-china.html?_r=1&hpw&pagewanted=all).

Si t'aimes pas lire en Anglais, l’algorithme Google Translate (https://translate.google.com/) est beaucoup plus performant qu'il y a quelques annees. Ca va te changer un peu.

ll va te dire , ce sont les imperialiste qui parlent du premier ministre Chinois Wen Jiabao ,c'est de la désinformation

Cookies