PDA

Voir la version complète : Le Real éliminé, Torres retrouvé


absent
15/01/2015, 21h58
L'Atletico Madrid s'est offert jeudi le scalp du Real Madrid (http://fr.fifa.com/world-match-centre/clubs/club=spain-real-madrid-30504/index.html) grâce à un match nul (2-2) en huitième de finale retour de Coupe du Roi, avec un doublé de Fernando Torres synonyme d'élimination pour le tenant du titre, battu 2-0 à l'aller.
Au bout d'une cinquantaine de secondes seulement, le premier but de Torres depuis son retour en fanfare à l'"Atleti" début janvier a douché les espoirs du Real (1). Et "El Niño" a ensuite assommé le stade Santiago-Bernabeu, seulement 40 secondes après la pause (46), avec sur les deux buts des passes décisives du Français Antoine Griezmann.
Malgré les égalisations successives de Sergio Ramos (20) et Cristiano Ronaldo (55), l'Atletico a tenu bon et devrait défier en quarts le FC Barcelone, bien parti avant d'affronter Elche jeudi soir (victoire 5-0 à l'aller).
Pour la neuvième confrontation entre Real et Atletico en l'espace d'un an, les débats ont été bouillants, intenses, très engagés. D'autant que le but précoce de Torres, parfaitement alerté dans la surface par un joli centre bien dosé de Griezmann, a ôté au Real toute possibilité de calcul. Il lui fallait alors inscrire quatre buts pour se qualifier, et il a autant cherché à emballer le match que l'Atletico a tenté de l'endormir.Multipliant les déferlantes offensives, le Real a pu profiter de la fébrilité du portier Jan Oblak, dont la sortie ratée a permis à Ramos, d'une tête sans opposition, d'égaliser (20).
Torres décisif, Griezmann virtuose
"Si, se puede" ("oui, c'est possible") scandait le stade Santiago-Bernabeu, s'en remettant à son tout récent triple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo. Mais le Portugais, ovationné avant le match pour la présentation de son nouveau trophée, a buté plusieurs fois sur la rugueuse défense "rojiblanca" (24, 29).
Le Bernabeu s'est étranglé de stupeur quand Torres, lancé par Griezmann, a repiqué sur son pied droit et redonné l'avantage aux "Colchoneros" en tout début de seconde période (46). Autant l'international espagnol avait été maladroit au match aller, autant il a été décisif jeudi, avec une performance de bon augure pour l'Atletico.
Certes, Ronaldo a finalement ramené le Real à hauteur, sur une tête décroisée (55), mais les hommes de Carlo Ancelotti n'ont jamais réussi à prendre l'avantage. La virtuosité de Griezmann, en tous cas, a souvent donné le tournis à la défense "merengue". Jouant juste, difficile à arrêter, il a confirmé qu'il n'avait peur ni du Bernabeu ni des ambiances hostiles.
A l'inverse, son compatriote Karim Benzema, pris dans la nasse, n'a pas pesé à la pointe de l'attaque, avec seulement une frappe écrasée (40) ou une volée manquée (68). Bref, la "remontada", le fou renversement de situation attendu par le Bernabeu, n'a pas eu lieu.
Et cela fait désormais cinq matches cette saison que le Real ne bat pas son voisin (deux nuls, trois défaites), ce qui commence à faire désordre pour le club désormais officiellement dépossédé de la Coupe du Roi conquise en mai dernier. Mauvaise nouvelle pour le champion d'Europe et du monde: un nouveau derby, le dixième en un an, est programmé le 7 février au stade Vicente-Calderon, en Liga...


fifa.

Distro
15/01/2015, 22h13
benzema se tourne les pouces ?

Na3im
15/01/2015, 22h50
Le Réal , après une phase aller époustouflante ,connait depuis deux semaines des grincements dans son engrenage et essuie des revers qui ont pour conséquence de saper le moral de la troupe d'Ancelotti... Le match de ce soir , face a son rival l'ATMadrid , qui s'est termine par l'élimination du Réal de à la coppa d'El Reyes , a permis de mettre a nu les carences défensives de cette prestigieuse équipe , ainsi que les ratages des attaquants , pour ne pas dire une naïveté inhabituelle ... En face, il y avait une équipe bien soudée , hargneuse et d'une pugnacité qui lui a permis de neutraliser les attaques de l'adversaire... Torres a porte l'estocade des l'entame du match : un but qui a eu pour effet de semer le doute dans les rangs du réal qui devrait désormais inscrire 4 buts pour se qualifier !!! Mission pratiquement impossible ...
Ancelottidoit impérativement apporter les correctifs nécessaires pour revenir sur la trajectoire initiale de son équipe...

samarkand777
16/01/2015, 00h04
me suis endormi pas vu le match benzema a joué comment ?

AARROU
16/01/2015, 11h57
Na3im Le Réal , après une phase aller époustouflante ,connait depuis deux semaines des grincements dans son engrenage et essuie des revers qui ont pour conséquence de saper le moral de la troupe d'Ancelotti... Le match de ce soir , face a son rival l'ATMadrid , qui s'est termine par l'élimination du Réal de à la coppa d'El Reyes , a permis de mettre a nu les carences défensives de cette prestigieuse équipe ,

Ce n'est pas la faute a la défense ou a l'attaque du Real,c'est l’absence des milieux récupérateurs et défensifs et a l’entêtement de l’entraîner pour passer pas les ailles ce qui dégarni encore plus le milieu du terrain .

Je trouve quand même bizarre qu'Ancelotti ait choisi la même formation et la même tactique que pour le match aller .

ACAPULCO
16/01/2015, 12h04
A mon avis, le mal du Réal c'est le fait qu'elle a trop de stars ; une équipe qui a beaucoup de stars connaîtra un moment ou un autre des périodes sans.

Digital
16/01/2015, 13h20
je penses que c plutot une défense du real surtout ramos qui a fait que torres soit efficace

samarkand777
16/01/2015, 13h42
un mal pour un bien selon moi. le real perd contre le milan en amical et la pour une coupe qu'il a gagné il n'y a pas longtemps. je pense que le real va reprendre sa marche en avant car c'est surtout le championnat et la ldc qui l'intéresse le plus. s'il doit encore se taper un gros en aller retour au printemps c'est jamais bon pour terminer fort la saison en ldc et championnat.

l'athlético qui ne sera pas champion a simplement plus désiré ce match la et veut la coupe du roi au contraire d'un real rassasié.

xaval
16/01/2015, 16h32
me suis endormi pas vu le match benzema a joué comment ?

Tu as mieux fait de t'endormir.Ni Benzema ni Cristiano,ni Bale.Tous nuls
durant ce match.L'Atletico de Madrid est devenu la bête noire du R.M.
Après les fêtes de fin d'année et surtout la fête de Cristiano pour le ballon d'or
le champagne coulait à flôt.Ils ont interêt à se reprendre si non ni Champions
ni Liga.

maghnia13
16/01/2015, 17h12
le real cet annee vise le championnat et la ligue des champions je ne pense pas que la coupe du roi soit vraiment dans leurs objectifs

Cookies