PDA

Voir la version complète : CAN 2015 : Incidents lors des conférences de presse avant Afrique du Sud-Algérie


Serpico
20/01/2015, 12h26
lundi 19 janvier 2015 Afrik.com

Opposés ce lundi pour leur premier match dans le groupe C de la CAN 2015, l’Afrique du sud et l’Algérie ont déjà commencé leur match. Tout a débuté dès dimanche lors de la traditionnelle conférence de presse, où le ton est monté entre la presse des deux pays. Interrogé en arabe par un journaliste algérien alors que le protocole de la CAF prévoit de s’exprimer en français ou en anglais afin que le traduction soit faite, Rafik Halliche a répondu à son interlocuteur dans la même langue malgré l’intervention d’un responsable de la CAF.
Ce qui a eu pour conséquence de créer un vent de protestation de la part des journalistes sud-africains, qui ne se sont pas faits prier pour le faire savoir dans la salle, la traduction ne pouvant être assurée dans ces conditions. Furieux, ces derniers ont fait remonter l’information au staff des Bafana Bafana et lorsque le sélectionneur, Ephraim Mashaba, s’est présenté à son tour au point presse, il s’est exprimé en zulu.. au grand désarroi d’une majeure partie de l’assistance.

Sep
20/01/2015, 12h39
CAN 2015 : Incidents lors des conférences de presse avant Afrique du Sud-Algérie
Ni incidents , ni sidi zekri, c'est juste que certains wassingues, qualifient la situation d'incident,L'ARABE est l'une des trois langues officielles de la CAF, pas le zulu

circulez ,y a rien a voir :razz: .

mertaw
20/01/2015, 12h49
Ni incidents , ni sidi zekri, c'est juste que certains wassingues, qualifient la situation d'incident,L'ARABE est l'une des trois langues officielles de la CAF, pas le zulu

circulez ,y a rien a voir Ils se sont etonné qu'il parle en arabe car ils voit que nos responsables politique parle en français meme en s'adressant au algeroiens , ils ont dit c'est aujourd'hui que vous allez nous faire le coup de parler en arabe
j'a pour preuve :

où le ton est monté entre la presse des deux pays. Interrogé en arabe par un journaliste algérien alors que le protocole de la CAF prévoit de s’exprimer en français ou en anglais afin que le traduction soit faitel'arabe c'est un dialecte de quelque millier et donc ils ne meritent pas d'avoir un traducteur pour eux

Serpico
20/01/2015, 14h28
Ni incidents , ni sidi zekri, c'est juste que certains wassingues, qualifient la situation d'incident,L'ARABE est l'une des trois langues officielles de la CAF, pas le zulu

SEPIl faut apprendre à respecter les règlements surtout que le français est maitrisé par les algériens.

"le protocole de la CAF prévoit de s’exprimer en français ou en anglais afin que le traduction soit faite"
S'il faut imposer l'arabe ( et un traducteur), il faut le faire en amont par des gens comme Raouraoua au lieu de jouer les gros bras .

circulez ,y a rien a voir :razz: .

C'est ce qu'on fait les sud-africains en parlant zulu devant les journalistes algériens ( qui n'ont rien du piger) et feront les adeptes du wolof , du bambara , du haoussa , du peul , du swahili et ainsi de suite....

Cookies