PDA

Voir la version complète : Bâtiment et efficacité énergétique: L’idée de l’éco construction relancée en Algérie


katiaret
22/01/2015, 10h54
L’idée de la construction écologique ou éco-construction refait surface en Algérie, plus précisément à Oran où vient d’être lancé un pôle consacré à la promotion de ce type de construction.

C’est Rachid Bessaoud, membre du comité de pilotage – installé fin décembre dernier et présidé par le wali d’Oran – qui l’a annoncé à l’ouverture d’un atelier de formation sur «l’efficacité énergétique et l’isolation thermique dans le bâtiment». Le pôle est composé d’opérateurs publics et privés dont les collectivités locales, les secteurs de l’environnement, de l’énergie, du logement, de l’urbanisme et de représentants de l’ordre des architectes et des industries spécialisées, notamment dans la fabrication de matériaux de construction. Son rôle est d’encourager tout ce beau monde à intégrer les systèmes préservant l’aspect écologique et réduisant l’utilisation énergétique dans la construction. L’information, la formation et la sensibilisation dans le domaine seront les axes d’intervention privilégiés par le pôle pour promouvoir les systèmes d’économie d’énergie qui caractérisent le bâtiment durable. En Algérie, la consommation énergétique des bâtiments est estimée par de nombreux spécialistes à 40 %. Les experts rappellent que la réglementation en Algérie concernant les bâtiments neufs vise à inciter à l’introduction de l’efficacité énergétique. Dans un contexte où le prix du baril de pétrole ne cesse de chuter, l’Algérie devrait s’engager plus résolument encore dans ce qui touche au développement durable, en particulier la construction écologique. La facture énergétique des ménages pourrait, à l’avenir, baisser sans toucher à la tarification, pour peu que l’efficacité énergétique dont on parle depuis longtemps soit un souci qui trouve sa concrétisation sur le terrain. Les matériaux de construction qui conviennent à l’habitat bio climatique sont disponibles, et le soleil aussi. Les spécialistes de l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (APRUE) y ont pensé. Il y a quelques années déjà, interpellés par les perspectives de développement du parc de logements qui conduiront à un accroissement exponentiel de la consommation énergétique, ils estimaient que la réalisation de logements efficaces énergétiquement s’imposait comme une nécessité à la maîtrise des consommations énergétiques du secteur résidentiel. Ils ont lancé le programme ECO-BAT qui visait des objectifs simples comme l’amélioration du confort thermique dans les logements et la réduction de la consommation énergétique pour le chauffage et la climatisation. Ils avaient l’intention de mobiliser les acteurs du bâtiment autour de la problématique de l’efficacité énergétique, ce qui vient d’être fait à Oran. Ils avaient prévu la réalisation d’une action démonstrative, pour prouver que les projets à haute performance énergétique sont faisables en Algérie, tout en misant sur l’effet d’entraînement des pratiques de prise en considération des aspects de maîtrise de l’énergie dans la conception architecturale. Concrètement, le programme consistait en la réalisation de 600 logements à haute performance énergétique qui devaient intégrer les principes de confort thermique et d’économie d’énergie dans la conception architecturale, le choix des matériaux de construction ainsi que dans les détails de mise en œuvre. Ils comptaient sur les mesures incitatives sous forme d’expertise et d’un apport financier du Fonds national pour la maîtrise de l’énergie et, à l’avenant, le lancement de cycles de formation à destination des bureaux d’études et des maîtres d’ouvrage. En quelque sorte, un programme repris par le pôle d’Oran. Sera-t-il plus efficace que l’APRUE ?

par M’hamed Rebah
le reporters dz

absent
22/01/2015, 11h07
efficacité energetique contre efficacité economique et retour sur investissement?
l'efficacité energetique est alechante pour un consommateur qui paye cher son electricité, pas pour celui qui la reçoit presque gratuitement mais ça reste benefique pour les promoteurs immobiliers

Cookies