PDA

Voir la version complète : des journalistes de france 24 enfermes dans un hotel par les autorites marocaines


maghnia13
25/01/2015, 11h53
Une équipe de la chaîne France24 a été enfermée dans l’hôtel de Rabat où elle tournait l’une de ses émissions après avoir refusé de remettre une copie de l’enregistrement aux autorités.

Ce vendredi 23 janvier, les équipes de tournage de la chaîne d’information arabophone France24 étaient présentes dans un hôtel rbati, route des Zaers, où était enregistré un épisode consacré à l’humour satirique de l’émission Hadith al Awassime (On en parle dans les capitales) animée par le journaliste Jamal Boudouma. Une émission à laquelle étaient conviés l’humoriste controversé Bziz, le caricaturiste Khalid Gueddar et la journaliste de RMC, Sanaa El Aji.

A l’issue du tournage de l’émission, un pacha accompagné de membres de forces de l’ordre est intervenu et a réclamé une copie des enregistrements. Une requête refusée par l’équipe de France24. La réaction des autorités a alors été d’empêcher l’équipe de la chaîne de sortir, selon Khalid Gueddar, contacté par Telquel.ma.

Une intervention motivée par « l’absence d’autorisation »

Le caricaturiste explique que les trois invités, pourtant autorisés à sortir par les autorités, ont refusé de quitter les lieux par solidarité avec l’équipe de France 24. Les autorités ont indiqué aux employés de la chaîne d’information qu’il n’y aurait aucune négociation. Et après plus d’une heure de blocage, les responsables de l’émission, retenus sur les lieux, ont finalement accepté de remettre ces enregistrements, a expliqué Jamal Boudouma à l’agence AFP.

Dans un communiqué, la préfecture de Rabat a affirmé que cette intervention avait été motivée par l’absence d’autorisation. L’équipe de France 24 « a été surprise en plein tournage dans une villa d’hôtes (…), alors qu’ils ne disposaient pas d’autorisation ni de cartes d’accréditation« , a-t-elle indiqué source: mejliss.

maghnia13
25/01/2015, 11h53
moi je dis qu ils ont raison les lois de la republique doivent etre respecter:mrgreen:

mistaaywa
25/01/2015, 12h57
jai envie de dire bravo..si tout les pays musulmans pouvaient interdire ces medias frenchy qui vomissent et stigmatise nt les musulmans depuis des annees ..ca serait pas mal..meme si linterdiction apparement cest une question dautorisation..donc bof en vrai

Bachi
25/01/2015, 16h08
un pacha accompagné de membres de forces de l’ordre

ca existe au Maroc , ces titres ?



moi je dis qu ils ont raison les lois de la republique doivent etre respecter

Euh !

humani
25/01/2015, 16h49
C'est Bziz qui dérange, Abu Nahab le dirigeant arabe qu'il stigmatise, n'a pas plu aux dictatures.

KA4yKSzzTqY

AGHBAL
25/01/2015, 16h56
ca existe au Maroc , ces titres ?
@

"Le Maroc n'est pas le Yemen ou un terrain d'expérience"

Cette petite phrase a été dite et prononcée par feu BALAFREJ ex M.A.E. aux Egyptiens et à leur tête HOSNI MOUBARAK !!!!!!!!!!

LIXUS
25/01/2015, 18h03
@Bachi,
ca existe au Maroc , ces titres ?

Oui, c'est un titre officiel qui existe toujours aujourd'hui. Un pacha (prononcé bacha) est en charge d'une pachalik. C'est un terme d'origine ottomane même si le Maroc n'a jamais fait partie de l'empire ottoman, va comprendre.:mrgreen:


Au Maroc, un pacha, anciennement « gouverneur », était le représentant du sultan dans une ville ou dans une province4. L'un des plus connus est Thami El Glaoui, pacha de Marrakech. « Pacha » est aujourd'hui un terme qui désigne un haut fonctionnaire chargé de l'administration d'un district.

Harrachi78
25/01/2015, 18h10
Si ma mémoire est bonne, cette histoire de Pachas et de pachaliks est le résultat d'un éffort de modernisation de l'administration makhzen initiée par un des sultans du 18e ou 19e siècle et qui avais pris en partie pour modèle le système ottoman. Mais je ne garde plus en tête le nom du sultan ni l'époque précise. Je commence à faire vieux... :22:

Ichweiter
25/01/2015, 18h15
Oui, c'est un titre officiel qui existe toujours aujourd'hui. Un pacha (prononcé bacha) est en charge d'une pachalik. C'est un terme d'origine ottomane même si le Maroc n'a jamais fait partie de l'empire ottoman, va comprendre.:mrgreen:

Le makhzen voulait surement par l'intermédiaire de cette chaine qui invite même des anciens sportifs marocains qui n'ont pas eu leur fonction publique comme ils le souhaitent, pour s'exprimer comme des opposants, dire à la France que les bachas sont toujour là, malgrés la prenthèse de 1912-1956 où ils etaient sous votre controle.:mrgreen:

Gétule
25/01/2015, 20h31
Ils n'avaient pas l'accréditation pour enregistrer et c'est normal que les autorités réclament les bandes. Point barre !

Ichweiter
25/01/2015, 20h51
Ils n'avaient pas l'accréditation pour enregistrer et c'est normal que les autorités réclament les bandes. Point barre !

voilà. les fransi doivent l' apprendre.

des fois il faut le leur répeter, arrogant comme ils sont.

absent
25/01/2015, 20h55
Je pense que jusqu'au années 90, le Maroc avait le renseignement le plus performant. Du Moukadem, au Caid et au Bacha, toutes les informations d'invidus étaient connues. Les plus importantes remontaient.

Serpico
26/01/2015, 00h02
voilà. les fransi doivent l' apprendre.

des fois il faut le leur répeter, arrogant comme ils sont.

Ichweiter

France 24 depuis l'arrivée des socialistes a adopté une ligne éditoriale agressive contre le regime marocain .

Un peu comme Al jazira du temps du conflit entre l’émir père du Qatar et Hassan II

MEK
26/01/2015, 00h06
...................

Cookies