PDA

Voir la version complète : Benflis: "Bouteflika m'a démis pour cause de la lois sur les hydrocarbures et la justice


ott
31/01/2015, 01h28
علي بن فليس يكشف في “نقطة ضوء” على قناة “الخبر” “كاي. بي. سي”
“أقالني بوتفليقة بسبب قانوني المحروقات والعدالة”
السبت 31 جانفي 2015 الجزائر: خالد بودية El Khabar


كشف رئيس الحكومة سابقا ومؤسّس حزب “طلائع الحريات” (قيد التأسيس)، علي بن فليس، أنه أُقيل من رئاسة الحكومة في ماي 2003، من طرف الرئيس عبد العزيز بوتفليقة، بسبب معارضته لقانون المحروقات وكذا مشروع قانون إصلاح العدالة الذي رفضه بوتفليقة رفضا قاطعا، على خلفية الجزء المتعلق بـ”استقلالية القضاء”.
برّر علي بن فليس، بمناسبة نزوله ضيفا، سهرة أمس، على برنامج “نقطة ضوء”، لقناة “كاي. بي. سي”، الذي نشطه كل من محمد بغالي وخالد بودية، دعمه للرئيس بوتفليقة غداة ترشحه للانتخابات سنة 1999، بفحوى برنامجه الانتخابي الذي كان أحد أبرز صُناعه، بحكم إعطائه آفاقا واسعة للحقوق والحريات واحترام مؤسسات الدولة وفصل حقيقي بين السلطات التنفيذية والتشريعية والقضائية.
وقال بن فليس، الذي أدار الحملة الانتخابية للترشح الأول لبوتفليقة، ثم ترأس ديوانه الرئاسي، فرئيسا للحكومة، إن “علاقتي مع بوتفليقة كانت ممتازة، إلى غاية قدوم قانون المحروقات الذي كان شرارة الخلاف الأولى بيننا، إذ اعترضت على القانون بشدة، ثم ازداد التوتر نتيجة مشروع قانون إصلاح العدالة في جزئه المتصل باستقلالية القضاء، فكان بمثابة القطرة التي أفاضت الكأس”.
وفي ملف اعتماد حزبه الجديد “طلائع الحريات” (قيد التأسيس)، انتقد بن فليس “عراقيل مارستها في حقي وزارة الداخلية أثناء عملية إيداع الملف، وذلك في سياق تسمية الحزب والتعهدات الجماعية التي طلبت الوزارة تغييرها إلى فردية، لالتزام المؤسسين باحترام الدستور والقوانين، وتولدت لدينا قناعة بأن الملاحظتين لا أساس لهما من الصحة، لأن التسمية لم يسبق استخدامها، وقانون الأحزاب لا يشترط شكل التعهدات”.
ويوافق بن فليس على أن “الجيش يعد ضامنا لفترة انتقالية في الجزائر، في إطار مبادرة هيئة التشاور والمتابعة التي ينتمي إليها بن فليس بصفته منسقا لقطب قوى التغيير”، فيما يرى في جانب مغاير، أن الشغور في منصب الرئيس والحكومة ظهر جليا في احتجاجات سكان الجنوب وعين صالح تحديدا على الغاز الصخري، بحكم عدم خروج الرئيس للتحادث مع المحتجين وظهور متأخر للوزير الأول عبد المالك سلال.

ott
31/01/2015, 01h39
Eh ben, nous avons chaque jour une nouvelle version... Ce n'était pas lui qui avait claqué la porte, scandalisé par cette loi des hydrocarbure, comme disait-il!!!

Et pourtant, d'autres ministres, et pas des moindres s'étaient opposés à la loi sur les hydrocarbures, en l'occurrence Yazid Zerhouni, dans le meme conseil des ministres...

Benflis, va ainsi nous expliquer comment son ministre de la justice Ahmed Ouyahia, au moment du rapport de réforme de la justice de Issaad, se retrouve ministre sans portefeuille à partir de juin 2002. Qui sait, Benflis l'avait ainsi écarté de la justice, pour mettre à sa place Charfi, le ministre donc en charge de cette fameuse loi, qui est revenu à la justice en 2012...

Avec Benflis, on navigue toujours dans les divagations, pour cacher son sponsor, Belkheir...

algiers09
03/02/2015, 07h37
Bouteflika a viré Benflis parce que ce dernier voulait lui prendre le Koursi point barre.

Loughzel
03/02/2015, 11h15
Benflis et Bouteflika ne pouvait pas se supporter car les deux ont du tempérament
Alors le Lion le plus puissant a viré l'autre, mais qu'on est il quand ce lion est mourant maintenant !!

Capo
03/02/2015, 11h36
yek'deb saha saha Benflis :lol:

Tout le monde sait qu'il s'est porté candidat aux élections pour devenir calife à la place du calife !
Une décision idiote cela dit .. qui avait permis à un certain clan de négocier les termes du 2ème mandat :mrgreen:

Bref !..
En tant que SG du FLN de l'époque.. c'était quoi la position de Benflis sur la loi des hydrocarbures ?.. :rolleyes:

Néo
03/02/2015, 14h23
Benflis encore qui voulait une plus grande part de gâteau :mrgreen:

Walidk
03/02/2015, 14h29
Parlons de concrêt. Qu'a-t-il pris Benflis?
Il est intègre et ça c'est de plus en plus rare. Il faut à un moment arrêter de faire l'autopsie systématique de la personnalité afin de les décrire selon ce qu'on pense.

éliamine
03/02/2015, 22h12
wajhou shih Benflis, j'ai les poils qui se dressent quand je l'entend dire que le programme de fakhamatouhou en 99 était la démocratie, la séparation des pouvoirs, et une gestion publique transparente. Qui peut croire de telles balivernes. Des engagements sans aucune garantie d'un candidat qui en 99 avait pour lui un historique fait d'une série de complot à la sauce clan de Oujda depuis 58. Seul les tnah à l'image de Benflis ont pu y croire. Et ceci en connaissance de cause étant donné qu'on le mis en garde contre un tel engagement au profit de fakhamatouhou et ceci des le mois de septembre 98, quand commençaient les manœuvres de mises en orbite de fakhamatouhou dont le principal artisans étaient Belkhir ce qui ne dérange point ott (hallal pour Bouteflika mais harame pour Benflis). Mais bon je suis pas surpris, l'indignation sélective est une marque de fabrique de ott. Quand on lui conseilla de s'engager pour Hamrouche ou Taleb Brahimi, il les envoya balader d'une façon hautaine les traitants d'amateurs politiques, lui le pro de la politique, il leur dit que Bouteflika avait une dette politique envers lui, car il était le principal artisan de la "réhabilitation" politique de Bouteflika à la fin des années 80, en convainquant le sage Mehri alors SG du FLN. En le quittant ils lui dirent, sache que Bouteflika qu'on connait depuis la guerre d'indépendance ne se sent redevable qu'à une seul personne: sa mère. Pour le reste ce n'est que des pions pour lui, s'il a l'occasion de te sacrifier, il le fera sans aucune hésitation. Le FFS à l'image de Benflis par le passé se fera rouler dans la farine et rira jaune dans quelque mois.

ott
03/02/2015, 23h12
Puisque tu te sents obligé de me citer, Benflis a été repéré par Belkheir, qui en fera un responsable des droits de l'homme, tendance gouvernement. Il a toujours été fidèle à Belkheir, qui le pousse à la dissidence, trouvant Bouteflika trop indépendant à ses yeux...

Je te rejoins seulement sur les qualités politiques d'un gars qui collectionne les boutades... C'est à cause de ses capacités politiques "très développées" que certains l'ont utilisé pour être le lièvre idéal de la réélection de 2014...

éliamine
03/02/2015, 23h39
si tu étais un peu informé, t'aurais su que Belkhir en 2003, n'était plus que l'ombre de lui même frappé par un drame personnel dont il ne se relèvera pas.
Donc réactualises tes fiches avant de pondre des analyses sorties tout droit de tes fantasmes.

Gingerman
03/02/2015, 23h47
frappé par un drame personnel dont il ne se relèvera pas.

Et c'etait quoi ce drame personnel ? La maladie?

Sois pas avide éliamine :lol:

ott
04/02/2015, 00h04
@Eliamine

Erreur, je ne collectionne pas les fiches comme ceux qui le font par déformation professionnelle, ni sur les grands commis de l'état, ou leurs fils. Cependant, ignorer les liens forts entre Benflis et Belkheir, depuis l'époque Chadli, et des liens forts entretenus avec un autre poulain, Khalifa, engagé corps et âme pour l'élection de Benflis en 2004 est très spécifique des opérations habituelles...

éliamine
04/02/2015, 00h40
personne ne nie cette relation, mais en 2003 les choses ont changé, le cardinal de Frenda avait perdu de sa superbe, et il était loin le temps ou il se faisait obéir au doigt et à l’œil. En 2003 un drame personnel le contraint de prendre ses distances avec les affaires de l'Etat. Donc essayer de trouver un quelconque rôle de Belkhir dans les élections de 2004 ne sort que de ton imagination et n'a aucune once de réalité.

ott
04/02/2015, 01h04
Époustouflé par tant d'affirmations tout en confirmant les liens forts entre Belkheir et Benflis d'un coté, et Belkheir et Khalifa de l'autre, pour que Khalifa se mette au service de Benflis en 2004. On en est pas à une contradiction pret, puisque tu confirmes aujourd'hui des liens que tu réfutais il y a un an :rolleyes: du nom de tes memes dossiers, toujours utilisés à si bon escient...

http://www.algerie-dz.com/forums/showpost.php?p=4684856&postcount=50

éliamine
04/02/2015, 01h19
de même qu'il en avait avec Belkhadem,Hamrouche,Bensalah et j'en passe il avait l'un des carnets d'adresses les plus fournis de l'establishment et rien ne prouve que ces relations avec Benflis était plus étroite que ceux citer plus haut. Dans aucun de mes propos je n'ai qualifié de fort, c'est toi qui le sous en tend. Et laisse moi rire, Khalifa un bouffon faiseur de roi, tu nous l'a joue à la Hannoun.

ott
04/02/2015, 03h53
Quand on est attrapé en flagrant délit de monsonges, on devrait arrêter les entourloupettes. Je te confirme, Khalifa n'était pas faiseur de roi, mais il obéissait aux faiseurs de rois, et par hasard, quel est celui qui fait le lien entre les 2, oups, celui dont tes dossiers sont soudainement si circonspects...

éliamine
04/02/2015, 18h16
Ta théorie est complètement fumeuse je te rappelle que Belkhir était directeur de cabinet de fakhamatouhou et de ce fait un de ces plus proche collabo sauf si Belkhir reussit l exploit dun double jeux sans que fakhamatouhou ne se doute de rien. Sans oublié que Belkhir reste à son poste jusqu en 2005 et il est nommé ambassadeur avec rang de ministre au Maroc après les élections de 2009. De ce fait je doute fort que sa relation avec Benflis soit plus profonde que celle avec fakhamatouhou tes le seul à le croire

Cookies