PDA

Voir la version complète : Berraf :" l'Algérie a perdu la CAN 2017 "


Na3im
16/02/2015, 16h57
C’était déjà dans l’air depuis quelque temps, c’est en train de se confirmer, l’Algérie n’organisera pas la prochaine CAN 2017, cette fois l’information s’est confirmée à travers une déclaration officielle faite par Mustapha Berraf le président du Comité olympique algérien qui était hier l’invité du forum du journal arabophone Echorouk.
Le patron du Comité olympique algérien a affirmé qu’à 99% l’Algérie ne sera pas le prochain organisateur de la CAN, avançant des raisons liées au marketing et à la publicité, mais il n’a pas omis de signaler qu’un différend entre Raouraoua et Hayatou est aussi la cause de ce énième coup que la CAF s’apprête à donner au football algérien.

Berraf, qui a des relations amicales avec le patron de la Confédération Africaine de football, a affirmé durant ce forum qu’il a eu la chance de rencontrer à deux reprises le Camerounais, avec qui il a pu discuter du déroulement de la CAN 2017 dans notre pays et les réelles chances du dossier algérien dans la course, mais le patron de la CAF a voulu coûte que coûte éviter d’en parler : «J’ai rencontré Hayatou à 2 reprises, la première fois c’était à Monaco, et la seconde fois c’était à l’hôtel El-Aurassi, et je lui ai demandé des nouvelles sur les chances du dossier algérien concernant la CAN 2017, mais j’ai été surpris de sa réponse, il s’est contenté de dire que c’est le bureau exécutif qui va trancher.»
Hayatou aime Bouteflika, mais…»

Le président du COA qui nourrit des inquiétudes par rapport aux intentions du Camerounais a des raisons de croire que notre pays a perdu la course pour un avis favorable le 8 avril prochain, pourtant, il croyait que les relations du responsable du foot africain avec les hautes autorités du pays étaient suffisantes pour nous accorder l’honneur d’accueillir la CAN : «Hayatou est un ami de l’Algérie, il a de fortes relations avec notre Premier ministre et aime le président de la République, mais cela ne l’a pas empêché de me répondre froidement et sa réponse était significative.»

«Pour moi, c’est le Gabon qui sera l’heureux élu»

Berraf semble donc plus que jamais sûr de la prochain décision du comité exécutif de la CAF, il avance des raisons liées à un lobbying des partenaires publicitaires de la CAF qui exercent une forte pression sur Hayatou qui sera dans l’obligation de céder, mieux encore, l’invité du forum d’Echorouk pense même connaître le nom de l’organisateur de la 31e édition: «Selon mes informations, c’est le Gabon qui organisera la prochaine CAN, c’est vrai que l’Algérie possède les moyens d’organiser n’importe quelle manifestation sportive à part le Mondial, mais il y au sein de la CAF des lobbyings et des facteurs qui influencent ses décisions, parmi elles les partenaires financiers de la Confédération et tout ce qui est publicité et marketing, sincèrement, j’ai compris à travers ma discussion avec Hayatou que nos chances sont minimes.»

«Les rapports entre Raouraoua et Hayatou pas toujours au beau fixe»

Les relations entre Raouraoua le patron de la FAF et Hayatou ne sont pas au beau fixe, les deux hommes ne sont pas d’accord sur tout, et cela risque d’être l’une des raisons de la défaite de l’Algérie dans la course à l’organisation de la CAN, il en parle : «Raouraoua et Hayatou sont des amis de longue date, et c’est tout à fait normal qu’ils entretiennent des fois de bons rapports mais aussi de moins bons, mais ce qui est sûr, c’est que Raouraoua ne compte pas lui succéder à la tête de la CAF, ce n’est surtout pas la pomme de discorde entre les deux hommes » et d’ajouter :«Mais cela ne veut pas dire non plus que Raouraoua n’a pas les compétences pour présider l’instance africaine.»

Pour terminer, le patron du COA a révélé que Hayatou lui a fait part de son mécontentement par rapport à quelques écrits de la presse algérienne le concernant et qui touchent à sa vie privée et à sa maladie, lui avouant que cela le met mal à l’aise.

S. M. A.

Sellal organisera un diner en l’honneur de Hayatou cette semaine à Alger

Le dernier baroud d’honneur algérien

Comme on le sait, l’ESS jouera samedi prochain la Supercoupe d’Afrique au stade Tchaker de Blida et comme le veut la tradition, c’est le président de la CAF qui doit remettre le trophée au vainqueur, c’est pour ça que le Camerounais et tous les membres de son bureau exécutif à la CAF débarqueront à Alger d’ici vendredi prochain pour veiller au bon déroulement de l’ultime compétition de clubs de l’exercice précédent.

La venue de Hayatou à Alger après celle du mois de novembre sera l’occasion pour l’Algérie de tenter une dernière fois de le séduire en vue d’une décision favorable le 8 avril au Caire en ce qui est du lieu du déroulement de la 31e coupe d’Afrique des nations.

Berraf le président du COA a annoncé hier que malgré les chances minimes de notre pays de rafler la mise, le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal fera le nécessaire en organisant un dîner en l’honneur du premier responsable de la CAF et des membres de son bureau exécutif à Alger, et c’est là qu’il tentera un dernier baroud d’honneur pour essayer de sauver le dossier algérien d’un nouveau rejet après avoir perdu la course à l’organisation des CAN 2019 et 2021 au profit du Cameroun et de la Côte d’Ivoire.

S. M. A. ( compétition du 16/02/2015)

ACAPULCO
16/02/2015, 17h15
Personnellement, je pense que tant qu'on a pas encore gagné une CAN en dehors de nos bases, il n'y a pas lieu d'en organiser, sinon , ils vont nous coller l'étiquette d'incapables de gagner une CAN que sur notre sol .

mounia
16/02/2015, 19h58
La can 2019 et 2021 ont été octroyés , mais pas encore la can 2017?

Na3im
16/02/2015, 21h20
La can 2019 et 2021 ont été octroyés , mais pas encore la can 2017?
Aujourd'hui 18h15

Brahima : Officiellement , rien n'est encore décidé ...mais dans les coulisses , il semble que les jeux sont faits et les dés sont pipés ...

AARROU
16/02/2015, 23h55
brahima

La can 2019 et 2021 ont été octroyés , mais pas encore la can 2017?

2017 c’était ou ça devait être en Libye .

mounia
17/02/2015, 15h35
:rolleyes:ok. merci pour les précisions.

tawenza
17/02/2015, 15h49
je ne crois pas un mot de ce que dit berraf...
il ne fait que critiquer raouraoua..parce qu'il le gêne.
à ce niveau soit t'as une info soit tu ferme ta gouialle.. à 99%

Na3im
17/02/2015, 17h22
Ce qui est certain et indéniable , c'est l'inimitié qui caractérise tes relations entre Hayatou et Raouraoua ...ce qui est de nature à minimiser les chances de l'Algérie d'abriter la CAN 2017 ...Berraf est président du COA et n'est pas, par conséquent , loin des coulisses du football africain ...

Djigo
17/02/2015, 17h24
impossible qu'ils la donne au Gabon elle vient de se jouer dans un pays limitrophe du gabon. en général ils changent de zone d'une edition à l'autre. l'algérie est la mieux placé pour remplacer la libye

Digital
21/02/2015, 08h28
Au lieu de depenser autant d'argent pour l"organisation d'une CAN pas tres rentable ,le mieux est que l"etat construise des centres de formations promis aux clubs depuis des annees deja et de l'infrastructure qui sont les gages de reussite pour notre foot ,notre federation investit tout sur la selection et delaisse le championnat et le foot local en general et surtt ds les petites categories

veniziano
21/02/2015, 09h00
pas besoin de d'abriter une CAN pour la gagner, le plus important est de fixer l'objectif de la gagner en Afrique c'est cela l'objectif à faire sinon le complexe nous poursuivra pour longtemps du fait que l'on peut pas gagner une CAN hors de nos bases.

Cookies