PDA

Voir la version complète : L'arme secrète des coraux passée au peigne fin


Nadifleur
24/02/2015, 08h22
Des chercheurs ont découvert que les coraux sont mieux équipés pour faire face aux changements climatiques que prévu.

Petite lueur d’espoir pour le corail étoilé massif (Orbicella annularis), dont la survie est menacée à cause notamment des changements climatiques et des pêches destructives. Des chercheurs ont relevé que ces chnidaires seraient plus tolérants au réchauffement climatique que prévu. En utilisant une technique à la fine pointe, ils ont découvert que la symbiose entre les cnidaires et des algues protectrices, les zooxanthelles "D", était chose courante.

Concrètement, l’union entre les zooxanthelles et les coraux permettent à ces derniers d’augmenter leur tolérance aux changements thermiques. Les scientifiques ont relevé que plus de 30% des coraux issus des 552 colonies des Caraïbes étudiées entretenaient des symbioses. Une analyse précédente de ces mêmes échantillons, réalisée avec une autre technique, avait plutôt permis de détecter la présence de l’algue chez 12% des cnidaires. "La prévalence de ces algues peuvent refléter la capacité des coraux à tolérer le réchauffement climatique de façon temporaire grâce à la symbiose", indiquent les chercheurs dans leur étude publiée dans Coral Reefs.

Malgré ces résultats encourageants, la survie des coraux est gravement menacée. Plusieurs scientifiques ont d’ailleurs estimé que d’ici 20 ans, la majorité des récifs coralliens des Caraïbes aura disparu. Puisque les coraux protègent les littoraux et certaines espèces animales, sont utilisés dans la conception des médicaments et représentent d’importantes ressources économiques, ce phénomène pourrait avoir des répercussions très importantes...


La symbiose entre une algue unicellulaire et le corail étoilé massif permet à se dernier de se protéger des changements thermiques.

http://referentiel.nouvelobs.com/file/13734078.jpg

Sciences&Avenir

Cookies