PDA

Voir la version complète : Situation au Sahel : Alger abritera mardi une réunion du Forum mondial de lutte antiterroriste


absent
23/03/2015, 14h50
L’Algérie co-présidera, avec le Canada, la 3ème session du groupe de travail dédié au Sahel, relevant du Forum mondial de lutte antiterroriste (FGCT), prévue mardi et mercredi à Alger, a révélé lundi le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel.

La réunion de demain portera notamment sur « l’évaluation de la situation sécuritaire dans le Sahel et sur l’examen des pistes de collaboration dans le cadre de ce Forum », a précisé M. Messahel dans une déclaration à la presse, à l’issue de son entretien avec le co-président du groupe de travail chargé du Sahel, M. David Drake.

La 3ème session de comité ad hoc est « extrêmement importante eu égard au contexte actuel dans lequel elle se tiendra après la signature de l’accord d’Alger sur la paix et la réconciliation au Mali ainsi qu’au regard de la situation prévalant en Libye avec ses conséquences sur les pays du voisinage », a ajouté le ministre.

D’autres questions importantes seront, par ailleurs, abordées lors de cette rencontre, a également fait savoir M. Messahel, citant particulièrement celles inhérentes à la lutte contre le financement du terrorisme et l’asséchement de ses sources de financement.

« Ces aspects sont devenus des actions diplomatiques menées par l’Organisation des Nations-Unies (ONU) et au niveau international. L’Algérie est un acteur actif dans le Forum mondial antiterroriste et en est l’un de ses initiateurs », a noté le ministre, soulignant son rôle s’agissant de « l’approche à adopter pour soutenir les pays confrontés au phénomène du terrorisme notamment sahéliens, à travers la formation, le soutien logistique, l’échange d’informations, etc ».

« Le canada et l’Algérie coopèrent en ce moment dans la lutte antiterroriste. Nous avons une expérience assez longue dans le Sahel et la situation qui y prévaut nous inquiète beaucoup.

L’Algérie a une connaissance en profondeur de la région et nous sommes là pour obtenir des conseils auprès d’elle », a déclaré, de son côté, M. Drake.

D’autres domaines liés à la coopération bilatérale entre Alger et Ottawa ont également été abordés lors de cet entretien, et ce « face aux défis prioritaires que représentent aujourd’hui la lutte antiterroriste ainsi que les perspectives de coopération et de collaboration dans ce domaine », a conclu M. Messahel. (Aps)

Cookies