PDA

Voir la version complète : Le théorème d'Al Kashi


abderahmane1
01/05/2015, 10h34
Il fallut attendre la trigonométrie arabo-musulmane au Moyen Âge pour voir le théorème de Pythagore évoluer dans sa forme et dans sa portée. Durant la même période sont établies les premières tables trigonométriques, pour les fonctions sinus et cosinus. En 1428, on trouve un énoncé du théorème, utilisant les cosinus, dans l'œuvre d'al-Kashi, Les clés de l'arithmétique.
Le nom du mathématicien musulman Ghiyath Eddine al-Kashi (1380 - 1429) apparut dans les manuels scolaires édités en France dans les années 1990, les appellations théorème de Pythagore généralisé ou loi des cosinus étant utilisées jusque-là.

-cQQAjHJ0Kc

MOMS13
01/05/2015, 10h41
/mJYNEpgWPZw

Cookies