PDA

Voir la version complète : Connectés, jusqu’au bout des ongles


Nadifleur
17/05/2015, 13h06
Le Nail Art, l’art de décorer ses ongles, semble être en vogue sur les réseaux… où tutoriels, vidéos et blogs modes sponsorisés se disputent le marché. On se souvient aussi des body hackers qui se mettaient des implants magnétiques au bout des doigts ou, d’une manière moins invasive, du vernis aimanté, pour ressentir les champs électro-magnétiques…

Les étudiantes en design Kristina Ortega et Jenny Rodenhouse du Media Design Practices Art Center de Pasadena (Californie) ont imaginé des ongles connectés (voir les explications ici et là), capables de s’allumer au toucher, de vibrer, de capter la distance d’un autre objet électrique ou de sentir le mouvement de certains doigts...

Durant le développement de leur prototype, elles ont imaginé des scénarios d’usages autour de la mémoire, du retour haptique ou biologique et leur influence sur le comportement… Dans la vidéo du projet on voit ainsi la main vibrer quand elle s’approche d’un ciseau, ou les LED sur les ongles s’allumer quand les doigts tapotent une surface…

L’idée du projet est de proposer un service d’onglerie personnalisable, allant de la manucure au design utilisateur, des thérapeutes aux ingénieurs électroniciens, permettant à chacun « d’augmenter son intégrité physique ». Comme le signale CreaPills en évoquant ce projet, on pourrait ainsi imaginer que vos doigts se mettent à vibrer quand ils s’apprêtent à prendre une cigarette pour vous en dissuader.

Cindy Hsin-Liu Kao et Artem Dementyev du MIT ont développé NailO, qui vous propose de passer de la montre connectée à l’ongle connecté, rapporte Wired.

NailO est une sorte de petit pavé tactile (ou trackpad en v.o.) sous forme d’autocollant que vous disposez sur l’ongle de votre pouce et qui reconnaît quelques gestes pour contrôler, via Bluetooth, n’importe quel objet électronique.

On peut le programmer pour qu’il fasse ce que l’on souhaite selon le type de geste qu’on utilise (balayage à droite ou à gauche, vers le haut ou le bas ou appui). Sa conceptrice, Cindy Hsin-Liu Kao en a équipé chacun de ses doigts avec des programmation différentes, lui permettant par exemple de contrôler son accès à Spotify de multiples façons.

http://rue89.nouvelobs.com/sites/news/files/styles/asset_img_full/public/assets/image/2015/05/ongles_connectes_wearable.jpg

125095089

Nouvelobs

Cookies