PDA

Voir la version complète : Chanson Amazigh de Tunisie


Sep
30/05/2015, 13h44
V2MHLYzaUa8

tawenza
30/05/2015, 19h41
bellissimo..
merci pour le partage..

elfamilia
30/05/2015, 21h12
En Libye et en Tunisie Tamazight est en train de renaître de ses cendres.

tawenza
31/05/2015, 06h23
je comprends quasiment tout !
j'adore cette danse tunisienne jadis présentée comme du folklore.

elfamilia
31/05/2015, 08h04
tawenza,

Tu comprends tout alors que tu n'as aucun contact dans cette langue avec les tunisiens. C'est pour cela que certains spécialistes (Slimane Hachi pour ne citer que lui) parlent du miracle de la langue amazighe. Malgré tout ce qu'elle a subi, durant des siècles, et malgré son confinement dans l'oralité, elle demeure présente avec un socle vocabulaire riche, diversifié et intercompréhensible. Or, l'intercompréhension est normalement très difficile en l'absence de la pratique.

Dans des conditions beaucoup moins éprouvantes, des centaines, voire des milliers, de langues ont péri. Elle ont connu leur temps de gloire, mais aujourd'hui on leur trouve aucune trace.

J'étais agréablement surpris quand j'ai entendu tout récemment Ali Amran expliquer sa chanson "sawlaɣ" qui va exactement dans ce sens: "mi muqlaɣ 3aqlaɣ kem, ticrad-im cubant tid-iw"; après des siècles de séparation il a retrouvée sa bien aimée (sa langue) et il l'a vite reconnu rien qu'en voyant ses tatouages qui sont identiques au siens. Avec toute la symbolique du tatouage qui touche au sang (lien sanguin) et au derme qui a subit le même stigmate.

J'ai toujours trouvé que c'est une très belle chanson, mais avec un tel sens qui vient l'enrichir, elle devient exceptionnellement belle.

OVz0_0r1iSA

tawenza
31/05/2015, 08h22
azul el familia
ur ttasinegh ara taggi n ali amrane.

il y a une vidéo de Idir qui raconte amek i farhen syes imazighen n tunes (sous ben ali)
tanemirt ik

elfamilia
31/05/2015, 08h31
Au Maroc, Tunisie, et Libye Idir c'est la référence.

Le chanteur tunisien qu'on voit sur la première vidéo était présent la semaine passée au spectacle d'Idir à Montréal. Je crois que c'est Idir qui l'a invité.

tawenza
31/05/2015, 08h38
oui idir fait partie du génie amazigh à mon sens.

il a aussi fait des apparitions avec un jeune libyen qui maitrise bien l'anthropologie de tamazight de nafoussa, il a fait un duo rermarquable avec une très belle rifaine etc..il a commencé très tôt avec ahya agmath nagh qarnak acawi..uliw ar ghurek...

il est doué, il a tout bone ce Monsieur...
un jour tamazight lui rendra, un jour tamazight reconnaitra les siens. araw-is araw l-hlal

elfamilia
31/05/2015, 08h48
C'est irréversible.

Comme disait Dda Lmulud : "Quel que soit le point de la course où le terme m’atteindra, je partirai avec la certitude chevillée que, quels que soient les obstacles que l’histoire lui apportera, c’est dans le sens de sa libération que mon peuple (et à travers lui les autres) ira. L’ignorance, les préjugés, l’inculture peuvent un instant entraver ce libre mouvement, mais il est sûr que le jour inévitablement viendra où l’on distinguera la vérité de ses faux semblants. Tout le reste est littérature".

Mouloud Mammeri, Entretien avec Tahar Djaout, 1987.

tawenza
31/05/2015, 09h00
d swab

ac3al agh tafat
n fud an wali
anzar ar azeth
amek ar an-ili

zWwJjKE6HD0

elfamilia
31/05/2015, 23h12
ac3al agh tafat
n fud an wali
anzar ar azeth
amek ar an-ili

Tafat s'arrache...

gezmet tacita azar at-id nehyu
sefded ka id nenna s-idamen nnaɣ at naru
mi tnetlem assa ad iban idelli.

anwali, ad nini, an 3addi, an nini !!!!

4iLgJTyCbMQ

Cookies