PDA

Voir la version complète : Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL


Elghifari
27/06/2015, 21h38
D’après les documents diffusés par Snowden, actuellement réfugié en Russie, la CIA et le Mossad ont entrainé Abu Bakr Al-Baghdadi, l’actuel leader de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). L’EIIL, qui prône le retour au « Califat » a initialement été constitué en Égypte pour combattre le gouvernement de Bashar al-Assad. Il a reçu des armes de la part du renseignement US et de celui du Royaume-Uni, et des financements de l’Arabie Saoudite et de la monarchie du Qatar.

Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL

"Glenn Greenwald l’avait dit : « Snowden fera d’autres révélations importantes à propos d’Israël. » Et c’est ce qui s’est passé. Le journaliste britannique qui a déclenché le scandale des écoutes illégales mises en place par la National Security Agency (l’affaire dénommée le ‘Datagate’) revient à la charge sur son site The Intercept. Les tout derniers documents top-secret examinés par Greenwald parmi les quelque 1,7 million de fichiers fournis par l’ex-agent de la CIA [et fondateur du site Wikileaks] Edward Snowden, éclairent d’un jour nouveau l’agression israélienne contre les Palestiniens de Gaza, une nouvelle fois d’actualité. Ils mettent notamment en évidence l’implication directe des USA et de leurs principaux alliés.

Au cours des dix dernières années – selon ces documents – la NSA a fortement augmenté son soutien, financier, en armes et en informations, à son homologue israélienne, l’unité 8.200 (aussi appelée ‘ISNU Sigint’). La coopération entre les deux agences a débuté en 1968 et a formé la base des relations étroites qui existent actuellement entre les autres agences de renseignement israéliennes et celles américaines, comme la CIA, le Mossad et la division des opérations spéciales.

Des services secrets alliés dans le but de tenir sous contrôle plusieurs objectifs et aussi « les pays d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient, du golfe Persique, du Sud-Est asiatique et les Républiques islamiques de l’ex-Union soviétique. » Dans de nombreux cas, la NSA et l’ISNU ont collaboré avec les agences de renseignement britanniques et canadiennes, le GCHQ et le CSEC.

On découvre aussi l’aide de certains pays arabes comme la monarchie jordanienne, et le rôle des forces de sécurité de l’ANP dans la fourniture de services d’espionnage essentiels pour identifier et frapper des « objectifs palestiniens. » The Intercept montre également un reçu de paiement daté du 15 avril 2004.

Les agressions répétées contre la population de Gaza – explique Greenwald – ne seraient pas possibles sans le soutien des USA, toujours prompts à satisfaire les requêtes belliqueuses d’Israël, comme cela s’est produit avec les 225 millions de dollars additionnels approuvés pour financer le système de missiles israélien. Une attitude qui tranche avec le présumé rôle de médiateur affiché ostensiblement par les États-Unis dans le conflit israélo-palestinien. Des faits qui affaiblissent d’autant les paroles prononcées par Barack Obama, comme si le président US n’était qu’un simple spectateur face au massacre des enfants de Gaza (« C’est effrayant de voir ce qui se passe là-bas. »)

The Intercept fait observer qu’Obama parle de [la tragédie de] Gaza comme s’il s’agissait d’une calamité naturelle, d’un événement incontrôlable auquel le gouvernement des USA assiste impuissant. D’après les documents diffusés par Snowden, actuellement réfugié en Russie, la CIA et le Mossad ont entrainé Abu Bakr Al-Baghdadi, l’actuel leader de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). L’EIIL, qui prône le retour au « Califat » a initialement été constitué en Égypte pour combattre le gouvernement de Bashar al-Assad. Il a reçu des armes de la part du renseignement US et de celui du Royaume-Uni, et des financements de l’Arabie Saoudite et de la monarchie du Qatar.

Abu Bakr Al-Baghdadi a été prisonnier à Guantanamo de 2004 à 2009. Au cours de cette période, la CIA et le Mossad l’auraient recruté pour fonder un groupe en mesure d’attirer des djihadistes de différents pays vers un endroit précis, et ainsi les tenir loin d’Israël.

Pour Snowden, « la seule solution pour protéger l’État juif est de lui créer un ennemi à ses frontières, mais en le dirigeant contre les états islamiques qui s’opposent à sa présence. » Une opération secrète dénommée « Nid de frelons ».

Un ancien de la CIA:les Etats-Unis "ont créé l’Etat islamique pour le bien d’Israël"

Les États-Unis cherchent à avoir une « guerre sans fin » au Moyen-Orient qui rendrait les pays qui en sont victimes, incapables de résister à Israël, a déclaré un ancien associé de la CIA, Steven Kelley.

"Le but de la création de ce groupe [EI] est d’avoir une guerre sans fin dans la région qui sert à plusieurs fins, de toute évidence, elle va briser ces pays et perturber les populations et réduire leur capacité à résister à Israël," a déclaré Kelley à Press TV ce mardi.

Kelley a poursuivi en déclarant que cela permettait aussi "de fournir un flux constant de commandes pour les armes du complexe militaro-industriel étatsunien, ce qui bien sûr apporte beaucoup d’argent aux sénateurs qui poussent à ces guerres."

Un nouveau rapport indique que le Pentagone paye une allocation mensuelle aux rebelles soi-disant « modérés » en Syrie qui sont formés pour combattre les terroristes Takfiri de l’Etat islamique (EI).

Le Pentagone paie des salaires de 250 $ à 400 $ aux rebelles, a déclaré la porte-parole du Pentagone, Elissa Smith.

Kelley a déclaré : "Ils ont un manque de groupes modérés crédibles parce que ceux qu’ils ont armés et entraînés aujourd’hui ont obtenu leur formation et se sont engagés dans le groupe de l’EI".

Source: ilfattoquotidiano

Elghifari
27/06/2015, 21h43
Les Djihadistes de Daech et d'Al Qaida créés par le régime US ne représentent en aucun cas les Musulmans ou l'Islam.

Les accusations mensongères contre l'Islam et les Musulmans tombent à l'eau.

Les impérialistes et les sionistes ont échoué à diaboliser l'Islam et les Musulmans et nous voyons clairement maintenant qui est le terroriste véritable : le régime US, l'entité sioniste et leurs djihadistes ou c'est l'Islam et les Musulmans ??

hakimcasa
27/06/2015, 22h33
D’après les documents diffusés par Snowden, actuellement réfugié en Russie, la CIA et le Mossad ont entrainé Abu Bakr Al-Baghdadi, l’actuel leader de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). L’EIIL, qui prône le retour au « Califat » a initialement été constitué en Égypte pour combattre le gouvernement de Bashar al-Assad. Il a reçu des armes de la part du renseignement US et de celui du Royaume-Uni, et des financements de l’Arabie Saoudite et de la monarchie du Qatar.

Abu Bakr Al-Baghdadi a été prisonnier à Guantanamo de 2004 à 2009. Au cours de cette période, la CIA et le Mossad l’auraient recruté pour fonder un groupe en mesure d’attirer des djihadistes de différents pays vers un endroit précis, et ainsi les tenir loin d’Israël.

Pour Snowden, « la seule solution pour protéger l’État juif est de lui créer un ennemi à ses frontières, mais en le dirigeant contre les états islamiques qui s’opposent à sa présence. » Une opération secrète dénommée « Nid de frelons ».



Tout cela reste à prouver. Je ne dis pas que c'est faux mais nous ne sommes pas sensé gober tout ce qui est publié sur Internet. N'importe qui peut publier n'importe quoi sur Internet.

Cet extrait de votre texte est apparu la premiere fois en anglais dans un journal bahraini, Gulf Daily News (le lien est en bas du commentaire). Et depuis, il circule sur internet sans que jamais personne n'apporte la preuve de la véracité de ces révélations.

D'autre part, à ma connaissance, aucun des documents diffusés par Snowden n'aborde les rapports entre l'EI et le Mossad et la CIA.


""Baghdadi 'Mossad trained'

Posted on » Tuesday, July 15, 2014
WASHINGTON: The former employee at US National Security Agency (NSA), Edward Snowden, has revealed that the British and American intelligence and the Mossad worked together to create the Islamic State of Iraq and Syria (ISIS).
Snowden said intelligence services of three countries created a terrorist organisation that is able to attract all extremists of the world to one place, using a strategy called "the hornet's nest".
NSA documents refer to recent implementation of the hornet's nest to protect the Zionist entity by creating religious and Islamic slogans.
According to documents released by Snowden, "The only solution for the protection of the Jewish state "is to create an enemy near its borders".
Leaks revealed that ISIS leader and cleric Abu Bakr Al Baghdadi took intensive military training for a whole year in the hands of Mossad, besides courses in theology and the art of speech.""

http://www.gulf-daily-news.com/NewsDetails.aspx?storyid=381153

hakimcasa
28/06/2015, 10h20
Les révélations de wiki-leaks ont prouvé leur véracité


Vous confondez WikiLeaks (de Julian Assange, aujourd'hui réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres) et Snowden (réfugié à Moscou).

Je ne mets pas en doute les révélations de WikiLeaks ou de Snowden mais aucun des documents publiés jusqu'à aujourd'hui par WikiLeaks ou par Snowden n'évoque un quelconque lien entre Abu Bakr Al-Baghdadi d'une part et la CIA et le Mossad de l'autre.

Je ne dis pas que ces liens n'existent pas mais en attendant il n'y a aucune preuve matérielle que ces liens existent.

Il ne faut pas gober tout ce qui est publié sur Internet.

tahar2015
28/06/2015, 20h47
Hakim,
si les "ricains" voulaient stopper l'avancée du Daesh, ils leur auraient tout simplement fermer les frontières Turco-Syrienne, ainsi que les vannes de pétrole qui leur apporte l'argent qui les fait vivre. Or, les "ricains" laisse faire oeilfermé

hakimcasa
28/06/2015, 21h16
si les "ricains" voulaient stopper l'avancée du Daesh, ils leur auraient tout simplement fermer les frontières Turco-Syrienne, ainsi que les vannes de pétrole qui leur apporte l'argent qui les fait vivre. Or, les "ricains" laisse faire


Les frontières entre la Turquie et la Syrie ce sont pas moins de 800 km.

Contrôler les frontières et fermer les vannes du pétrole c'est plus facile à dire qu'à faire.

En plus, les américains savent que Daesh, ce sont aussi les sunnites d'Irak qui étaient persécutés du temps de Maliki (ex-président irakien chiite). Ils savent que même s'ils éradiquent Daesh, un autre Daesh renaitra et l'histoire recommencera tant que le conflit chiite-sunnite irakien n'est pas résolu.

Ce que font que les américains actuellement c'est empêcher Daesh de déborder sur les états voisins et sur les territoires kurdes. Pour le reste, ils s'en fichent ! Si les musulmans veulent s'entretuer, c'est leur affaire.

tahar2015
28/06/2015, 21h20
Hakim,
les ricains ont réussi à détruire le régime de Saddam et son armée en quelques semaines seulement !
Fermer les vannes de pétrole c'est un jeu d'enfants pour les ricains, à coup de bombes, puisqu'ils sont experts dans ce domaine, mais ne t'inquiète pas, ils ne laisseront jamais tomber le Daesh :22:

malak.1
28/06/2015, 23h23
كشف ماثيو هوه الضابط السابق في المارينز والذي يعمل حاليا كباحث في مركز السياسات الدولية بولاية كارولينا الشمالية عن معلومات خطيرة تتعلق بتعامل الولايات المتحدة مع الحروب الطائفية المستعرة في الشرق الاوسط. ويفضح هوه الذي خدم في أفغانستان وفي العراق، وتسرح من المارينز احتجاجا على سياسات واشنطن الأمنية والعسكرية تفاصيل مثيرة لم يذكرها قبلا عن تنظيم "داعش" والحركات الأصولية الإرهابية في العالم
hewkwfw9tFs

Cookies