PDA

Voir la version complète : L'armée américaine test le canon laser dans le Golfe Persique


katiaret
29/06/2015, 12h13
Nous ne sommes pas dans Star Wars ni Star Citizen, mais les rayons lasers
existent, quoi qu’un peu différents dans la réalité de ce que l’on peut
imaginer…
Lorsque l’on entend l’expression « canon laser » on pourrait penser qu’il
s’agisse d’un film de science-fiction, d’un dessin-animé ou encore d’un jeu
vidéo. Mais comme souvent, la réalité rattrape la fiction; et c’est l’armée
américaine qui a mis au point une nouvelle arme que teste en ce moment-même l’US
Navy, dans le Golfe Persique.
Le canon laser est moins spectaculaire que ce que l’on voit dans les films,
puisque l’on ne voit justement rien, à part son effet qui lui est tout aussi
dévastateur que dans la science-fiction.
Les tests se sont portés sur plusieurs cibles dont un bateau et un drone. Toutes
les cibles ont été éliminés avec une précision chirurgicale par un rayon laser
invisible à l’oeil nu.
Ce n’est pas la première fois que l’on utilise le laser dans la dissuasion,
c’est ainsi le cas du Sealase, développé par une société écossaise et qui a la
particularité de donner la nausée.
Le canon laser s’avère être une arme redoutable surtout pour les combats navals
et/ou anti-aériens en plus d’être beaucoup moins coûteux que les armes
conventionnelles. Il est un autre usage du canon laser qui pourrait tout à fait
convenir dans la protection civile : La chasse aux drones qui survolent les
centrales nucléaires.

dsudx1vr0k8

Par Planet Techno Science

persephone
29/06/2015, 12h32
Ils se préparent sans arrêt ... et prq ne testent ils pas leurs armes dans LEURS déserts ?
Ils me dégoutent ..

DocRemady
30/06/2015, 04h56
Ailleurs on teste les derniers joujou pour nous exterminer proprement et avec une précision chirurgicale:22:
chez nous, le souci de nos responsables, c est a qui revient l'honneur de posséder le plus d appart a Neuilly
La seule solution pour notre salut consiste en un monde bipolaire comme au bon vieux temps du camarade Brejnev :11:

Cookies