PDA

Voir la version complète : Quand l’Afrique se soustrait à la marche du monde


HadesDZ
05/12/2006, 11h10
Voici un article très sympa, une analyse d'un expert en stratégie qui concerne l'Afrique, mais le paralléle avec l'Algérie est assez flagrant.


http://www.lefaso.net/article.php3?id_article=15630

=== EDITION ===
Choisissez des titres explicites pour vos topics. Lisez la FAQ (http://www.algerie-dz.com/forums/faq.php?faq=vb_read_and_post#faq_redaction_topic), svp.

zwina
05/12/2006, 11h29
J’espère vraiment qu’un jour, les Africains auront conscience de la force de l’union, de l’analyse et de l’anticipation. L’Histoire nous démontre que la coexistence entre peuples a toujours été et sera toujours un rapport de force. Le jour où vous aurez votre arme nucléaire comme la Chine et l’Inde, vous pourrez vous consacrer tranquillement à votre développement. Mais tant que vous aurez le genre de dirigeants que je rencontre souvent, vous ne comprendrez jamais que le respect s’arrache par l’intelligence et la force.

Je ne suis pas optimiste. Car, si demain l’Union africaine ou la CEDEAO décide de créer un Institut africain d’études stratégiques crédible et fiable, les personnes qui seront choisies se précipiteront en Occident pour apprendre notre manière de voir le monde et ses enjeux. Or, l’enjeu est autre, il s’agit de développer leur manière de voir le monde, une manière africaine tenant compte des intérêts de l’Afrique. Alors, les fonctionnaires qui seront là, à statut diplomatique, surpayés, inefficaces et incapables de réfléchir sans l’apport des experts occidentaux se contenteront de faire du copier-coller, ce sera un autre parmi les multiples gâchis du continent. Avant que vos ministères des Affaires étrangères ne fassent des analyses sur la marche du monde, ils feraient mieux d’en faire d’abord pour votre propre intérêt ».

Très intéressant cet article et effectivement on peut faire le parralèle avec l'Algérie puisque c'est exactement ce qu'il se passe comme dans tous les pays dit sous développés......

dzamine
05/12/2006, 17h42
Il ne fautpas s'attarder aux analyses des oiseaux de mauvaises augures égocentriques, bien au contraire l'Afrique a , pour la première fois, une chance de s'en tirer, entainée, de gré ou de force, par les locomotives algeriennes, nigerianne et Sud-africaines, l'Afrique aperçoit, pour la première fois, une lueur là bas au bout du tunnel.

Cookies