PDA

Voir la version complète : Pour toi


syrine
12/01/2005, 14h42
Je me suis perdue dans ta chaleur !

Je me suis donnée à Toi
Je me suis perdue dans ta chaleur

Je me suis baignée dans ta tendresse
Je suis assoiffée de ton amour

Si tu savais à quel point
Le désir de ton amour me fait souffrir

Imprime tes yeux au fond de moi
Au cas où je ferais naufrage

Je me suis baignée dans tout ton être
Mon cœur est immolé dans tes yeux de couleur bleu ciel


Je t’aime et j’ai tellement besoin de te sentir près de moi
Tes yeux, ta peau tout en toi me rassure

Je voudrais mourir pour revivre un seul instant
Cette merveilleuse nuit dans tes bras

Tu crées une blessure sur mon âme éternelle
Qui ne guérira sans doute jamais

J’aimerais un instant t’imaginer
Ne serais-ce que pour quelques moments de ta tendresse

Me sentir près de toi pendant une nuit entière
Respirer la chaleur de ton âme

Ton absence me déchire et me hâte
Si tu savais à quel point tu me manques

Je ne peux oublier ton éloignement…
Reviens moi ! Je t'aime !

Mandeline

Syrine

Thirga.ounevdhou
12/01/2005, 15h25
Bonjour Syrin,

Le bonheur et la joie
Se voient
A travers ta voix
A travers cette lueur de joie
Qui se dégage de toi
a chaque fois
A travers le sourire que tu nous envois
A travers ce que tu écris
A travers ce que tu lis
A travers un récit
Que tu nous lis
A travers un image que tu nous décris
A travers ta vie…

Que dieu te protége et protége ce bonheur et cet Amour In Chaa Allah,

Merci Syrin.
Thirga,

syrine
12/01/2005, 15h35
salam Thirga

Barak'allah ou fik
tu sais j'ai hésité avant de mettre ce jolie poéme, de Mandeline, car j'avais un peu honte, et je me suis décidé aujourd'hui a le mettre

merci Thirga pour tout tes mots d'encouragement

Syrine

Thirga.ounevdhou
12/01/2005, 15h51
Merci Syrine, c’est vrai que je n’ai pas aimé tout mes mots de ce poème…(de madeline)
Mais ce qui m’intéressait c’était ce sentiment de bonheur.. et j’aimerai qu’il durera.
Bonne chance..et bonne continuation,
Thirga,

syrine
12/01/2005, 19h22
salam

si tu pouvais imaginer
un seul instant combien je t'aime
tu serais vraiment effrayer
je t'aime d'un amour
qui n'existe pas
un amour qui me fait peur moi même
un chemin si beau et si secret


Syrine

hedie
15/01/2005, 18h47
Recommencer!

Si les autre te regardent avec reproche
S'ils sont decu par toi
Irrités
Ne te revolte pas
Ne leur demande rien

Recommence !

Car l'arbre bourgeonne chaque année
En oubliant l'hiver
Car le rameau fleurit sans demander pourquoi
Car l'oiseau fait son nid sans songer a l'automne
Car la vie est Espoir......Et tout recommence !

Recommence !

Même si tu te sent fatigue
Même si l'échec a récompenser des efforts
Même si un malentendu ta fait mal
Même si une thrahison te blesse
Même si un espoir ce perd
Même si la douleur brûle des yeux
Même si on ignore tes efforts
Même si l'ingratitude est ton salaire
Même si l'incompréhesion coupe ta joie

XX ?

Bien a vous toutes et tous

Hedie

syrine
15/01/2005, 19h07
salam

recommencer quoi
recommencer pour qui
recommencer où
je ne veut plus rien recommencer
je suis fatigué
je veut resté dans ces rêves et ces poémes
je suis bien là
et je suis bien comme ça

merci Thirga tu es vrai et sincére, hedie merci pour ton poéme

Syrine

hedie
15/01/2005, 21h11
Toi


Petite fille dans ton lit de cauchemar.

Petite fille endormie,

Petite fille anéantie.

Petite fille, assombrie.




L’acte répété, t'a fait sombrer.

L’audace était démesurée.

On t’a enlevé cette part d’humanité.

Ton droit d’exister et de ne pas avoir à oublier.




Tu avais tout le temps, il est parti en un instant.

Maintenant, entre deux âges tu traînes attendant

De pouvoir dire ce que tu penses à voix haute.

Et de pouvoir choisir si tu survies ou si tu meurs,

Comme l’autre partie de toi qui c’est sauvé ce soir là.





Petite fille endors toi.

Oublie ce soir là.

Refait surface, respire et relève toi.

Pour qu’à son tour il reprenne courage.

SOL

Merci !

syrine
17/01/2005, 14h11
salam

hedie c'est vraiment trés beau ce que tu écrie
merci beaucoup

Syrine

syrine
17/01/2005, 18h08
Une bougie


Petite enfant

Ce soir là ainsi qu’une bougie soufflée
Sur ton espoir les paupières baissées
De ténèbres en cauchemars, rêve encore de ce jour
Où ses lèvres effleurèrent le calice de l’Amour

Dormeuse esseulée d’un Val ensorcelé
Charmeuse charmée, pommes empoisonnées
Ame purement et simplement éprise
Du souffle d'un Alizé, d’une brise

Ce jour, ainsi qu’une bougie soufflée
Sage, dort et attend qui pourrait rallumer
L’Amour à son sourire muet
La flamme en son cœur enfermée

Et saurait pardonner…


Taysa 17.01.05

Thirga.ounevdhou
18/01/2005, 08h11
Bonjour Syrine,
Pardonner, vider le cœur de sa haine et sa rancune….aide a continuer a vivre avec paix et apaisement, pardonner et oublier est une sagesse dont dieu nous a dote.

Merci beaucoup Syrine

Thirga,

syrine
18/01/2005, 09h40
salam Thirga

ce jolie poéme n'est pas de moi, il et d'une amie qui et trés doué, et j'espére qu'elle continura d'écrire, car c'est mots sont vraiment trés touchant

Syrine

Cookies