PDA

Voir la version complète : Allégeance ...


Papillon
05/08/2015, 01h22
Dans les rues de la ville il y a mon amour
Peu importe où il va dans le temps divisé
Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler
Il ne se souvient plus ; qui au juste l'aima ?

Il cherche son pareil dans le voeu des regards
L'espace qu'il parcourt est ma fidélité
Il dessine l'espoir et léger l'éconduit
Il est prépondérant sans qu'il y prenne part.

Je vis au fond de lui comme une épave heureuse
A son insu, ma solitude est son trésor
Dans le grand méridien où s'inscrit son essor
Ma liberté le creuse.

Dans les rues de la ville il y a mon amour
Peu importe où il va dans le temps divisé
Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler
Il ne se souvient plus ; qui au juste l'aima et
L'éclaire de loin pour qu'il ne tombe pas.


René Char

Capo
05/08/2015, 16h51
Très joli Papillon :zen:

Dans les rues de la ville il y a mon amour
Peu importe où il va dans le temps divisé
Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler
Il ne se souvient plus ; qui au juste l'aima et
L'éclaire de loin pour qu'il ne tombe pas.

Il est vrai que,
Dans les rues de la ville
Il y a des hommes qui tombent
Entraînant des cœurs
Aux fins fonds de l'exil.
Et que,
Dans les rues de la ville
Il y a des soignantes qui pleurent
En creusant les tombes
De leur état fragile.
Mais,
Dans les rue de la ville
Il y aussi des sœurs qui prient
Pour son bonheur à lui
Comme nous l'apprend l'évangile :lol:

absente
05/08/2015, 22h43
...........

Papillon
07/08/2015, 01h17
Capo ... ton passage et ta participation m'honore ... :redface:

Très belle suite ... finalement les femmes pensent toujours aux hommes ... :smily50: :mrgreen:

Papillon
07/08/2015, 01h21
Nannou ... merci à toi de me lire ... avec plaisir ... :4:

Capo
07/08/2015, 01h52
Bonsoir Papillon

Merci.. c'est gentil :razz:

finalement les femmes pensent toujours aux hommes

Disons que les femmes sont tout aussi intéressantes :lol:

Papillon
07/08/2015, 02h02
Disons que les femmes sont tout aussi intéressantes


Capo ... Tout à fait ... tu en doutais ? :rolleyes: :mrgreen:

Scootie
07/08/2015, 02h13
Ah les femmes, cet être animal, qui cherche toujours, sans en avoir l'air, son pareil dans le voeu des regards !! :D

Capo
07/08/2015, 02h17
Papillon

Je n'en doute pas le moindre :mrgreen:
La bêtise de l'homme a des limites tout de même :lol:

Papillon
07/08/2015, 02h20
Coucou Scootie

Ah les femmes, cet être animal, qui cherche toujours, sans en avoir l'air, son pareil dans le voeu des regards !!


Tout comme les hommes ... :D

Scootie
07/08/2015, 02h29
Tout comme les hommes ...

Equal rights mami, on est faits pour s'entendre ......... and not only in the-houry (seventy two ?) ouffff hard nights indeed :mrgreen:

Papillon
08/08/2015, 00h03
La bêtise de l'homme a des limites tout de même


Capo ... Tu crois ? ... :mrgreen:

Papillon
08/08/2015, 00h26
Scootie ... Why not in the houry ... :D

Scootie
08/08/2015, 13h15
Je préfére in the hurry because ............. j'ai beaucoup de boulot à qui je dois aussi faire allégeance :mrgreen:

nedjmala
08/08/2015, 21h47
...

pas sûr qu'il soit un amour perdu ou vide dans les rues de la ville...d'un être à son enfant, et inversement, rien ne diffère du moindre pas, et, encore, quel peuple n'a quête de liberté...

Salam, merci...

Papillon
10/08/2015, 01h11
Je dois en avoir autant que toi sinon plus ... oeilfermé :mrgreen:
Et suis souvent in the hurry ... :D

Papillon
10/08/2015, 01h22
Quand l'amour est perdu on ne peut le retrouver que rarement ... sauf l'amour de son enfant,
qui lui est incommensurable ...

Cookies